24/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
générique, syndicat, pharmaciens, économique, santé © D. R.

Les représentants des syndicats officinaux (FSPF, USPO) et de l’industrie (Leem, Gemme) ont quitté prématurément la réunion du Comité de suivi des génériques, ce jeudi 24 mars, suite à l’annonce par le Comité économique des produits de santé (CEPS) d’importantes baisses de prix concernant plusieurs classes thérapeutiques, en particulier du système nerveux central.

L’intention du CEPS est de faire converger les prix des princeps comme de leurs génériques vers le prix le plus bas au sein de chaque classe.

Les syndicats et le Gemme demandent la tenue d’une réunion avant l’été rassemblant tous les acteurs pour mettre en place une politique cohérente des prix des médicaments, compte tenu des efforts d’économies déjà consentis par la profession dans son ensemble.








François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 24/03/2016 à 18:32
    cs
    alerter
    Début de la révolte ?
  • 25/03/2016 à 06:38
    ppp
    alerter
    Sans descente dans la rue, en cassant tout, aucune prise en compte.
    On préconise le dialogue, mais toujours a sens unique.
  • 25/03/2016 à 06:55
    Christine 59
    alerter
    Tout cela était prévisible . On passera de 40 à zéro de remise sur les génériques .0n tuera les petites pharmacies pour ne laisser que les grosses plus rentables aujourd hui mais plus faible demain . Les pharmaciens se font la guerre aux mêmes et arrangent bien les politiques . Diviser pour mieux régner .
  • 25/03/2016 à 08:40
    BIGPAT
    alerter
    Depuis le temps qu'on passe à montrer nos muscles.....Il va être temps de passer à des actions plus concrètes et désagréables voire très emmerdantes pour les pouvoirs publics !
  • 25/03/2016 à 09:33
    el padre
    alerter
    Montrer nos muscles? Début de révolte?
    Nous sommes anesthésiés depuis des années et ce qui se passe était prévu depuis très longtemps. Depuis le temps que l'on veut faire disparaitre 5000 officines on se rend compte aujourd'hui que c'est peut-être la sienne qui va dégager et ceci dans l'indifférence politique et professionnelle générale. Et demain?
    Les grosses officines survivantes auront à faire face aux chaines car le prétexte est tout trouvé: il n'y aura plus de maillage suffisant et les "sauveurs" arriveront avec leurs gros sabots de printemps.
  • 25/03/2016 à 10:13
    *141
    alerter
    on peut se battre,sans souffrir,avec l'opinion pour nous,et egalement le temps: emmerder le Gouvernement en reclamant l'extension du regime Alsace Moselle a toute la France- ( La creation d'une mutuelle de la Secu ).Quand au grignotage de la remise generique par asphyxie des labos qui ne pourront plus suivre, ce n'est pas evident que ce soit les petites pharmacies a structures peu couteuses qui soient les premieres touchées.A part ca, pour info,je suis a 91% de subst. et les dernieres stat. recues de mes grossistes ,la Cerp+Giphar ,sont les suivantes:dans mes achats (remboursables)les generiques constituent 30% et donc 70% POUR LES SPECIALITES hors gener. marge moyenne generique 38% ET MARGE NON GENERIQUES 18.65 !! Si on a comme avenir un rapprochement progressif des 2 categories vers la marge 18.65%,,il va etre grand temps de faire ce que je proposais au debut !Donc, ce que propose l'UNPF (se rapprocher d une collaboration avec les structures parasites), c'est une erreur.Moins il y aura d'intervenants ,moins ca sera compliqué pour solutionner le probleme.
  • 25/03/2016 à 14:52
    yenamarre
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 25/03/2016 à 15:12
    *141
    alerter
    Bien ,eh bien celles et ceux qui vont a Pharmagora le 3 Avril, harcelez les Bonnefond, Gaertner et compagnie pour qu'ils se bougent !!!! parce que,apres janvier catastrophe, Fevrier n'est pas mieux (voir ci dessous)

    Marché des médicaments remboursables : -6,4%

    (Cumul annuel mobile février 2016/ fevrier 2015)

  • 25/03/2016 à 15:47
    maignan jacques
    alerter
    ....et mars bien parti pour faire pareil !
  • 29/03/2016 à 10:39
    Xixi chateau
    alerter
    La vision politique est simple: continuer à dépenser l'argent qu'elle n'a pas en augmentant ses dépenses de fonctionnement, ne pouvant pas continuer à augmenter les impôts , par des artifices il répercute ces augmentations en impôts indirects ou par les municipalités .....
    Et prendre l'argent aux individualistes :
    Retraités, petits Commercants et indépendants qui ne peuvent ou ne veulent pas combattre ....
  • 29/03/2016 à 10:44
    Xixi Chateau
    alerter
    Une action simple, les Cpam veulent obliger les dernière pharmacie à basculer en scor ,
    On bloque tous et on oblige un 1/3 payants sur 48h sur toutes les ordonnances urgences avec support papier
  • 30/03/2016 à 17:22
    Xixi chateau
    alerter
    Régime Alsace Lorraine étendu à la France
    Voilà une idée simple et à étudier .
    Il faut montrer que nos politiques ne veulent pas de solution économique .
    Il faut étudier cette piste et parler simple au francais
  • 30/03/2016 à 17:24
    Xixi chateau
    alerter
    Pourquoi pas extension du régime Alsace Lorraine à la France .
    Il faut montrer la non volonté de nos politique et parler simple aux francais
  • 31/03/2016 à 11:24
    *141
    alerter
    Cette idee a été proposée par..... un Directeur de la SECU il y a pas mal d'années(le Van Rockegem-Revel de l'epoque), mais surtout par un groupement d'experts economistes, Terra nova, il y a 2 ans.Ils sont meme allés a La Rochelle ,aux journees du PS, pour y distribuer l'information..Donc,ca a été etudié, on peut passer a l'action,et mettre en demeure a Pharmagora, les Gaertner et Bonnefond et unpf de declancher la campagne commune de tout notre reseau. On n'aura sans doute la reponse bateau habituelle 'c'est une bonne idée,mais c'est pas le moment" (c'est jamais le moment avec ceux qui ont peur)..Quand a l unpf,ils veulent travailler avec les complementaires,alors que si la secu propose la sienne, a terme, on n'aura plus besoin d'elles.Et c'est souhaitable, car tout ce petit monde veut exister politiquement, et complique par ses interventions la solution du probleme.Moins on sera nombreux autour de la table, mieux ca sera.Donc, position unpf=erreur.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...