09/05/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
cannabis, légalisation, drogue, dépénalisation, Académie de pharmacie Fotolia

L’Académie nationale de pharmacie réitère son opposition à la dépénalisation du cannabis.

Une mesure qu’elle juge « irresponsable », au vu des nombreuses informations issues de publications scientifiques et médicales prouvant que le cannabis n’est pas une drogue douce.

Le cannabis est source d’accidents de la route, perturbe la maturation cérébrale entre 12 et 20 ans, provoque à long terme des troubles anxieux ou une dépression avec risques suicidaires, diminue la fertilité masculine et possède un pouvoir cancérogène supérieur à celui du tabac, estiment entre autres les académiciens.

La légalisation du cannabis serait « la pire des solutions à adopter » pour lutter contre ce fléau. « En revanche, il apparait indispensable d’intensifier la lutte contre le trafic et de multiplier les actions de prévention et d’information, notamment à l’attention de la jeunesse ».






Les dernières réactions

  • 09/05/2016 à 13:09
    Ath
    alerter
    C'est sûr que laisser la cannabis aux mains des dealers, qui le coupent avec n'importe quoi et, surtout, qui ont tout intérêt à favoriser l'expérimentation d'autres drogues plus lucratives, est une solution bien meilleure... Cette politique a d'ailleurs fait ses preuves depuis presque 50 ans... Le pragmatisme cède bien trop souvent face à l'idéologie et, une fois de plus, nos académiciens font preuve de sottise.
  • 09/05/2016 à 15:09
    freecannabisbusiness
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 09/05/2016 à 15:18
    Nyctalopus-Airlines
    alerter
    Une politique à genoux devant les mafias, ah mais elle est belle la France !
    Tout ça parce que 3 ou 4 voyous font les imbéciles avec les drogues, il faut les interdire à des millions de personnes honnêtes et responsables.
  • 09/05/2016 à 15:18
    Nyctalopus-Airlines
    alerter
    Une politique à genoux devant les mafias, ah mais elle est belle la France !
    Tout ça parce que 3 ou 4 voyous font les imbéciles avec les drogues, il faut les interdire à des millions de personnes honnêtes et responsables.
  • 09/05/2016 à 17:04
    MACHY
    alerter
    Les médecins devraient prescrire du Cannabis à ceux qui prennent quotidiennement du Xanax et autres anti dépresseurs de merde ...
  • 09/05/2016 à 17:37
    curieux
    alerter
    Les poumons n'ont pas été faits pour qu'on y envoie des residus de combustion du tabac ou du cannabis.C'est une pollution volontaire,et il faut appliquer le principe POLLUEUR PAYEUR.Les fumeurs de TABACANNABIS, doivent payer de leur poche leur traitement anti cancer du poumon.A la fin du mois, il y aura la campagne annuelle anti tabac.Contactez l'INPES pour que cette annee ,ce soit une campagne anti tabacannabis. Car les trafiquants VEULENT AUGMENTER LEUR CLIENTELE,et ils ajoutent du CRACK au cannabis,pour rendre plus vite accros les gamins et les cons.
  • 09/05/2016 à 19:08
    Ath
    alerter
    @curieux : Si on suit votre logique, les séropositifs devraient aussi payer leur traitement de leur poche car ils n'avaient qu'à se protéger un peu mieux. Et pourquoi rembourser les statines à ceux qui mangent trop gras ? Quand aux citadins qui choppent un cancer, ils devraient également payer leurs chimios, ils n'avaient qu'à habiter à la campagne pour éviter la pollution. Voilà où nous mènent vos bêtises.
    Par ailleurs, le cannabis n'a jamais été coupé au crack (à d'autres choses oui, mais pas au crack). Et même si c'était le cas, ça ne serait qu'un argument supplémentaire pour une distribution contrôlée du produit, afin qu'ils échappe justement à l'adultération par les dealers.
  • 09/05/2016 à 19:24
    Une personne
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 09/05/2016 à 19:43
    une personne
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 09/05/2016 à 20:38
    une personne
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 09/05/2016 à 21:02
    une personne
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 09/05/2016 à 21:17
    Le boucher
    alerter
    Vous n'arrêtez pas de me censurer tout ça parce que vous voulez avoir une image cohérente avec celle du gouvernement, mais en fait vous n'avez aucune opinion. Ceux qui exigent la légalisation doivent se taire et on accorde attention à tous les profiteurs. Bravo, quel grande organisation vous êtes !
    Vous avez censurés freecana à 15h09 juste aprce qu'il pensait que vous avez des intérêts financiers dans cette affaire. On absorbe vos néo-codions tous les jours, je vais faire un rapport de vos pratiques.
