10/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
laboratoires, groupements, enseigne, pharmacie, Federgy © D. R.
Dans un communiqué diffusé le 9 mars, l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) réagit à son tour à la stratégie de certains laboratoires qui consiste à accorder davantage de remises en direct aux groupements informels qu’aux grandes structures nationales.

Cette politique avait été violemment dénoncée en février par le syndicat des groupements et enseignes Federgy.

Pour Laurent Filoche, président de l’UDGPO, « attaquer les rétrocessions paraît dangereux » dans cette période de difficulté économique pour les officines et afin d’ « offrir des prix compétitifs à nos concitoyens ».

« Cette pratique permet à beaucoup de groupements régionaux, plébiscités par nos confrères, d’offrir sur tout le territoire national des conditions de ventes compétitives, d’ailleurs soulignées par l’Autorité de la concurrence dans son dernier rapport », indique Laurent Filoche, estimant que « cette pratique doit être encadrée pour garantir la traçabilité des produits et sécurisée juridiquement ».

Concernant les laboratoires, l’UDGPO estime qu’il ne faut pas tous les mettre dans le même panier. « Si certains ont clairement une action anti-groupement que nous condamnons, d’autres ont fait des efforts importants pour travailler en bonne intelligence avec nos structures, que ce soit via nos CAP, ou en nouant des accords groupement – adhérents innovants qu’il convient de saluer et d’encourager. »

En cas de blocage, l’UDGPO se réserve le droit de mener une « action ciblée et bornée dans le temps, discutée en amont avec les autres acteurs de la profession ». Elle doit rencontrer prochainement des représentants du Gemme (génériqueurs), du Leem (industriels du médicament) et de l’Afipa (laboratoires OTC).








Les dernières réactions

  • 11/03/2016 à 11:59
    jacou13
    alerter
    Le Federgy défend son fond de commerce, ils préfèrent bien sûr que nous fassions des actions de bénévolats pour jouer notre rôle de santé publique et d'Abbé Pierre pendant qu'eux auront une activité qui se rapproche de celle des centrales Leclerc.
  • 11/03/2016 à 21:29
    lc64
    alerter
    c'est d'adhérer à des groupements disposant de "centrales Leclerc" qui nous permettra de bénéficier de meilleurs prix d'achats et non pas de négocier chacun de son côté.
  • 12/03/2016 à 09:21
    Xixi Chateau
    alerter
    Toujours les mêmes rengaines,le sujet est il possible de garder son indépendance ou faut il devenir dépendant d'une centrale d'achat , de Leclerc ou autres ....
    Regardez nos confrères qui appartiennent à certaines enseignes : lafayette, l'enseigne jaune ..... Ils sont totalement dépendants et leur indépendance n'est plus . Ils deviennent des franchisés ....
    Rueil pharmacie qui passe de moins d'1 million€ à 2,5 en 2 ans et qui plonge ?
    Depot de bilan 0ù est l'erreur ???
  • 12/03/2016 à 09:27
    Xixi Chateau
    alerter
    La rétro est pour certain un faible volume , pour d'autre un business total.
    Il faudrait trouver une solution pour obliger les laboratoires à respecter les SRA . nous avons un outils qui est torpillés par les groupements , centrale d'achat et les laboratoires .
  • 12/03/2016 à 09:59
    lc64
    alerter
    les SRA sont sans avenir devant les puissances de laboratoires : seules les centrales d'achat auront le poids suffisant pour négocier. Pour faire plier les laboratoires, il faudra des structures regroupant un grand nombre de pharmaciens.
    Nous avons, en outre, autre chose à faire dans nos officines que perdre du temps avec les commerciaux pour gratter quelques points de remise.
    Il faudra aussi apprendre à déléguer au moins une partie des achats.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...