21/01/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
CSMF, CNAMTS, Figaro Économie, ROSP, Loi de santé © D. R.
En pleins préparatifs des négociations conventionnelles avec les médecins libéraux, l’Assurance maladie serait prête à rémunérer les praticiens qui appliquent le tiers payant généralisé, selon un article paru le jeudi 21 janvier dans le « Figaro Économie ».

Cette rémunération interviendrait dans le cadre de la rémunération pour objectifs de santé publique (ROSP).

Une information aussitôt démentie par la CNAMTS qui explique que cette mesure ne renvoie à aucune piste de travail envisagée actuellement, la ROPS étant « par essence liée à des objectifs de santé publique et d’efficience des soins, et n’ayant jamais eu vocation d’assurer le respect d’obligations légales ».

Même si elle devenait réalité, il n'est pas certain pour autant que cette solution soit acceptée par les syndicats de médecins libéraux toujours très remontés contre la généralisation du tiers payant, mesure phare de la Loi de santé adoptée en décembre mais pas encore publiée au Journal officiel.

Dans un communiqué publié le 21 janvier 2016, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) n'a pas tardé à réaffirmer son opposition au tiers payant généralisé et à déclarer qu'elle « n'acceptera pas d'incitation financière à son introduction ou son utilisation ». Jean-Paul Ortiz, le président de la CSMF explique rester très attaché à la négociation conventionnelle, mais également qu'il « n'engagera pas sa signature à n'importe quel prix ».








Loan Tranthimy

Les dernières réactions

  • 21/01/2016 à 20:45
    Wiwi chateau
    alerter
    Bien venu chez les bisou ours , ils nous prennent pour des imbéciles . Les économies qui sont faites sur le dos des pharmaciens sont de suites dépensées et ce qui me désespère avec aucun objectif si ce n'est de respecter une pourcentage de progression qui rentre dans leur raisonnable.
  • 21/01/2016 à 20:45
    Wiwi chateau
    alerter
    Bien venu chez les bisou ours , ils nous prennent pour des imbéciles . Les économies qui sont faites sur le dos des pharmaciens sont de suites dépensées et ce qui me désespère avec aucun objectif si ce n'est de respecter une pourcentage de progression qui rentre dans leur raisonnable.
  • 22/01/2016 à 00:48
    Laure Mercier, Pharmacien titulaire
    alerter
    que la sécurité sociale nous paie nos AME c'est un véritable scandale, depuis le 15 décembre toutes les AME sont rejetées et la note commence a être salée ... mais alors que nous devons obéir au doigt et à l'œil à ce système pernicieux ces exécutants peu impliqués de la securite sociale à mille lieux de comprendre ce qu'est une entreprise nous disent d'attendre. qu'attend la sécurité sociale pour faire des avances de trésorerie. en conclusion c'est toujours à sens unique et nous sommes toujours les pigeons.....
  • 22/01/2016 à 06:43
    ppp
    alerter
    Si les médecins touchent pour le tiers-payant, exigeons nous aussi un paiement
  • 22/01/2016 à 09:50
    pp
    alerter
    chers vous, ne rêvez pas nous sommes pharmaciens défendus par des gens plus préoccupés de leur sort personnel ,et obsédés par nos tiroirs caisse, qui doit être plus rempli que celui du voisin! quand le TP est un argument de concurrence il est normal de se faire bien.....
  • 22/01/2016 à 09:50
    pp
    alerter
    chers vous, ne rêvez pas nous sommes pharmaciens défendus par des gens plus préoccupés de leur sort personnel ,et obsédés par nos tiroirs caisse, qui doit être plus rempli que celui du voisin! quand le TP est un argument de concurrence il est normal de se faire bien.....
  • 22/01/2016 à 09:50
    pp
    alerter
    chers vous, ne rêvez pas nous sommes pharmaciens défendus par des gens plus préoccupés de leur sort personnel ,et obsédés par nos tiroirs caisse, qui doit être plus rempli que celui du voisin! quand le TP est un argument de concurrence il est normal de se faire bien.....
  • 22/01/2016 à 09:50
    pp
    alerter
    chers vous, ne rêvez pas nous sommes pharmaciens défendus par des gens plus préoccupés de leur sort personnel ,et obsédés par nos tiroirs caisse, qui doit être plus rempli que celui du voisin! quand le TP est un argument de concurrence il est normal de se faire bien.....
  • 26/01/2016 à 16:16
    alice law-ki
    alerter
    On peut dire ce que l'on voudra, les médecins, eux, savent faire face aux exigences de la sécurité sociale et de l'Etat contrairement à nous qui acceptons facilement et nous plaignons par la suite
  • 26/01/2016 à 16:16
    alice law-ki
    alerter
    On peut dire ce que l'on voudra, les médecins, eux, savent faire face aux exigences de la sécurité sociale et de l'Etat contrairement à nous qui acceptons facilement et nous plaignons par la suite

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...