21/06/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
industrie, laboratoires, santé, médicament, entreprise, médecins, monde

Les Entreprises du médicament (Leem) répondent dans une lettre ouverte diffusée ce mardi 21 juin à la « campagne violemment caricaturale sur les prix des médicaments », lancée selon le représentant des industriels par Médecins du monde après celle orchestrée par la Ligue contre le cancer.

Selon le Leem, « imaginer que les entreprises du médicament spéculent sur l’aggravation des maladies comme le cancer est injurieux ».

Les industriels rappellent dans cette lettre ouverte qu’ils ouvrent des « perpectives de guérison ou d’allongement de l’espérance de vie avec l’arrivée d’innovations thérapeutiques majeures dans les maladies infectieuses et le cancer ».

Pour appuyer leur propos, les industriels dégainent quelques chiffres :

« Pour moins de 10 euros, on guérit d’un ulcère gastrique. Pour moins de 12 euros par an, on se protège, grâce aux vaccins, contre 12 maladies, contre la poliomyélite, la diphtérie ou la rougeole. Pour moins de 20 euros, on traite une pneumonie aiguë, évitant des séjours à l’hôpital… ».

Par ailleurs, alors qu’entre 1990 et 2015, l’indice du coût de la vie a augmenté de 48,4 % en France, l’indice des prix publics des médicaments remboursables a diminué de 37,5 %, avance le Leem.

Et l’industrie rappelle qu’elle consacre « douze ans et un milliard d’euros par molécule » dans la recherche de nouveaux traitements.

Cependant, le Leem ne nie pas que le débat sur les coûts de l’innovation est légitime. « Mais il faut débattre des solutions avec objectivité et sans caricature, de manière apaisée et argumentée avec l’ensemble des acteurs du système de santé » , estime t-il.

 






Les dernières réactions

  • 22/06/2016 à 06:59
    ppp
    alerter
    Je pense que la politique qui vise à diminuer le prix des médicaments de manière abusive, a entraîné une hausse compensatoire sur les médicaments innovants.
    On peut crier au scandale, autant que l'on veut, mais le médicament est un marché comme les autres, qui répond a la dure loi du marché.
    Peut-être faut-il revenir à un meilleur équilibre.
    Et cesser de crier Haro sur la filière, mais trouver de vrais réponses a cette crise.
  • 22/06/2016 à 09:37
    *141
    alerter
    reponses qui se situent plutot du coté de la grosse usine a gaz qui n'est plus du tout l'outil qu'il faut pour assurer la Protection Santé.Mais bizarrement, de coté là, les reformes, les changements, c'est toujours intouchable.C'est meme carrement interdit de les evoquer.
  • 22/06/2016 à 10:13
    agora
    alerter
    les politiques se suivent et les réformes aussi aussitôt dénoncées par le camp d'en face
    les lobby font la loi sur le dos des patients et
    l'industrie pharma est un des plus puissants lobby de France devant lequel les officinaux ne pèsent pas lourd
  • 22/06/2016 à 10:59
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Les PFHT des médicaments remboursables sont bloqués depuis plus de 30 ans pour de nombreuses références comme par exemple les paracétamols.
    Avec la baisse de leurs PFHT les paracétamols ont actuellement un prix industriel inférieur de 12% aux PFHT de 1990, quel est l'industrie qui pourrait résister économiquement à un tel blocage sur une telle durée, et on peut imaginer sans se tromper que ce sont les PFHT des nouveaux médicaments qui compensent les pertes.
    La France est un des rares pays à fixer arbitrairement le prix industriel de ses médicaments remboursables, les autres fixant simplement le montant pris en charge par la collectivité en instituant un système de concurrence entre labo et en limitant le remboursement aux pathologies chroniques et coûteuses.
    Par exemple les allemands dépensent plus que nous en remboursant moins de 800 millions d'unités alors que nous en remboursons annuellement plus de 2,5 milliards.
    A méditer.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...