22/07/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Clause de conscience pour les pharmaciens, le vote est suspendu DR

Suite à la récente polémique à propos de l'éventuelle introduction d'une clause de conscience dans le Code de déontologie, l'Ordre des pharmaciens annonce dans un communiqué en date du 21 juillet qu'il suspend la consultation des pharmaciens sur cette question et demandera à ce que le projet ne soit pas maintenu en l'état. Une annonce qui satisfait Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes. 

Pour l'Ordre des pharmaciens, le « contexte actuel n’est plus propice à une réflexion éclairée et mesurée » pour évaluer le sens de l'exception qui prive les pharmaciens d'une clause de conscience dont sont dotées « toutes les professions comportant des enjeux éthiques importants » dont certaines professions de santé (médecins, infirmiers, sages-femmes).

Le vote est donc suspendu. Afin de conserver « le lien de confiance entre les Français et les pharmaciens », l'Ordre des pharmaciens demandera à ses instances de « ne pas maintenir en l’état le projet de clause de conscience ».

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes s'inquiétait le 19 juillet de cette clause qui « ouvre clairement la possibilité pour des pharmaciens de refuser de délivrer la contraception d'urgence, la pilule, le stérilet ou même le préservatif ». La ministre se réjouit de cette décision qu'elle qualifie de « sage »

Dans un communiqué, Laurence Rossignol souligne que « l’accès des femmes à la contraception ne peut être soumis aux aléas des convictions personnelles des professionnels. Le soutien apporté à cette clause de conscience par les organisations hostiles au droit des femmes à disposer de leur corps a d’ailleurs largement confirmé à quel point mes craintes et celles des associations étaient fondées ». 

Ces craintes ont été en partie alimentées par la position d'Isabelle Adenot, présidente de l’Ordre des pharmaciens, qui milite pour sa part en faveur de l’instauration d’une clause de conscience pour la profession en particulier au regard de la fin de vie. « Il ne s’agit pas de laisser un patient sans soins pharmaceutiques mais de l’adresser à un confrère, si on ne veut pas, pour des raisons de conscience, le prendre en charge », avait-elle indiqué dans un entretien au Moniteur des pharmacies du 11 octobre 2014 (n°3050).

Dans son communiqué, l'Ordre des pharmaciens rappelle son attachement à ce que les droits des femmes à la contraception et à l’avortement soient toujours et partout fermement défendus.

 

 






Les dernières réactions

  • 25/07/2016 à 08:31
    rab74
    alerter
    mme Adnot méconnait-elle à ce point la nature humaine? il est évident qu'une personne qui invoque la clause de conscience pour ne pas délivrer, l'invoquera aussi pour ne pas envoyer le patient chez un confrère qui pratique ce à quoi il s'oppose! heureusement le débat est clos...pour l'instant.
  • 24/08/2016 à 20:44
    Xixi château
    alerter
    Actuellement nous sommes tous dans une tourmente économique catastrophique et voilà l'urgence n 1 de l'ordre des pharmaciens .
    Franchement vous vous moquez de nous ?!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...