14/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
santé, assuré, employeur, patients, salarié DR

Generali France va proposer à partir du 1er janvier 2017 à ses clients en entreprise un programme visant à améliorer leur bien-être. Il est constitué de trois volets : une évaluation (alimentation, mode de vie, santé) par un questionnaire en ligne, un engagement à suivre les recommandations du programme et un programme de cumul de points auprès de partenaires de Generali Vitality (Club Med,Look Voyages, Sephora, Fnac, Decathlon…).

« L’employeur ne met pas simplement un programme à disposition de ses salariés mais est incité à créer un environnement propice à l’amélioration du bien-être au travail », commente Yanick Philippon, membre du comité exécutif de Generali France.

Dans un communiqué diffusé le 9 septembre, le collectif d’associations de patients Ciss critique cette initiative : « Proposer l’accès à des produits (achat de fruits et légumes) et services (abonnement de sport ou à des programmes de remise en forme) dans le cadre d’offres négociées avec des partenaires commerciaux n’a rien de très novateur (…). Mais la « carotte » pour motiver l’assuré à recourir à ces offres n’a plus aucun lien avec la santé : réductions auprès d’une agence de voyages ou d’une plateforme de cadeaux en ligne. Cherche-t-on réellement à motiver et accompagner les changements de comportement de ceux qui en ont besoin, ou gratifier ceux qui n’ont pas de difficultés à se conformer aux standards de prévention ? », s’interroge le Ciss, qui dénonce le risque d’un financement des contrats individuels onéreux (par exemple les retraités) au profit des contrats collectifs aux tarifs attractifs.

Par ailleurs se pose la question du devenir des données de santé concernant les assurés. Cette collecte ne peut pas permettre de moduler les cotisations en fonction de l’état de santé de l’assuré. « Mais on n’a encore jamais vu un assureur collecter des données pour ne rien en faire ! C’est donc qu’elles seront probablement revendues aux partenaires du programme Vitality et à bien d’autres assurément », considère le Ciss. Par ailleurs, l’employeur pourrait accéder aux données anonymisées concernant ses salariés. « De quel droit ? Pour quoi faire ? Au bénéfice de qui ? », pointe le collectif représentant des patients.

«  Ce sont des informations anonymes qui ne sont que des indicateurs de participation, retorque Yanick Philippon. Il est important de préciser qu’aucune donnée n'est obligatoire. Le salarié choisit lui-même le niveau d’information qu’il souhaite partager dans les questionnaires de la première étape de Generali Vitality. S’il ne souhaite pas remplir certaines informations cela n’empêche pas le programme de fonctionner. »






Les dernières réactions

  • 16/09/2016 à 18:24
    Matthieu Vandendriessche, Pharmacien (autre)
    alerter
    Voici en complément une précision transmise par Generali : « La gestion des données personnelles des membres du programme est confiée à une société dédiée, Generali Vitality GmbH, basée en Allemagne. Ces données ne sont accessibles ni à l'assureur, ni à l'employeur ni aux partenaires. Le programme Generali Vitality est un programme de prévention et nous n'avons absolument pas pour objectif de faire une utilisation mercantile des données qui nous sont confiées par nos clients.»

    Matthieu Vandendriessche
    Le Moniteur des pharmacies

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...