06/04/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
vaccination, santé publique, médecine, académie, débat, pharmacies © D. R.

Le professeur de pédiatrie Daniel Floret, qui était il y a encore quelques jours le président du Comité technique des vaccinations, a estimé lors d’un débat organisé samedi 2 avril par Le Moniteur des pharmacies à PharmagoraPlus que l’obligation vaccinale « crée une hiérarchie entre les vaccins et n’a pas de sens au plan de la santé publique ». Selon lui, cette « sortie » de l’obligation vaccinale doit s’accompagner de mesures pour prévenir la réapparition des maladies concernées la vaccination.

Didier Lambert, président de l’association E3M (Entraide aux malades de myofasciite à macrophages), a indiqué, lors de ce débat, que la politique vaccinale doit désormais « convaincre et pas contraindre ».

Dans un avis datant de novembre 2015, l’Académie nationale de médecine prône une évolution de l’obligation de principe vers une exigibilité des preuves de vaccination, lors d’une entrée en collectivité, un voyage, une exposition professionnelle ou encore une épidémie.






Les dernières réactions

  • 07/04/2016 à 07:20
    Kriskool
    alerter
    Absolument d'accord. Les obligations vaccinales datent de l'après guerre 39- maladies mortelles comme la diphtérie et la polio faisaient des ravages. Aujourd'hui il faut maintenir un niveau élevé de couverture vaccinale sinon elles reviendront. Mais d'autres maladies font encourir des risques plus immédiats telles que la coqueluche, l'hépatite B, le cancer du col et les lésions pré-cancéreuses, les meningitec bactériennes, la rougeole qui revient de nos jours... Etc... L'offre de vaccin obligatoire DTP n'existe plus depuis 8 ans. Il faut donc revoir les obligations et recommandations vaccinales. Je suis pour un statut unique du vaccin qu'on pourrait appeler "nécessaire". Il faut informer et responsabiliser les patients quant à leur décision de se vacciner ou non. Mais en cas de refus ils devront assumer les conséquences par exemple pour intégrer des collectivités, des emplois, etc... C'est ainsi dans la plupart des pays européens. Il faut aussi que l'état s'engage dan d'une communication rénforcée autour des enjeux de la vaccination et que les industriels fassent preuve d'une totale transparence quant aux modes de fabrication et de diffusion des vaccins.
  • 07/04/2016 à 10:45
    arnica66
    alerter
    peut-on rendre "nécessaire" la sérologie pré-vaccin plutôt que d'obliger une vaccination qui peut être inutile et...couteuse ?
  • 07/04/2016 à 11:28
    Kriskool
    alerter
    Ah non ce serait le contraire qui coûterait plus !!!
  • 07/04/2016 à 14:09
    arnica66
    alerter
    qui coûterait en monnaie ou en santé ?!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...