27/01/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
loi de santé, pharmaciens, vente ne ligne, conseil, pharmaciens Franck Lhermitte

Parue au Journal officiel le mercredi 27 janvier, la loi de modernisation du système de santé comporte au total 227 articles.

Plusieurs thèmes vont concerner les pharmaciens :

- la détention du capital ;

- les règles de transfert d’officine, de regroupement, de cession et de création ;

- la vente en ligne ;

- la coordination des soins;

- la lutte contre les ruptures d’approvisionnement.

Lors des vœux à la presse, Philippe Gaertner, président de la FSPF, appelle à la prudence sur la rédaction du texte réglementaire prévoyant les transferts d’officine. « Dès qu’une officine se déplace, elle se rapproche d’une autre. Il faut donner plus de souplesse mais tout en gardant une population résidente et pas d’abandon de population », déclare-t-il.

De même sur la vente en ligne, la profession attend toujours le décret d’application. La FSPF rappelle ainsi qu’elle préfère le dispositif de type « Click and Collect », pour maintenir le conseil du pharmacien d’officine.






Les dernières réactions

  • 28/01/2016 à 07:59
    Mcm
    alerter
    Une solution pour éviter les ruptures d'approvisionnement serait peut être de vendre les médicaments à des prix attractifs pour les labos (et profitables pour les pharmaciens) , dans un contexte mondialisé on ne peut pas continuer à jouer au pays tiers-mondiste avec par exemple des vaccins 4x moins chers qu'en Allemagne...vaccin contre la grippe à 20€...
    Les labos ne sont pas mécènes et il faudra bien que le comité des prix intègre cette donnée sous peine d'un problème de santé publique....
  • 28/01/2016 à 09:12
    Xixi Chateau
    alerter
    Oui les labos sont là pour faire de l'argent , nous sommes dans une économie des vases communiquants tres francais .Rien n'est gratuit et il faut toujours parler en globale.
    On ne peut pas faire point par point dans un système où l'état français
    Ne cesse de faire des compromis. Arrêtons de parler point par point, aujourd'hui nous assurons beaucoup de service gratuit, il faut que les syndicats comprennent que nous sommes dans un système économique et que toute modification à un coût .
    Pour exemple : le générique augmente notre stock en nombre en gestion en occupation m2... Qui paie ? Cyclamed qui paie? Les produits....
    Le monopole avec sa sécurisation est une volonté d'état , mais les salaire qui paie...
    Tout à un coût , il faut arrêter de parler à la boite car l'état nous roule dans la farine
    Et nos syndicats sont beaucoup trop naïf
  • 28/01/2016 à 09:12
    Xixi Chateau
    alerter
    Oui les labos sont là pour faire de l'argent , nous sommes dans une économie des vases communiquants tres francais .Rien n'est gratuit et il faut toujours parler en globale.
    On ne peut pas faire point par point dans un système où l'état français
    Ne cesse de faire des compromis. Arrêtons de parler point par point, aujourd'hui nous assurons beaucoup de service gratuit, il faut que les syndicats comprennent que nous sommes dans un système économique et que toute modification à un coût .
    Pour exemple : le générique augmente notre stock en nombre en gestion en occupation m2... Qui paie ? Cyclamed qui paie? Les produits....
    Le monopole avec sa sécurisation est une volonté d'état , mais les salaire qui paie...
    Tout à un coût , il faut arrêter de parler à la boite car l'état nous roule dans la farine
    Et nos syndicats sont beaucoup trop naïf
  • 28/01/2016 à 09:52
    *141
    alerter
    la grosse usine a gaz Secu Sociale ne pourra pas eternellement maintenir le couvercle sur la cocotte minute. La degringolade se rapproche a chaque baisse de prix imposée aux gros labos pour qui la France ne represente que 2% de leur c.a. le zero livraison est pour bientot.Et le debut du recul de l'esperance de vie va faire prendre conscience aux Francais que "la Secu c'etait bien,mais maintenant,ca craint".
  • 28/01/2016 à 12:00
    HUHU
    alerter
    On ne parle même pas des mélanges de médicaments déconditonnés dans une même alvéole
  • 30/01/2016 à 10:11
    Xixi chateau
    alerter
    J'oubliais les labo acceptent de baisser les petit prix des anciennes molécules en échange des prix forts sur les nouveaux pur eux enveloppe équivalente et même progression.
    Grâce à la nouvelle convention nous sommes maintenant déconnecté de ce marchandage, vu le dernier accord >150€. De plus certains médicaments échappent à l'officine . Donc pour nous nous sommes dans le train de la baisse .....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...