26/02/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
bilan, échange, 2 ans, formation professionnelle. Pressmaster - Fotolia

La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle crée un nouveau type d’entretien entre l'employeur et le salarié : l’entretien professionnel.

Les salariés en poste à la date du 7 mars 2014 devront avoir eu cet entretien avant le 7 mars 2016.

L'entretien en question doit être réalisé tous les 2 ans et proposé par l’employeur, entre autres, au retour d’un congé de maternité, parental d’éducation, de soutien familial, d’adoption, sabbatique, ou d’un arrêt longue maladie.

De plus, tous les 6 ans, l’entretien doit faire un état des lieux récapitulatif du parcours du salarié dans l’entreprise.

Ce moment d’échange doit être l’occasion d’évoquer les aspirations professionnelles du salarié, ses envies d’évolution de poste dans l’entreprise et les modalités d’accès à la formation professionnelle.

Cet entretien doit donner lieu à la rédaction d’un document écrit dont une copie est remise au salarié.






Anne-Charlotte Navarro, responsable du service Moniteur expert

Les dernières réactions

  • 27/02/2016 à 16:37
    Yam
    alerter
    Quand est ce nous laissera t'on faire notre travail (et ce n'est pas rien) ? Ras le bol de tous ces technocrates déconnectés de la réalité ,en France des hauts fonctionnaires sont payés pour calculer comment mettre des bâtons dans les roues de ceux qui travaillent vraiment et produisent ...Voir ce qui se passe avec les éleveurs .La 3ème cause de mortalité chez lles agriculteurs est le suicide après les maladies cardio vasculaires et le cancer ! Ils espèrent arriver aux mêmes chiffres chez les officinaux ? Et pendant ce temps la GMS devient de plus en plus puissante et les rapaces se portent de mieux en mieux...
  • 27/02/2016 à 16:43
    Yam
    alerter
    Les officinaux ont une charge de boulot bien assez lourde ,quand trouver le temps pour faire et rédiger ces fameux entretiens ? entre 2 entretiens pharmaceutiques ,entre 2 clients ,entre 2 représentants ,entre 2formations , entre 2 appels téléphoniques ,entre 2 cartons à ranger .....Le pays crève de tout cette contre productivité
  • 27/02/2016 à 17:30
    pharma+
    alerter
    Peut-être, entre deux "égarements"...
  • 28/02/2016 à 19:41
    brucine
    alerter
    "Ils espèrent arriver aux mêmes chiffres chez les officinaux ?"

    Comme quoi le proverbe qui affirme que le ridicule ne tue pas conserve d'excellents fondements.

    Je veux bien croire que, dans une TPE où l'employeur est seul décisionnaire sans la pression de tel syndicat ou comité d'entreprise, et qui plus est sans qu'aucun plan de carrière existe dans la branche professionnelle en question, un tel entretien ne sert à rien.

    Je sais aussi qu'un certain nombre de titulaires sont dans une situation critique, pour au moins une raison commune avec les agriculteurs (s'être endettés pour acquérir une entreprise dont on aurait du savoir, avant de l'acquérir, que son chiffre d'affaires et ses marges ne permettront jamais de rembourser l'emprunt).

    J'ai personnellement connu l'exemple de 2 pharmaciens se faisant hara-kiri (l'un par pendaison, le deuxième par intoxication volontaire aux gaz d'échappement dans sa voiture).

    Mais je suppose que, dans un cas comme dans l'autre, cette décision n'était pas motivée par un entretien, même idiot...tous les 2 ans.
  • 29/02/2016 à 08:48
    Yam
    alerter
    Il suffit d'une goutte d'eau pour faire déborder un vase.... ce que je veux dire c'est tout est fait par des technocrates déconnectés de la réalité ...Si ll' officinal n'a pas le temps de réaliser cet entretien ,des entreprises indépendantes les facturent 250e Ht par employé ,et voilà ..A l'heure où les CA s'effondrent ,où nous sommes en train de nous faire manger par les generiqueurs ,labo et grossistes est il fondé de nous appuyer un peu plus sur la tète afin que nous coulions plus vite ? brucine et pharma + aimez vous le jeu du foulard ?
  • 02/03/2016 à 09:53
    pigeonneau
    alerter
    Il faut pas pousser chers confrères titulaires, on parle d'UN entretien tous les DEUX ans...Quand on sait que la majorité des charges est représentée par la masse salariale, autant en prendre un minimum soin et s'assurer que l'état d'esprit et les compétences sont au rendez-vous. Il reste important pour le salarié de pouvoir garder une dimension humaine vis-à-vis de l'employeur, de pouvoir être félicité ou pas pour son travail, toujours dans l'objectif de progresser et de ne pas céder à la monotonie de la routine.

    UN entretien tous les DEUX ans, si vous n'êtes pas foutus de pouvoir faire ça pour vos salariés, n'en attendez pas un retour faramineux, d'autant plus que l'aspect primes et rémunération est difficile à accorder, les salariés de la profession en ont bien conscience et ne sont pas là que pour vous "sucer" jusqu'à la moelle. Eh oui, pour tout le monde y a pas que la tune dans la vie...
  • 03/03/2016 à 14:15
    Yam
    alerter
    Mais tout ça ,c'est bidon ! Juste un motif de plus pour nous taxer et punir si cette contrainte administrative n'a pas été réalisé .Quand on bosse au coude à coude avec ses salariés ,on voit et on entend si tout va bien ou pas .Et bien sur ,il faut discuter et dialoguer avec l' équipe mais pourquoi établir toujours plus d'obligations et de sanctions ? C'est comme les praq et normes iso etc... Nous n'avons pas attendu toutes ces belles idées pour faire rigoureusement et correctement notre travail .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...