11/08/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Négociations entre médecins et assurance maladie, la réponse fin août DR

Après cinq mois de négociations entre les cinq syndicats de médecins libéraux et l'Assurance-maladie, le projet de convention a été formalisé le 27 juillet dernier et devrait être validé le 26 août prochain.

Pour le moment, deux syndicats sur cinq ont signé ce protocole d'accord de fin de négociations ; il s'agit de MG France, premier syndicat de généralistes et du Bloc qui représente chirurgiens, gynécologues-obstétriciens et anesthésistes.

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), la Fédération des médecins de France (FMF) et le Syndicat des médecins libéraux (SML) attendent les résultats de la consultation de leurs adhérents pour la séance de signature définitive fixée au 26 août prochain.

Si au moins trois syndicats signent, la consultation de référence chez le généraliste passera de 23 à 25 euros le 1er mai 2017. La convention sera alors validée pour les 5 prochaines années, fixant les honoraires des 115 000 médecins libéraux exerçant en France. Sinon il faudrait en passer par un règlement arbitral moins avantageux pour les médecins.

En l'état, les propositions de l'Assurance-maladie représente environ 1,3 milliard d'euros par an de revalorisations, entre la hausse du tarif de la consultation et les autres mesures.






Les dernières réactions

  • 11/08/2016 à 20:58
    Jeum37
    alerter
    C'est à peu près le total d'économies réalisées chaque année sur le médicament, à l'heure actuelle. Ça rend envieux !
    Nos syndicats devraient peut-être valider leur DPC en se formant à la négociation auprès des médecins, vous ne pensez pas ?...
  • 12/08/2016 à 07:24
    ppp
    alerter
    Et comme d'habitude les sacrifiés sont les pharmaciens.
  • 12/08/2016 à 13:25
    Double peine
    alerter
    La facture globale des économies réalisées en 2016 par l'assurance maladie sur la branche médicaments pourrait s'élever à 1,7 milliard d'euros, selon le Leem.

    En l'état, les propositions de l'Assurance-maladie représente environ 1,3 milliard d'euros par an de revalorisations, entre la hausse du tarif de la consultation et les autres mesures.

    Toute relation de cause à effet serait purement fortuite ...
  • 12/08/2016 à 16:41
    *141
    alerter
    Il ne faut cependant pas tomber dans le piege de la division:jouer medecins contre pharmaciens, c'est l'ideal pour la SECU. Diviser pour regner, au besoin par quelques petites provocations sur les forums, c'est tellement facile et tentant !!!
  • 12/08/2016 à 18:23
    ppp
    alerter
    Ils n'ont pas besoin de diviser médecin et pharmacien, Ils n'en ont rien à faire, et ça a toujours été.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...