25/08/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Loan Tran Thimy

Alors que le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) se fait toujours attendre sur le maillage officinal, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) veut faire entendre sa différence sur les pharmacies rurales. « Contrairement aux deux autres syndicats, qui pour sauver les pharmacies rurales préconisent soit une aide financière de l’Etat, soit un montage injustement appelé mère fille dans lequel le pharmacien adjoint gèrerait une pharmacie où aucun titulaire ne veut aller, l’UNPF propose une mutualisation renforcée », écrit le syndicat dans les lettres professionnelles. Cette solution lui paraît « plus réaliste et constructive pour les pharmaciens adjoints » car elle « permettrait à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 25/08/2016 à 23:24
    brucine
    alerter
    Ah oui...

    Un titulaire ne saurait se compromettre avec des bouseux chez qui il n'y a probablement même pas de réunion mensuelle du Rotary's.

    Un adjoint qui serait nommé gérant d'une de ces structures, et même homme de paille à epsilon %, ça représente encore un coût intolérable.

    Inventons donc l'adjoint "polonais", et qui acceptera de se déplacer un jour ici et l'autre ailleurs au milieu de nulle part en parcourant des dizaines de km pour 3 rondelles de saucisson, c'est normal, il est "polonais", il n'a ni famille, ni enfants ni loisirs et n'est qu'un nouveau Lumpen Proletariat: quelle idée géniale...

  • 26/08/2016 à 16:09
    141
    alerter
    Si tout simplement on consacrait 1 dix milliemme du budget CNAM a l'augmentation du niveau de vie des professionnels de sante,on n'aurait le resultat recherché sans avoir la tuyauterie administrative compliquée de ceux qui "maitrisent".....notre esperance de vie .En francais de tous les jours,on dira "les gens auront des pharmaciens et des medecins quand ils paieront le prix pour ça". En attendant,donnez votre fric aux footballeurs,aux "appli" google,et pokemon, braves gens,mais arretez les jeremiades.
  • 29/08/2016 à 07:25
    ppp
    alerter
    On diminue les revenus des pharmaciens, si bien que seulement 30% des étudiants en pharmacie choisissent l'officine, que 30 % des étudiants disparaissent et font autre chose.
    Et tout ce que l'on trouve, c'est une mutualisation, dont je ne comprend même pas sous qu'elle forme juridique, cette entreprise pourrait fonctionner?
    Quant-aux aides financières, on ne sortira jamais de cette logique technocratique.
    La solution est simple, c'est relever les revenus des pharmaciens, avant qu'il ne soit trop tard.
  • 29/08/2016 à 14:41
    charles LCDP
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...