06/05/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
mission, burn-out, travail, santé travail, épuisement professionnel © D. R.

La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale vient de nommer Gérard Sebaoun, député socialiste du Val-d’Oise, rapporteur d’une mission sur le syndrome d’épuisement professionnel.

Ce cardiologue et médecin du travail est aussi président du groupe d’étude « Pénibilité du travail, santé au travail et maladies professionnelles ».

Les conclusions de cette mission serviront probablement aux élus lors de la discussion de la proposition de loi déposée il y a trois mois par le député socialiste Benoît Hamon tendant à reconnaître le burn-out comme une maladie professionnelle.





Loan Tranthimy

Les dernières réactions

  • 07/05/2016 à 08:49
    jef
    alerter
    pas de burn out en pharmacie le titulaire ne connait pas l employé doit travailler sans rien dire sinon la porte
  • 07/05/2016 à 17:21
    brucine
    alerter
    Cette "brève" n'a pas grand sens et ressemble à un énième comité Théodule puisque, si telle disposition est adoptée, rien ne sera plus difficile que de caractériser objectivement et sans discussion aucune un "burn out".

    Elle pourrait certes constituer un élément versé à un contentieux prudhommal s'il s'en produisait un et à condition que les décisions n'y soient pas forfaitisées, mais n'empêchant pas alors, dans un sens comme dans l'autre, des abus que nous connaissons déjà y compris de la part de certains salariés en matière par exemple d'arrêt de travail et de "harcèlement".

    Par ailleurs, ce n'est pas parce que la brève en question est publiée ici qu'elle se rapporte électivement au monde de la pharmacie; mais quand bien même serait-ce le cas qu'il s'y trouve aussi, en ces périodes de marasme économique, des gens qui ont besoin de manger, et ce qui met à mal votre analyse qui est, c'est le cas de le dire, un peu expéditive.
  • 07/05/2016 à 19:37
    buzi
    alerter
    La pharmacie étant une entreprise agissant dans l'intérêt de la sante des personnes ,la logique veut que cette entreprise agisse en bonne intelligence pour le bien être des salariés, cela se fait de plus en plus dans les entreprises ,qui ont bien compris que cela est plus productif au final ,en tenant compte du tempérament ,de l'âge du salarié, le bien être au travail favorise une bonne ambiance ,entente,et les patients le ressentent fortement et préfère fréquenter une pharmacie ou il ressent une bonne ambiance. Il y a maintenant une prise de conscience des entreprises qui comprennent que la pression et le stress est destructeur pour tout le monde,le monde du travail le comprend de mieux en mieux.
  • 16/05/2016 à 16:17

    alerter
    Effectivement pas de burn out dans les pme, ni parfois de droit du travail ! juste le droit de travailler en étant reconnaissants, ce que nous sommes toujours d' ailleurs.
  • 13/06/2016 à 13:51
    pat888
    alerter
    Ne vous en faites pas, messieurs les pharmaciens-employeurs, la droite bloque cet affreux texte au Sénat. Vous n'aurez pas de cotisation AT/MP supplémentaire si votre salarié craque ou se suicide. Vous aurez depuis longtemps compris qu'il a des problèmes personnels et en aucun cas vous ne l'aurez stressé.
    Même si une guerre économique sans merci fait rage entre votre officine, les grandes surfaces et internet.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...