19/01/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
 
vaccination, expérimentation, pharmacien, interprofessionnalité, conseils,anepf pixs4u - Fotolia

Suite à la remise du rapport Hurel sur la politique vaccinale à la ministre de la Santé et au plan d'action pour la rénovation de la politique vaccinale annoncé le 12 janvier par Marisol Touraine, l’ANEPF (Association nationale des étudiants en pharmacie de France) « se félicite de la tenue d’un débat citoyen », dans un communiqué publié le 19 janvier.

L'ANEPF insiste sur le rôle central du pharmacien dans cette politique vaccinale en tant qu’acteur de proximité et pourvoyeur de conseils.

L'association invite donc le gouvernement à profiter de cette année de débats pour mettre en place sur le territoire français une expérimentation de la vaccination par le pharmacien pour certaines pathologies.

L’association invite également les médecins, infirmiers, pharmaciens et sages-femmes à travailler de concert dans le cadre de l’interprofessionnalité pour répondre aux problématiques vaccinales actuelles.






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 19/01/2016 à 17:49
    Josep
    alerter
  • 19/01/2016 à 20:34
    oscar17
    alerter
    A chacun son métier !!!
  • 20/01/2016 à 00:47
    Twana
    alerter
    Très bien, il est enfin temps que le pharmacien soit un peu moins considéré comme un épicier et plus comme un professionnel de santé.
  • 20/01/2016 à 06:56
    fr
    alerter
    Nous vaccinerons!
  • 20/01/2016 à 06:56
    fr
    alerter
    Nous vaccinerons!
  • 20/01/2016 à 11:32
    mumu52
    alerter
    Nous vaccinerons ....
  • 20/01/2016 à 13:11
    Maggy
    alerter
    Nous vaccinerons !
  • 20/01/2016 à 14:04
    cd
    alerter
    il faudra des locaux , du matériel , de la formation ; êtes vous prêt à faire cela . je suppose aussi que vous ne ferait pas cet acte pour rien , ce sera comme les entretiens . Vous ne toucherez rien . et pendant que le titulaire passera plus de 20 min pour vacciner à l'arrière boutique ; il ne sera pas au plus prés de ses clients . le suivi vaccinal peut être réalisé par les médecins de la médecine du travail pour les personnes en activité , par les médecins scolaire pour les personnes scolarisés , et pour la plupart par leur médecin traitant car tout le monde doit en avoir un . avoir un carnet vaccinal à jour pourrait être une condition pour le remboursement des prestations sécu .
  • 20/01/2016 à 14:04
    cd
    alerter
    il faudra des locaux , du matériel , de la formation ; êtes vous prêt à faire cela . je suppose aussi que vous ne ferait pas cet acte pour rien , ce sera comme les entretiens . Vous ne toucherez rien . et pendant que le titulaire passera plus de 20 min pour vacciner à l'arrière boutique ; il ne sera pas au plus prés de ses clients . le suivi vaccinal peut être réalisé par les médecins de la médecine du travail pour les personnes en activité , par les médecins scolaire pour les personnes scolarisés , et pour la plupart par leur médecin traitant car tout le monde doit en avoir un . avoir un carnet vaccinal à jour pourrait être une condition pour le remboursement des prestations sécu .
  • 20/01/2016 à 14:09
    Twana
    alerter
    Si les pharmaciens arrivent bien à vacciner dans d'autres pays pourquoi pas en france! Et il ne s'agira que de certains vaccins (grippe) et de certaines pharmacies (principalement en zones de désertification médicale)
  • 20/01/2016 à 18:57
    fve
    alerter
    super! Ainsi nous serons en guerre avec les infirmiers qui font ça très bien et pour un prix modique et avec les médecins qui le font lors d'une consultation... En échange nous devrons accepter de laisser partir les mdcts conseil chez MEL!!!
    Bravo! Belle idée!!!
  • 21/01/2016 à 07:22
    LGDP
    alerter
    A lire : dernier cahier de la revue "pratiques" concernant la vaccination. La question n'est pas de savoir qui pratique l'acte mais comment doit on penser une politique vaccinale hors d'une idéologie vaccinaliste largement répandue chez les professionnels de santé, justement parce que cet acte est source de convoitise dans une santé marchandisée. L'acte n'a aucune importance, ce qui compte est l'adhésion éclairée du vacciné ou du parent qui vaccine son enfant. Et nous en sommes loin. Alors place au débat en commençant par ceci : "douter de tout ou tout croire sont deux dispositions également commodes qui nous dispensent de réfléchir"

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Publicité

Publicité


Revue
Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack
Publicité


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...