23/07/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La FSPF et l'USPO ont été reçues au ministère de la Santé DR

Les deux syndicats représentatifs des pharmaciens d’officine (USPO et FSPF) ont été reçus le 19 juillet par Etienne Champion, directeur de cabinet de Marisol Touraine, ministre de la Santé.

Unis pour se faire entendre, ils ont alerté sur la dégradation économique des officines impactées par la politique de baisse de prix menée par le gouvernement et sur l'urgence de la situation.

La FSPF et l’USPO ont réclamé la concrétisation, avant la prochaine convention nationale pharmaceutique, d’un engagement pluriannuel de l’État et de l’Assurance-maladie en faveur de l’économie de l’officine, de l’évolution du mode de rémunération et du métier.

Le cabinet de la ministre de la Santé est favorable à la poursuite de la redéfinition du rôle et des missions du pharmacien d’officine et prévoit une réunion de travail à la rentrée de septembre. Elle doit fixer le cadre de ces négociations qui devraient aboutir à temps pour intégrer le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017. Le ministère attend la remise du rapport de la mission IGAS/IGF sur la régulation de la répartition des officines sur le territoire pour fixer la date de la réunion.

La valorisation du rôle du pharmacien en cas d'interchangeabilité des médicaments biosimilaires qui doit être accessible au pharmacien d’officine est un des sujets qui a reçu une oreille favorable. Les autres sujets plaidés par les deux syndicats concernent l’accompagnement des patients afin d’améliorer l’adhésion aux traitements et le renforcement du rôle du pharmacien dans la dispensation des médicaments conseils grâce à un parcours de soins.






Les dernières réactions

  • 23/07/2016 à 12:28
    curieux
    alerter
    Si,apres 3 annees de fermeture d'officines,de reculs des C.A, de depots de bilan,etc, il y a encore besoin d'aller au Ministere pour expliquer que ca va mal, c'est qu"en realité on se fout de nos representants,on cherche a gagner du temps,sans bouger quoi que ce soit.
    La reponse sera "adressez vous a la Secu", qui immediatement va annoncer la creation d'un groupe de travail,n'est ce pas,etc,etc.....Eh oui,le temps est venu soit de mourir,soit de faire le necessaire effort.
  • 28/07/2016 à 16:02
    BREZHONEG
    alerter
    recus et ecoutés....mais nettement moins que les medecins! (ils ont leurs 25 e)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...