01/07/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Substitution, ROSP, génériques, CEPS, clopidogrel, CNAM © Zabou Carrière

Concernant la ROSP génériques pour 2015, la rémunération moyenne par pharmacie est de 5 977 euros, indique l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) dans son bulletin d’informations professionnelles du 1er juillet 2016.

C’est la Seine-Maritime qui décroche la plus forte rémunération : en moyenne 8 286 euros par pharmacie. A l’opposé, Mayotte ferme la marche avec 1 897 euros par pharmacie.

Concernant l’indicateur de stabilité, 93 % des patients de plus de 75 ans reçoivent une seule marque de génériques.

Lors de la commission paritaire nationale du 28 juin dernier, le point de situation sur les génériques a également permis d’apprendre que le taux global de substitution s’élevait à 82,3 %, soit une augmentation de 0,41 point par rapport à 2015.

Seule la région Pays de la Loire a atteint l’objectif national de 86 % avec un taux moyen de substitution de 86,6 % entre janvier et mai 2016. La majorité des régions se situe entre 83 et 86 %. En revanche, les DOM et la Corse restent assez éloignés de l’objectif.

Les syndicats n’ont pas manqué d’alerter l’Assurance maladie sur le taux très élevé de mentions « non substituable » (environ 14 %) concernant le clopidogrel. Le CEPS (Comité économique des produits de santé) a d’ailleurs prévu de mettre en place un TFR sur cette molécule à partir du 1er janvier 2017. L’Assurance maladie interviendra-t-elle auprès du CEPS pour éviter ce TFR, comme les syndicats le lui ont demandé ?

Toujours au sujet du « non substituable », si l’Assurance maladie confirme poursuivre son action auprès des prescripteurs y ayant très fréquemment recours, elle se refuse à enclencher la procédure conduisant à de possibles sanctions, préférant pour l’instant instaurer « un échange contradictoire avec les prescripteurs ».





Les dernières réactions

  • 04/07/2016 à 14:04
    Bafoue
    alerter
    On croie rêver ´echange contradictoiré .´ et pendant ce temps on tape sur les officinaux qui sont les boucs émissaires et se débattent comme ils peuvent sans aucun libre arbitre

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...