01/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Malgré le passage des honoraires de dispensation à 1 euro au 1er janvier 2016, la rémunération plonge de plus belle.

Sur ce premier mois de l’année 2016, le réseau enregistre une perte de près de 41 M€ (- 8,30 % par rapport au même mois de l’année précédente). « C’est presque l’équivalent du tiers de ce que l’on a perdu sur toute l’année 2015 », constate Gilles Bonnefond, président de l’USPO.

Il explique cette forte baisse par deux facteurs :

- la perte de marge de 8 centimes d’euros sur toutes les boîtes destinées aux traitements des pathologies chroniques ;

- l’absence concomitante de compensation par les ventes de paracétamol faute de pathologies hivernales, paracétamol sur lequel sont concentrées les augmentations de 2016 (+ 20 centimes par boîte).

Le comble, c’est que tous les indicateurs sont dans le rouge vif (- 9,16 % en unités, - 6,45 % et - 8,41 % respectivement sur le nombre des ordonnances et celui des ordonnances de 5 lignes et plus, - 6,24 % sur le CA remboursable) pendant que les dépenses de soins de ville progressent de 3,7 % en janvier.

« Cette réforme de la rémunération ne permet pas de faire des économies alors qu’elle pénalise de manière très puissante les pharmaciens », en déduit Gilles Bonnefond.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...