23/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
loi, sécurité, médicaments, euros, économies, remises DR

Le gouvernement a prévu 4 milliards d’euros d’économies pour l’Assurance maladie en 2017. Et demande d’en faire peser le tiers, soit 1,43 milliard d’euros, directement sur les produits de santé et à travers la promotion et le développement des génériques.

Présenté ce vendredi 23 septembre, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017 précise la contribution demandée aux médicaments et dispositifs médicaux.

La baisse des prix des médicaments est fixée à hauteur de 500 millions d’euros, tandis que la promotion et le développement des génériques doit permettre de rapporter 340 millions d’euros. La contribution est en recul de 50 millions d’euros pour chacun de ces deux postes par rapport au précédent PLFSS. Les économies réalisées grâce aux biosimilaires se situent au même niveau que l’an dernier, à 30 millions d’euros.

En revanche, la contribution demandée aux dispositifs médicaux augmente de 20 millions d’euros, pour atteindre 90 millions d’euros en 2017.

Deux nouveaux postes sont ajoutés : une contribution du Fonds de financement de l’innovation pharmaceutique, afin de couvrir les dépenses liées aux médicaments innovants, à hauteur de 220 millions d’euros et une récupération de 250 millions d’euros sur les remises.

S’ajoute à cette recherche d’économies de 1,4 milliard d’euros une contribution indirecte pour l’officine par le biais de la maîtrise des prescriptions médicales avec une économie attendue de 380 millions.






Les dernières réactions

  • 23/09/2016 à 16:44
    sildenafil
    alerter
    en voila des bonnes nouvelles ! et toutes ces économies sur le dos des pharmaciens !! et avec les économies réalisés on peut augmenter de 2 euros les consultations chez le docteur !!
    heureusement que les élections approchent c'est la seule bonne nouvelle .
  • 23/09/2016 à 17:04
    maignan jacques
    alerter
    Comme d'habitude, pour 98.7% des depenses de la Secu,ce ne sont pas les 22 000 pharmacies qui sont impliquées,mais c'est vers nous que la main menacante se tend pour le fric....qui permettra de boucher juste l'annee de l'election, un deficit de 400 millions d'euros pour un budget de 400 milliards,soit...1 millieme.
  • 23/09/2016 à 19:19
    coco
    alerter
    pas sur que les élections soient une bonne nouvelle... je ne suis pas naîf au point de croire encore en un homme(ou une femme) providentielle...
  • 23/09/2016 à 20:12
    Bugz
    alerter
    Hors les autres points où on a de toute façon plein de vaseline à se carrer dans le fion pour que ça passe, 250 millions de récupération sur les remises c'est à dire?
  • 24/09/2016 à 07:37
    ppp
    alerter
    L'imagination des politiques, en matière d'économie sur la santé, est essentiellement axée sur le médicament.
    Touraine peut triompher,
    JE TERRASSE LE TROU DE LA SECU,
    Hollande disait "CA VA MIEUX"
    C'est aussi ridicule.
  • 24/09/2016 à 08:44
    osiris
    alerter
    La tonte du mouton continue!!
    Pharmaciens dans la rue, ne payez plus vos cotisations, grève du générique...etc.
    Nous aussi avons des moyens de pression!
  • 24/09/2016 à 09:28
    ATD
    alerter
    Il y a deux ans, nous avons fait signer une pétition par 6 millions de personnes en un temps record, ce qui montre à quel point nous pouvons mettre la pression sur nos autorites de tutelle si nous le souhaitons. Mais pas un mot de la FEDUSPO... S'ils ne lancent pas la mobilisation, nous allons être laminés par les ambitions politiques et dogmatiques de cette ministre.
    @Bugz: le plafond de remise des génériques est fixé par décret et rien n'empeche qu'il soit rabaissé l'année prochaine... Comme si personne n'avait vu venir la supercherie...
  • 24/09/2016 à 09:38
    *141
    alerter
    j ai lu ca ce matin:

    Un trou peut en cacher un autre

    « 400 millions de déficit en 2017 ? Je n'y crois pas une seconde. » Jean de Kervasdoué, professeur émérite au Conservatoire national des arts et métiers et ex-directeur des hôpitaux, est sceptique. « C'est de l'affichage, dit-il. Et il faut regarder derrière les chiffres. Les généralistes qui ...

    Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr
  • 27/09/2016 à 14:25
    monsieurdecharette
    alerter
    la grêve des garde me semble la meilleure solution mais faut-il encore savoir en faire quelque chose...
  • 28/09/2016 à 04:05
    lucien
    alerter
    C'est regrettable que chacun dans son coin veuille s'engager contre les réformes du médicament, et qu'au final rien ne se passe. Nous avions fait une grève générale en septembre 2014... Puis plus rien ?! Pourquoi les syndicats ne lancent-ils pas une nouvelle action de grève ???
  • 28/09/2016 à 21:25
    Xixichateau
    alerter
    Encore une fois nous sommes trahis par :
    Nos politiques , on en a l'habitude , mais le meilleur
    qui A fait un tour de France pour nous dire : j'ai négocié pour vous, vous n'êtes pas assez informés pour comprendre , mais nous avons calculé pour vous , entre paranthese vous êtes trop bête pour pouvoir comprendre et en plus vous avez pour la majorité revote pour lui .

