08/01/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
génériques, médicaments, économie, prescription, médecin, ordonnance © D. R.

L'association de laboratoires de génériques Gemme a tenu à réagir à l'enquête de l'UFC Que choisir sur la prescription en DCI (n°543, janvier 2016). Celle-ci révèle que « seuls 13 % des médicaments étaient prescrits en DCI.(...) 73 % étaient prescrits avec le seul nom de la marque» .

Le Gemme, qui réunit 19 industriels du médicament générique, déplore le faible développement de la prescription en DCI, pourtant rendue obligatoire pour tous les médicaments depuis le 1er janvier 2015.

« La prescription en DCI permet de favoriser le bon usage en luttant contre le surdosage ou les interactions médicamenteuses en mentionnant les molécules présentes dans le médicament» , rappelle l'association dans un communiqué daté du 8 janvier.

Face à ce constat, le Gemme appelle les pouvoirs publics à mettre en place une campagne pour promouvoir la prescription en DCI.








Stéphanie Bérard

Les dernières réactions

  • 09/01/2016 à 06:35
    ppp
    alerter
    Heureusement que UFC que choisir est là pour remplacer un état défaillant
  • 09/01/2016 à 07:25
    rab74
    alerter
    une enieme campagne pour promouvoir une loi que personne ne veut faire appliquer (pas de sanction en cas d'irrespect)? arrêtons de gaspiller et améliorons la ROSP qui elle ne fait que rémunérer les services réellement rendus!
  • 09/01/2016 à 07:25
    rab74
    alerter
    une enieme campagne pour promouvoir une loi que personne ne veut faire appliquer (pas de sanction en cas d'irrespect)? arrêtons de gaspiller et améliorons la ROSP qui elle ne fait que rémunérer les services réellement rendus!
  • 09/01/2016 à 15:40
    Realit
    alerter
    Les médecins ont tôt faits d'oublier les avantages que la sécu leur ont octroyés pur prescrire en DCI et ne se privent pas impunément de noter des mentions non substituables à tout va afin de contenter leur clientèle ou même mieux se dresser gratuitement contre l'autoritarisme des organismes de tutelle,pendant que ,de ce fait,le pauvre officinal du coin sera réprimandé et pénalisé ,taxé parce que son TS sera insuffisant à la moyenne departementale .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...