15/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Mis en place en 2013 lors de la réforme des études de pharmacie, le certificat de synthèse pharmaceutique, CSP, est un examen bloquant pour l’accès au troisième cycle du cursus. Son objectif est « d'évaluer l'étudiant sur sa capacité́ de synthèse des connaissances dispensées au cours des enseignements du tronc commun ainsi que sur leur assimilation et de vérifier les compétences acquises au cours de la formation ».

Mais faute d’un cadre législatif clair, les modalités de mise en application de ce certificat sont « hétérogènes » selon l’UFR de pharmacie, comme le révèle une enquête réalisée par l’Association Nationale des Étudiants en Pharmacie de France (ANEPF).

En raison d’un défaut de communication sur les objectifs de cet examen, la majorité des étudiants déclarent ne pas comprendre l’intérêt de cette épreuve dans le cadre de la formation. Il en ressort également que beaucoup d’étudiants ressentent une inégalité de réussite selon le jury et le sujet retenus. « L’examen est à ce jour trop subjectif et manque d’homogénéité », note l’ANEPF.

S’appuyant sur cette enquête, les représentants des étudiants demandent « un effort d’harmonisation des modalités de cet examen » et proposent des pistes d’amélioration pour que « ce CSP permette d’évaluer de réelles compétences, et non pas de se contenter d’un simple état des lieux des connaissances acquises ».









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...