    Tous des irresponsables .... et vous pharmaciens électeurs des dindons pour rester poli
  • 29/09/2016 à 04:19
    coco
    alerter
    Je ne peux pas en vouloir à nos syndicats pour essayer de tenter d'obtenir quelque chose... c'est leur rôle après tout...et ils font le maximum. Mais tout a été donné aux toubibs... il n'y a plus rien pour nous..... non pas que je penses que ce ne soit pas normal c'est moindre des choses,qu'ils aient obtenu 2 euro, mais ça va être difficile voir impossible d'obtenir quoique ce soit ! Je vois bien les chouineurs de tous bords qui disent les syndicats sont nuls, ils ne font rien.... RIEN ? vous voulez plaisanter ? sans eux et en particulier la FSPF nous serions déjà tous morts depuis longtemps, maintenant c'est à chacun d'agir aussi sur le terrain et se sortir le petit doigt du c... Je vais être plus clair dans la "menace": leurs nouveaux génériques ils peuvent se les mettre ou je pense.....et leur DAM avec....leurs CPL, on n'ira plus, inutile de discuter avec des sous-fifres.. leurs RPPS pareil.... si il veulent la guerre ils vont l'avoir ça va être chaud sur le terrain ....à bon entendeur !
  • 29/09/2016 à 07:56
    Xixichateau
    alerter
    Parfois il est bon de répondre au agressif avec humour !.....
    L'électeur français et comme le consommateur lamda au restaurant , il s'installe à table en se disant je vais pour ma santé prendre de bonnes résolutions et aujourd'hui choisir des plats adéquats, sains, bon pour mon avenir !! et en lisant la carte, il se demande pourquoi ne pas rester sur des valeurs connues et reconnues, même si il est conscient que ce choix est mauvais pour don futur et sa santé .
    Pour répondre à coco on a les syndicats où les politiques que l'on mérite , et un bon coup de balai ça ferait un bien fou
  • 29/09/2016 à 07:57
    Flipper95
    alerter
    Il faut s'engager ! Et rapidement ! Cela veut dire cotiser à un syndicat pour lui donner des moyens , et s'investir dans l'action au quotidien.
    Heureusement que la fédé a fait passer l'honoraire.
    Fede ou autre : ENGAGEZ VOUS ou TAISEZ VOUS car c'est maintenant ou jamais
  • 29/09/2016 à 08:30
    Xixichateau
    alerter
    Comment peut on dire , adhéré ou taisez vous !!!!
    Adhérer à quoi ?

    Allez la fleur au fusils négocier avec l'administration et des politiques qui ont une vision à court terme ?
    Y aller en ordre dispersé ?
    Être incapable d'obtenir de l'ordre des pharmaciens des règles simples et actualisées ?
    Avoir pour argumentation arrêtez de nous taper dessus ?
    Avoir pour objectif de mettre un pansement sur une plaie hémorragique?
    Il n'y a aucune vision micro et macroéconomique , aucun objectif défini et planification à long terme .
    Aujourd'hui nous allons vers quoi ?
    Seule certitude l'état dépense plus rapidement nos économies qui ne servent pas à renflouer le déficit exemple : une enveloppe de 4 milliards donnée en 2016 pour faire des maisons médicales, pour plus de 60% elles sont vides et qui seront à la charge de la commune dont des impôts locaux .
    Voilà où part l'argent de nos pharmacies , dans des projets électoralistes ....
    On ferme des hôpitaux et crée des structures avec notre argents .
    Et je suis bien d'accord avec certains les comptes de la sécu sont faux ...
  • 29/09/2016 à 10:05
    PF
    alerter
    Mardi 27 septembre, Gilles Bonnefond a été reçu par Marisol Touraine et a porté le message d'union et a demandé une nouvelle fois une réforme de la profession, mais avec une garantie de rémunération par la mise en place d'un plan pluriannuel. Pour la première fois l'écoute a été là et s'engage sur le plan pluriannuel. Avant de lancer quoi que ce soit, il faut peut-être attendre de voir si ce sont des promesses électorales ou si les preuves de son engagement sont dans les négociations du PLFSS. On le verra vite. Et si nous obtenons gain de cause et cette enveloppe garantie, que les prix baissent ne seront plus un problème pour nous
  • 29/09/2016 à 11:21
    Encrise26
    alerter
    Si on attend de voir se réaliser des promesses politiques sans mettre une "saine pression" avant, on peut être sûr du résultat. C'est la CRISE depuis 3 ans dans les officines. On se demande ce qu'on attend pour faire une deuxième vraie grève, puisque la situation est pire qu'en 2014...
  • 29/09/2016 à 11:40
    maignan jacques
    alerter
    elle peut s'engager sur le plan pluriannuel : apres les elections,elle ne sera plus là pour suivre un dossier que le successeur refusera d'ailleurs.Ils veulent marquer l'HISTOIRE ,ces gens là,n'est ce pas.Donc ? ON RECOMMENCERA TOUT A ZERO ! si,si!
    La naiveté des Bonnefond et autres est confondante,navrante,et dangereuse.
  • 29/09/2016 à 12:31
    PF
    alerter
    mais si c'est écrit dans la convention, personne ne pourra revenir en arrière
  • 29/09/2016 à 15:11
    maignan jacques
    alerter
    C'est bien pour ça que la convention ne sera pas signable (et signée) avant les elections.Et apres, a dieu va!!! "necessaire remise a plat", "mise en place d'une Commission (toujours Haute)",le scenario habituel, quoi.
  • 29/09/2016 à 15:20
    PF
    alerter
    mais il y a une date butoir à la signature
  • 29/09/2016 à 15:48
    canard déchainé
    alerter
    syndicat minou déguisé en tigre en papier pour faire peur au ministre ! pfff ! il y en a qui soutienne encore la Fédé ! après une signature de fossoyeur de pharmaciens !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...