04/02/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
traitement, malades, hépatite C, cancer, ministre de la santé, banque, surprime Dr

Prévu dans la loi de modernisation du système de santé, le droit à l'oubli, qui permet aux ex-malades d’avoir accès aux assurances et prêts sans surprime s’appliquera à l'hépatite C et à cinq types de cancers : cancer du sein, cancer du testicule, mélanome de la peau, cancer de l'utérus et cancer de la thyroïde.

Interrogée par Itélé, la ministre de la santé a pris l’exemple de « certains cancers du sein ». « Au bout d'un an, à la fin des traitements, et sans rechute, on pourra aller dans une banque, avoir un prêt, et ne plus à avoir à payer de surprime ou de taux plus élevé », a-t-elle souligné.

Ce droit à l’oubli pourra également s'appliquer à d'anciens malades de l'hépatite C qui pourront « après la fin des traitements et sans rechute, au bout d'un peu moins d'un an (...), avoir un prêt au même prix que les autres, au même taux », selon la ministre.

Ce droit est accordé durant 10 ans maximum pour les ex-malades adultes du cancer et cinq ans pour les mineurs après la fin des traitements.






Loan Tranthimy avec AFP

Les dernières réactions

  • 05/02/2016 à 06:01
    Xixi Chateau
    alerter
    Magnifique , la Mme Touraine fait du droit,
    Pourquoi après 50 ans nous payons dès surprimes sur nos assurances .... Alors que la vie active augmente....
    Pourquoi doit on se porter garant pour nos enfants ....
    Du bal bla , les banques ont toujours mené la danse et la Touraine devrait s'occuper de mettre en place des moyens pour permettre à ces personnes fragiles d'avoir accès à des soins correctes partout en France .
    Medecin et pharmacie de proximité ?
  • 05/02/2016 à 06:13
    Xixi Chateau
    alerter
    J'en ai marre de ces effets d'annonces , qui partent d'une réalité de la vie , mais qui sont totalement out , car si on analyse la situation les banques mutuelles assurances, elles font comme elles le désirent . Nos politiques font un pas en à vant et trois pas en arrière.
    Comment voulez vous,obliger une banque à prêter à un taux correcte à une personne à risque , surtout quand on constate la variation des taux ...
    Des garanties demandées ....
    Il serait bon d'obliger les banques à faire leur métier et non pas de jouer seulement en bourse avec notre argent , si elle gagne stock option et prime si elles perdent l'état leur a donné l'autorisation de nous prendre notre argent ....
  • 06/02/2016 à 09:38
    joelle
    alerter
    C'est de la théorie mais en pratique, les banques ne vont pas l'appliquer...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...