26/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017 ne passe pas sous silence les biosimilaires, comme l’a indiqué le gouvernement le vendredi 23 septembre 2016.

Le texte définitif qui sera présenté en conseil des ministres le 5 octobre prochain comprend une disposition sur l’interchangeabilité à tout moment d’un traitement par son biosimilaire sous le contrôle du prescripteur.

C’est l’une des solutions envisagées pour pérenniser l’accès aux médicaments innovants. En effet, selon le gouvernement, cette mesure en levant les freins au référencement et à l’utilisation des médicaments biosimilaires à l’hôpital, devrait de facto générer des économies. 

L’une des solutions, mais pas la seule. Selon des sources syndicales ayant pu consulter l’avant-projet de la loi de financement, les complémentaires seraient également mises à contribution, à hauteur de 5 euros par assuré (de 16 ans ou plus). Le gouvernement pourrait par ce biais récupérer 200 millions d’euros.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...