09/06/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
négociations conventionnelles assurance maladie réunion PLFSS rémunération Dr

La réunion du comité de liaison du 8 juin a été électrique entre les syndicats de pharmaciens et les trois directions du ministère de la Santé (DGSS, DSS et DGOS).

Les représentants de la profession ont dénoncé la totale indifférence du ministère de la Santé à l’égard de la dégradation économique des officines qui s’accélère et l’annonce de la non parution des décrets sur les services et prestations possibles à l’officine, le ministère estimant que ce dossier relève des négociations conventionnelles avec l’Assurance maladie.

« J’ai demandé la tenue d’une réunion interministérielle avant les discussions sur la préparation du PLFSS 2017 pour évoquer l’avenir du métier, le réseau et l’évolution de la rémunération », déclare Gilles Bonnefond, président de l’USPO dont la demande est également appuyée par les deux autres syndicats. La colère monte et l’inertie politique est devenue insoutenable






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 09/06/2016 à 17:51
    *141
    alerter
    Rien d'etonnant- C'est dans la logique du refus de continuer la progression de la qualité des soins.La population vieillit trop et vit trop longtemps,pour le financement dont on dispose.

    Si on souhaite se battre, une seule arme,facile et sans danger pour nous: mettre en place une campagne nationale grace a notre reseau pour faire connaitre aux electeurs le confort de la Secu Alsacienne. Juste avant les echeances electorales,ca sera efficace.
  • 10/06/2016 à 20:38
    mcm
    alerter
    Manifestement les professions de santé ne savent pas y faire, contrairement à la CGT, air France, SNCF et consorts
    Exiger beaucoup, en ayant un pouvoir de nuisance important et en restant unis sera la seule attitude à avoir, sous peine de n'avoir que des miettes ou rien du tout...lors de négociations entre gens bien élevés...et on entendra encore et toujours la même rengaine: ça aurait pu être pire! Ouf..
  • 11/06/2016 à 08:10
    Yam
    alerter
    Bientôt ce ne pourra plus être pire ,nous sommes bientôt dans l'œil du cyclone ,avec une officine qui ferme tous les 2 jours .... On attend que ce soit 1 par jour ,puis 2 puis 3??
    Notre système n'est plus viable ,à quand une vrai mise à plat de notre système de santé qui meurt de trop de social


  • 11/06/2016 à 09:52
    BREZHONEG
    alerter
    On pourrait peut etre "vendre l'idee" de la generalisation de la Secu Alsacienne au F.N? Si il y en a parmi nous qui ont les contacts pour leur en parler,allez y !!!!
  • 11/06/2016 à 22:21
    brucine
    alerter
    Ben voyons...

    Généraliser le régime concordataire dans tous ses aspects ou même certains (je rappelle que, par ailleurs et en ces temps où cela gratouille, l'Alsace-Moselle n'est pas laïque au même sens que le reste de l'état) n'est sans doute pas envisageable ni sur le plan constitutionnel, ni sur les retentissements supra-nationaux que cela sous-tendrait en termes de politique européenne.

    Quand bien même cela serait possible que je demande à voir les réactions des payeurs à qui serait demandé plus (tant l'état que les assurés) et des payants qui s'en trouveraient azimutés (le lobby des mutuelles et assureurs est malgré tout assez puissant).

    Je ne vois pas ce que le FN vient faire en cette affaire: autant que je sache, le périodique dont ce fil est l'émanation s'intéresse à des questions professionnelles, et pas à un prosélytisme pour le parti en question ou un autre.

    Enfin, la "nuisance" potentielle est très relative: en cas de notre grève massive, les gens continueront à avoir ce qui les motive (du mazout, des trains, des avions), tandis que nous serons réquisitionnés, comme cela m'est arrivé en des temps que les moins de 60 ans... et qu'un certain nombre de "confrères" continueront d'ouvrir pour vous piquer ou ne pas perdre quelques recettes: bref, tout le monde s'en f...
  • 12/06/2016 à 11:58
    brezhoneg
    alerter
    Brucine ,il est facile de repondre a vos remarques:Je ne vois pas ce que le Concordat (religion) vient faire dans une histoire de Secu a 2 vitesses sur le meme territoire.Il suffit d'unifier et c'est l'egalité.Une cotisation de 1.8% actuellement a verser, compensée par la suppresion que cela entrainera pour les cotisations mutuelles -devenues obligatoires-(donc on ne paye pas plus,on change la destination du paiement). Les fonctionnaires egalement sont deja sous le regime que je propose: 1.8% retenu au Rectorat sur le bulletin de salaire de ma femme est versé a sa Mgen,EGALEMENT CENTRE PAYEUR de la part Secu. Si les mutuelles ont le droit d'etre Centres Secu,( centres interdits aux autres assurés....bizarre l'egalité!) ,les Centres Secu doivent pouvoir etre mutuelles, non?!.Et tout le monde pouvant aller chez tout le monde,on n'aura plus 3 centres cote a cote comme dans ma ville(-secu-sli-mgen-)
    Quand a faire porter l'idée dans le debat electoral par
    un parti puissant , c'est necessaire pour faire sauter les blocages des 2 autres. Ils sont defenseurs des profiteurs du systeme actuel: la Gauche case tous ses copains dans la nebuleuse mutualiste (affaire Teulade-Mnef,etc), la Droite defend les grosses Assurances.( Mr Denis Kessler*Assureur et ancien vice president du Medef de Parisot -Mr Xavier Bertrand Assureur- Mr Sarkozy -demi-frere-PDG de MALAKOFF MEDERIC ,etc...).Faut pas compter sur ces gens là pour faire progresser la Couverture Sociale et lui apporter leurs 15% de frais de gestion qu'ils se mettent dans la poche. (Secu: 3.5% de frais de gestion, et c'est deja scandaleux).
    Voila la "nuisance" que nous pouvons manier,avec une population qui n'aura rien contre l'idée .Quand a etre réquisitionnés, pourquoi diable le serions nous? Nos officines seront tranquillement ouvertes pendant le debat telévisé entre partisans de notre projet et profiteurs de la faillite actuelle qui,pourrit la vie de tous. Et nous aurons fait comprendre que c'est fini la pharmacie variable perpetuelle d'ajustement.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...