26/04/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacie, vente en ligne, médicaments dispensation, projets, pharmaciens Dr

Une copie à revoir. Dans un avis rendu public sur son site, l’Autorité de la concurrence s’est déclarée défavorable aux deux projets d'arrêté relatifs à la vente en ligne de médicament.

Le premier texte concerne les bonnes pratiques de dispensation des médicaments par voie électronique et le second les règles techniques applicables aux sites internet de commerce électronique de médicaments.

Pour cette instance, « ces projets d’arrêté introduisent de nouvelles dispositions qui créent des contraintes additionnelles disproportionnées par rapport à l'objectif de protection de la santé publique ».

Le texte invite par exemple le cyberpharmacien à réaliser à chaque commande une « intervention pharmaceutique », c'est-à-dire une formalisation écrite, motivée et détaillée de l'analyse pharmaceutique ou encore d'enregistrer à chaque commande dans l'historique du site internet ou du logiciel d'aide à la dispensation les médicaments et leur quantité. 

« Les projets d'arrêté créent par ailleurs un régime discriminatoire par rapport aux conditions exigées pour la vente au comptoir et ont pour effet de retirer tout intérêt à la commercialisation de médicaments par internet, tant pour le patient que pour les pharmaciens », ajoute l’Autorité de la concurrence.

L’instance rappelle qu’elle est « favorable à ce que les pharmaciens d'officine utilisent largement cette nouvelle forme de vente et que s'il importe d'écarter les risques que le commerce en ligne de médicaments peut faire courir aux patients s'il n'est pas encadré, toute restriction de concurrence doit être justifiée par des considérations de santé publique et proportionnée à cet objectif ».

Le gouvernement tiendra-t-il compte de cet avis qui n'est que consultatif ?

 






Les dernières réactions

  • 26/04/2016 à 17:55
    ADH
    alerter
    Depuis quand l’Autorité de la concurrence se permet de donner son avis sur l'intervention pharmaceutique?
    Il est tant de remettre ces lobbyistes à leur place.
  • 27/04/2016 à 00:39
    IPH
    alerter
    L'analyse pharmaceutique, l'intervention pharmaceutique doivent être réalisées pour toutes ventes de médicaments, quelle soit faite au comptoir ou sur internet! La distorsion serait au contraire de permettre aux "cyberpharmaciens" de vendre des médicaments sans conseil associé! On parle de médicaments pas de "Bic"!
  • 27/04/2016 à 09:43
    cf
    alerter
    les sites de comparaison des prix de médicaments tel unooc.fr , compaharma.com ne suffisent plus à nos cyberpharmaciens pour concurrencer les officines de proximités..... Pas de règles de délivrance en qualité et quantité, c'est l'avenir selon eux, et ils en profitent largement aujourd'hui....Souhaitons la fin du monopole, l'autorisation des sites internet étrangers, et la vente des médicaments en grande surface pour faire revenir les patients dans leurs officines pour leurs ordonnances, au lieu d'enrichir nos discounters pharmaciens (sur internet ou non) qui racolent notre patientèle avec la bénédiction de l'Ordre et des syndicats (certainement du bon côté de la barrière).. ..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...