20/06/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Jaurès, Queven, Pharmao, manquant, attente © Zabou Carriere

Les Français ont bien intégré la pharmacie dans leur parcours de soins personnel ! Avec une certaine impatience... Ils sont en effet très pressés d’avoir leurs médicaments : 88 % se rendent directement chez leur pharmacien une fois sortis de chez le médecin avec leur ordonnance. En la matière, les femmes sont même plus rapides que les hommes (96 % versus 79 %).

Prompts à se rendre à la pharmacie, ces mêmes patients détestent cependant avoir à y revenir. A la question « Cela vous dérange-t-il de revenir plusieurs fois chercher vos médicaments ? », 75 % des femmes répondent par l’affirmative contre 67 % des hommes. Pourtant, le « manquant » est relativement répandu dans les officines puisque 38 % des Français ne repartent pas avec l’ensemble des médicaments prescrits après la délivrance (51 % des femmes contre 25 % des hommes).

Cette disponibilité des médicaments est aux yeux des patients beaucoup plus problématique que le temps d’attente avant d’être servi. L’exercice semble même bien rôdé : la moyenne se situe entre 5 et 10 minutes pour 66 % des femmes interrogées et 45 % des hommes.

Ces résultats sont issus d’un sondage mené sur Facebook par Pharmao auprès de 1 326 personnes du 1er au 15 juin 2016. Pharmao est une application mobile qui permet d’envoyer la photo d’une ordonnance à la pharmacie de son choix afin que le pharmacien puisse la préparer avant que le patient ne vienne récupérer les médicaments à l’officine.





Les dernières réactions

  • 20/06/2016 à 14:07
    brucine
    alerter
    Ni fait, ni à faire, mais le principe même est à mettre en cause: quelle est la valeur d'un sondage sur Facebook impliquant une société commerciale et se basant sur les clients de cette application?

    Si certains d'entre nous devraient balayer devant leur porte, la "promptitude" est une autre question (il n'est pas si rare de voir 15 jours ou un mois après des gens qui ont consulté...aux urgences, et il est presque systématique de voir d'autres, souvent les mêmes, faire leurs renouvellements hors heures ouvrables), il faudrait avant tout savoir ce qui manque: un produit courant et si oui en semaine ou le dimanche, un produit sensible et cher, un granule de Perlimpinpinum 18CH, un produit de para qui ne vous est jamais demandé le soir à 20h, un autre "prescrit" par votre magazine ou pub télé, votre kiné, ostéopathe ou rebouteux?

    Notons aussi que le problème est d'autant plus important que la pharmacie, de part sa localisation ou ses horaires d'ouverture, est susceptible de drainer une "clientèle infidèle" avec donc une plus grande diversification des demandes spontanées et même des délivrances, puisque chaque médecin y a ses habitudes propres.
  • 20/06/2016 à 14:36
    BREZHONEG
    alerter
    L'attente, pas un probleme?? Pourtant,quand on est parti dans un dossier de 10 lignes,avec la moitie en ald et pas l'autre moitié, avec des" non substituable",etc ..et le client suivant qui attend deja, quelqu'un d'autre qui entre et s'apercoit qu'il en a pour 10 minutes d'attente, eh bien il ressort.....
  • 20/06/2016 à 17:40
    Breton
    alerter
    "38 % des Français ne repartent pas avec l’ensemble des médicaments prescrits après la délivrance (51 % des femmes contre 25 % des hommes). "
    Pourquoi les hommes sont ils mieux servis que les femmes ? Que la pharmacie est sexiste voire misogyne.
    Plus sérieusement, une nouvelle fois un sondage qui n'a aucune valeur scientifique.

  • 20/06/2016 à 19:08
    brucine
    alerter
    Les ordonnances tartine, ce sont quand même elles qui nous font manger, et ce n'est pas quand la mention "non substituable" est portée qu'elles sont le plus chronophages, mais le contraire.

    En face d"une "sortie de métro", les gens vont toujours attendre, partout, ils le savent, on n'y peut rien et on ne perd donc pas grand-chose.

    Mais si maintenant les gens attendent excessivement en période normale du seul fait d'une ordonnance longue, c'est qu'il faut, au choix, accepter de perdre de l'argent avec les impatients ou d'en gagner moins en assurant plus de monde au comptoir.
  • 20/06/2016 à 21:52
    Captagone
    alerter
    si plus de femmes que d'hommes repartent sans la totalité des médicaments prescrits c'est aussi que bien souvent ce sont elles qui viennent chercher les médicaments de leur conjoint en faisant leurs courses, ceci expliquant cela en grande partie.
  • 21/06/2016 à 06:55
    ppp
    alerter
    Un sondage de plus sans valeur, fait par site internet.
    A moins de faire une pharmacie tous les 50Km il est impossible de disposer de tous les stocks existant.
    En grande surface, on achète ce qu'il y a.
    En pharmacie, il n'est pas rare de voir des patients chercher le mouton a 5 pattes.
    Le site vend sa prestation en démolissant les autres.
  • 21/06/2016 à 07:35
    rab74
    alerter
    la pertinence de ce sondage? nous mettre le nez dans nos erreurs? D'accord avec captagone, mais pas que....manquent fabricants majeurs: estreva, trophicreme entre autres! et tant d'autres moins féminins: hexabrix, oligosols...tant de medocs pour lesquels, service oblige, on perd du temps à essayer de dépanner, en en faisant perdre aux patients suivants! je rêve d'une journée (une seule) sans erreur sur les ordonnances, sans rejet abusif de mutuelle, sans alerte médicament, sans manque fabricant...une seule journée normale par mois,est-ce trop demander?
  • 21/06/2016 à 08:06
    op08
    alerter
    il est intéressant de noter l'âge des répondants à ce "sondage" (pas forcément en corrélation avec l'âge des personnes fréquentant le plus les officines)
    Entre 18 et 24 ans : 44% - Entre 25 et 34 ans : 31% - Entre 35 et 44 ans : 10% - Entre 45 et 54 ans : 10% - Plus de 55 ans : 5%
  • 21/06/2016 à 12:14
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Que vaut ce sondage quand on sait que 47% des ordonnances dispensées le sont à des personnes de plus de 60 ans qui représentent un peu plus de 23% de la population.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...