  • 10/05/2016 à 08:27
    ppp
    alerter
    Pas si simple.
    Combattre l'usage du Cannabis, est une évidence. Mais rejeter vers le trafic, est a mon avis contreproductif. La prohibition n'apporte aucune solution. Légaliser présente plusieurs avantages.
    premièrement financière, par la Taxe, orientée vers le soin, et permettant de financer des politiques de désintoxication, d'information.
    deuxièmement désorganiser les réseaux mafieux et terroristes.
    Je me souviens de l'époque ou les traitements de substitution étaient mis en place, et du scepticisme des professionnels, aujourd'hui, ces programmes ont fait leurs preuves. Aujourd'hui je suis dans la même attitude ambiguë:
    Contre mais pragmatiquement pour.
  • 10/05/2016 à 11:52
    curieux
    alerter
    La caracteristique du debat, c'est l'orientation vers 2 buts a atteindre,totalement opposés.Les partisans de la prevention en Santé Publique, comme moi,veulent qu'il y ait de moins en moins de gens en contact avec cette drogue cancerigene et psycho dangereuse.Les partisans,souvent dependants eux memes, de l'acces reglementé,veulent prioritairement augmenter la facilité de contact avec leur produit.D'un coté, l'interet general, de l'autre ,l'interet particulier.
    Comme les capitalistes qui polluent en se foutant des consequences,pour la satisfaction de leur appetence pour le fric .Bref ,les soit disant libertaires sont en fait identiques aux ultra liberaux.Dans 20 ans ,a l'hosto,mais a 100% avec ma carte Vitale de la Secu !!
  • 10/05/2016 à 14:44
    maignan jacques
    alerter
    a Ath, eh oui,selon la logique de curieux,les alcooliques qui ont des accidents,l'assurance ne les assure plus.Et leur permis leur est retiré ,et rendu seulement en fonction de leur resultat de "soudure betagamma"Aux USA, certaines assurances diminuent les primes en fonction de criteres d'hygiene de vie. En montagne,on facture l'helico a ceux qui veulent absolument grimper la haut. Et j'espere que l'on depistera le cannabis dans les services hospitalier pour calculer le "reste a charge" de nos "hashishin".
  • 10/05/2016 à 16:04
    Le Boucher
    alerter
    Vous n'arriverez jamais à éloigner les gens de cette drogues. Plus vous interdirez ou voudrez contrôler les esprits, plus il y aura de consommation et notamment chez les mineurs.
    Mais ça vous êtes trop idiot pour vous en rendre compte.
  • 10/05/2016 à 16:09
    Le Boucher
    alerter
    Je peux vous certifier que si demain vous interdisez l'alcool et bien je me remettrais à boire. Pour le cannabis c'est pareil, on décide de faire l'inverse, parce qu'on n'accepte pas la morale, puisque ça nous concerne.
    C'est facile depuis son siège de l'Elysée de trouver des prétexte vaniteux pour rendre la vie dure.
    La vie en bas, vous n'imaginez pas un instant ce que c'est, et ça veut nous dicter une conduite, JAMAIS !
    On se préoccupe de l'instant présent, et si pas de Cannabis on choisit le suicide. La drogue n'est pas un cache misère, on choisit d'être mélancolique, pas dépressif, on choisit d'aimer la mort depuis l'adolescence, et ça vous n'y changerez rien du tout.
  • 10/05/2016 à 16:14
    Le Boucher
    alerter
    Le ministère de la santé est là tout comme César le grand, a nous considérer comme des éprouvettes.
    On préfère mourir plutôt que vivre dans un monde sans drogue; notez le bien.
    Quand vous déciderez de lâcher les jeunes, les problèmes disparaitront d'eux-même.
    Plutôt que penser à s'entailler les veines, on préfère fumer du Cannabis, et alors ? en quoi ça vous concerne ? qui êtes-vous pour nous juger ? Je crois que vous vivez très très loin de la réalité. Vous n'aiderez jamais les jeunes avec vos interrogatoires, vous savez très bien que c'est un échec et ça le restera.
  • 11/05/2016 à 11:48
    *141
    alerter
    ououh!!! il a pas pris ses comprimés,celui là ! :o)
  • 11/05/2016 à 20:26
    Le boucher
    alerter
    si pas de cannabis, on choisis le suicide, et simplement pour que vous culpabilisiez, pour que ce soit votre faute, pour que votre vie soit un enfer.
    Vous n'avez que mon indifférence
  • 24/11/2016 à 16:01
    Albert Levert
    alerter
    Le cannabis peut-être consommé sans être fumé, dans ce cas il est un excellent médicament pour beaucoup de problème de santé. Il est très efficace comme anti-douleur et somnifère, il n'a pas les multiples effets secondaires des médicaments traditionnellement prescrit et prôné par l'académie de pharmacie française.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...