21/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Entre 2013 et 2016, les industries du générique se sont engagées à baisser le prix des médicaments de 20 %,
soit 632 millions d'euros de baisses de prix cumulées. Pour compenser cette baisse, le Gemme comptait sur « une politique volontaire et engagée des pouvoirs publics pour soutenir et promouvoir le générique, et donc une augmentation des volumes» , interpelle l'association de promotion des génériques dans un communiqué diffusé lundi 21 mars.

Elle déplore, en effet, que le taux de pénétration des génériques en France est en quasi-stagnation. Or, pour le Gemme, les génériques « peuvent apporter des économies substantielles au système de santé si les conditions de leur développement sont réunies» , soit 1,5 milliard d'économies supplémentaires. Le Gemme appelle donc « les pouvoirs publics à accélérer les mesures majeures du plan de promotion» .

Lors de la réunion du 24 mars prochain, le CEPS (Comité économique des produits de santé) a annoncé, selon le Gemme, « une nouvelle baisse de prix brutale et non planifiée» . L'association annonce d'emblée qu'elle « refusera tout accord si les nouvelles baisses de prix ne sont pas correlées à une constatation de l'augmentation de la pénétration du générique en France» .









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...