11/02/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
plateforme commune, coordination, professionnels de santé, Valls, Touraine Dr

Alors que le Premier ministre doit détailler des mesures destinées à améliorer « les conditions d'exercice au quotidien, la formation initiale et continue et la participation à la gouvernance territoriale » des professionnels de santé, les cinq syndicats représentatifs des médecins libéraux (CSMF, MG-France, SML, FMF et le Bloc) mettent la pression.

Unis devant la presse, les présidents des cinq syndicats ont tour à tour interpellé le Premier ministre en lui posant des questions précises :

- Quelles mesures allez-vous prendre pour valoriser le métier de médecin généraliste ?

- Quels moyens allez vous donner pour attirer les jeunes ?

- De quelle enveloppe dispose-t-on pour la négociation conventionnelle médicale, pour aborder le virage ambulatoire ?

« L’enjeu de demain est le maintien à domicile. Cela ne peut se faire qu’en renforçant la coordination des professionnels de santé autour du médecin traitant. Pour cela, il faut que le gouvernement écoute et change sa politique en matière de santé. Pour cela, il faut des moyens juridiques et financiers », déclare Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français).

Claude Leicher, président de MG-France ajoute : « Les médecins libéraux sont prêts à s’engager dans une organisation territoriale, à prendre en charge des patients dans un parcours de soins centré sur le médecin traitant, à s’investir dans les questions de prévention et de dépistage, à relever le défi du virage ambulatoire. Or les réponses qu’apporte la ministre de la Santé ne sont pas à la hauteur de l'ambition affichée du virage ambulatoire et de l'urgence sanitaire ».

Sans pour autant fermer la porte aux pouvoirs publics, les syndicats préparent une plate-forme commune de propositions qui sera dévoilée le vendredi 20 février. Celles ci porteront notamment sur la réforme des études, l’amélioration de la protection sociale du médecin libéral, la valorisation du rôle et de la coordination du médecin traitant et du médecin correspondant.






Les dernières réactions

  • 11/02/2016 à 20:52
    PY
    alerter
    Bien entendu, rien de concret sur le problème de la répartition inégale des médecins en France. Nos campagnes et banlieues sont désertées. Pharmaciens et élus locaux sommes obligés de recruter à l'étranger des médecins. Toutes les incitations financières ne suffiront pas. Seule l'encadrement de l'installation des médecins pourra résoudre ce problème. Disposition que nous nous connaissons depuis des années et qui assure à toute la France un juste accès au médicament
  • 12/02/2016 à 17:35
    maignan jacques
    alerter
    ...et puis un maintien du pouvoir d'achat de la Consultation,car l'inflation des couts professionnels n'est pas comme celle qui concerne le francais moyen.Elle aumente(mise aux normes handicapés des locaux, cotisation mutuelle des salariés au 01-01-16,etc).
    Quand j'ai commencé,le Docteur avait une secretaire,il travaillait jusqu a 21h 6 jours sur 7,et il pouvait offrir a sa famille un confort de vie. Maintenant, a Paris,a 23 e la C.ils (et elles) ne peuvent plus payer un grand appart' pour le cabinet,ni un secretariat,et quand ils font beaucoup d'heures(depart en retraite des confreres) et de gardes, l'imposition et les heures sup' du secretariat ou de la plate forme telephonique le dimanche leur laissent net 30% de ce qu'ils ou elles gagnent . Resultat: on a des medecins a niveau de vie pas terrible,mais si ils travaillent,ca ne change pas grand chose.Alors les jeunes fuient la medecine liberale en attendant de fuir la medecine tout court.Mais la Secu c'est bien,etc,etc,

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...