29/04/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
médicaments biosimilaires CEPS ANSM politique pharmaciens Dr

« Les industriels sont en train de manoeuvrer pour exclure les pharmaciens de la substitution des médicaments biosimilaires », déclare Gilles Bonnefond, président de l’USPO, dans un communiqué diffusé vendredi 29 avril.

Une crainte dénoncée par le syndicat alors qu’un avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) sur la politique des biosimilaires est attendu.

Réclamant la création d’un répertoire des biosimilaires pour dispenser ces médicaments de manière sécurisé, le syndicat souhaite la mise en place d’un groupe de travail avec les tous les acteurs concernés (médecins et pharmaciens de ville, hospitaliers, associations de patients, ministère de la Santé, ANSM, Comité économique des produits de santé et Assurance-maladie) pour « construire une politique cohérente autour des médicaments biologiques ».

Pour Gilles Bonnefond, le droit de substitution (ou d’interchangeabilité) pour les pharmaciens devra aussi concerner les dispositifs médicaux inscrits à la liste des produits et prestation (LPP), à l’instar des pharmaciens hospitaliers ou des infirmiers en établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD).






Les dernières réactions

  • 29/04/2016 à 19:59
    phb12100
    alerter
    Cest notre quotidien de changer les produit avec lpp pansement technique etc...
    Mais changer une insuline une epo...
    Pour moi ca ne fait pas parti de mon boulot..
    Nous avons suffisament de chose a faire au comptoir...ka secu a qu a dire aux doc de prescrire directement ceux quil fau c a d le moins cher....
    Mais vu la panique que cest pour leur imposer de prescrire des durees determinees en cas d at..
    Cest pax demain la veille
  • 06/05/2016 à 01:42
    Franck
    alerter
    On est pharmacien, spécialiste des médicaments, docteur, et bac+6. Ceux qui ne veulent pas prendre de responsabilités, ils arrêtent et ils font aides-soignants.

    Notre rôle c'est le contrôle des prescriptions, optimisation ou correction si besoin, validation, et donner le traitement le plus économique possible.

    Si le spécialiste des médicaments n'est pas qualifié pour savoir quand c'est possible de substituer et quand ce n'est pas possible, alors qui est qualifié pour ça ? Les médecins le sont beaucoup moins.
  • 06/05/2016 à 09:42
    phb12100
    alerter
    Moi je ne suis pas daccord avec toi...
    La substitution generique ok ca c est notre boulot...equivalence stricte pas de souci...

    Par contre mon taff.. ce n est pas qu optimiser les couts de la sécurite sociale...
    Sinon en plus du salaire de mon patron vais demander un salaire a la secu...
    Je ne suis pas le bras armé de la secu pour emmerder les patients et les medecins en leur imposant les regles que la secu a du mal a communiquer ..ca c le travail de la secu et il n est pas fait...

    Vu ton raisonnement economique... on n a qu a remplacer un crestor par une statine moins chere aussi...cest au medecin de prendre en compte la balance efficacite risque et cout...et il est paye pour ca non!!!

    Qd au biosimilaire...remplacez une epo une insuline par un biosimilaire il va falloir saccrocher...le patient va faire la tronche...si resultat non atteint le medecin va mettre la responsabilite au pharmacien...

    Les pansements pas de probleme...les pharmaciens travaillent bien avec les infirmier...en bonne intelligence...

    On aurait tellement d autre chose a faire bcp plus economique au final pour la ss...education therapeutique... la nutrition...
    Mad au domicile pour eviter des factures du col de femur...test a lofficine angine...

    La secu a qu a allez voir les medecins deja pour que les prescriptions soit deja bien libellé...l acte de prescription nest pas tjr pris o serieu par medecin c de la paperasse emmerdante pour eux...parfois du recopiage de liste de medicament dc bcp ne serve a rien...15medicaments pour une personne agee c delirant...la il y a de largent a economisé..

    Preuve que lacte de prescription nest pasconsideré...
    Un confrere a subi un controle secu...
    Sur 3000ordos 1000comportent une anomalie de prescription ou de delivrance...
    Ce taux est normal selon la secu..
    C est hallucinant....
    Et sur ces 1000ordos...plus de 50pourcent sont des probleme de redaction dordonnance..
    Pas de date ....pas de posologie mais un nbre de bte sur insuline ou pansement.oubli du nbre de specialité ds le carre d ordo securise.pas le nom de la pharmacie sur ordo stup.ordo anxiolitique pour 6 mois...
    Hypnotique 3mois...prescription hors amm...ou par des medecins non autorisé a prescrire....

    Passe tes journees a gere uniquement ces problemes la.tu veras elle seront bien remplie..et je n ai meme pas encore analysé l ordonnance en interaction...

    Avant Hier....prescription urgence
    Colchimax pyostacine....euh?!?
    Je tel au medecin...le medecin des urgences....euh oui non je ne sais pas jai recopie ordo du chirurgien jai pas regardé..

    Le gendarme on le fait deja bcp non?!




Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...