28/12/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
étudiante amphithéâtre DR

L'arrêté fixant le nombre d'étudiants de première année commune aux études de santé (PACES) autorisés à poursuivre leurs études en pharmacie est paru au Journal officiel du 26 décembre. Ils seront 3095 pour les 39 universités y compris les 87 étudiants justifiant de la validation d'une à trois années d'une licence adaptée pouvant être admis sur dossier directement en deuxième année. Ils n'étaient que 24 l'an passé à avoir pu candidater selon ces modalités expérimentales.

Le numerus clausus est donc stable depuis plusieurs années (3097 l'an passé, 3099 en 2014, 3095 de 2011 à 2013, 3090 de 2008 à 2010).

46 places sont également prévues pour l'admission en deuxième année des titulaires d'un diplôme ou de grade de master ainsi qu'aux étudiants pouvant justifier de la validation de deux années d'études ou de 120 crédits européens dans un cursus pharmaceutique au delà de la première année. Un autre arrêté fixe le nombre de places complémentaires à l'issue des épreuves de la PACES à 8.






Les dernières réactions

  • 28/12/2015 à 20:18
    verdure
    alerter
    2900 futurs chomeurs et 195 NANTIS qui feront la pluie et le beau temps dans la pharmacie de...DEMAIN!
  • 28/12/2015 à 20:19
    tronc
    alerter
    et les passerelles permettant de passer de pharmacie à médecine ....ce tronc commun est une aberration .Au final pourquoi continuer à former des gens dont on est en train de massacrer le métier et donc l'avenir .idiot !
  • 28/12/2015 à 20:19
    tronc
    alerter
    et les passerelles permettant de passer de pharmacie à médecine ....ce tronc commun est une aberration .Au final pourquoi continuer à former des gens dont on est en train de massacrer le métier et donc l'avenir .idiot !
  • 28/12/2015 à 20:21
    désherbant
    alerter
    quels nantis ? c'est débile cette réflexion .
  • 28/12/2015 à 20:30
    verdure
    alerter
    JE DISAIS BIEN 800.000 E pour s installer aujourd hui et DEMAIN? pepere tu dois en avoir "sous la pedale" pour raisonner ainsi...
  • 28/12/2015 à 20:40
    anneep44:-)
    alerter
    Peut-on encore parler de concours...lol. Le choix du roi c'est médecine. On tombe en pharmacie par défaut. Les miettes pour une profession en déroute.
  • 28/12/2015 à 21:52
    brucine
    alerter
    Déjà, il y a pas loin de 40 ans, on trouvait en 1ère année de pharma (ou de kiné) des gens qui venaient de 1ère année de médecine, rien de très nouveau sous le ciel de l'ouest.

    J'ai fait partie à cette époque des ramasse-miettes (sont-ce phylogénétiquement des cafards?) qui ont choisi pharma (je n'aurais voulu faire médecine pour rien au monde), et qui y ont été reçus à la première tentative.

    Mais bon, puisque l'on nous dit que nous sommes forcément tous des frustrés, des fainéants, des pas vifs, ds miettes, des déchets, que sais-je, tant mieux si cela peut faire plaisir à ceux qui se ressentent comme tels, même s'ils ne deviendront pas forcément de plus mauvais professionnels que certains forts en thème qui auront choisi d'être carabins parce qu'ils ont la naïveté de penser que cela confère encore un certain statut social ou parce que, comme leurs parents, chez ces gens-là, Monsieur...
  • 28/12/2015 à 22:59
    Locdu
    alerter
    D'accord avec Brucine.
    Néanmoins, quand on observe l'évolution de la profession toutes branches confondues, on peut s'étonner du maintien à près de 3100 places au concours d'entrée.
    2500 suffiraient largement !
  • 29/12/2015 à 06:44
    ppp
    alerter
    Verdure a quoi correspond cette notion de 800 000€ pour s'installer ? Je te signale qu'il existe foultitude de pharmacies à moins 1 million de CA qui peuvent s'acheter à 60% sinon 40%. nul besoin d'avoir 800000€. 1 million à 60% donne 600 000€ l'apport personnel nécessaire ne dépassera pas 30% soit 200000€ , montant négociable et pouvant descendre à 100000€ sans problème suivant la rentabilité de l'officine. Économise, cherche, installe toi, travaille dur, tu te reposeras dans quelques années.
  • 29/12/2015 à 08:48
    Locdu
    alerter
    Tu as raison ppp.
    Les propos et le ton employé par Verdure ont des relents d'aigreur et sont déconnectés de la réalité.
    Comme beaucoup de confrères, fils de smicards, j'ai épargné quelques années puis me suis installé en trimant dur pour rembourser mes emprunts (60h/semaine sans w-e ni ponts ni vacances).
    Peut-être que Verdure n'aime pas les efforts.
  • 29/12/2015 à 09:23
    phar
    alerter
    200 000 c'est le montant mini pour la banque pour une pharmacie a 500 000 après tu rajoute autour qu'ils ne veulent plus financer le stock, que tu ne pourra pas prendre de salaire convenable et que bosser les mois d'avant c'est pas très raisonnable .............
  • 29/12/2015 à 09:30
    phar
    alerter
    Tout ça serai encore possible si on pouvait épargner :( mais a 1700/mois et quand tu rembourse encore ton prêt étudiant !
  • 29/12/2015 à 10:33
    verdure
    alerter
    j ai 62 ans et j ai tout connu des dizaines d annees d installation; un depot de bilan suite a quartier dementele; je le suis toujours actuellement et devrai probablement bosser jus qu a 70 ans mais la verite est ainsi aussi dure que cela si vous voulez vivre dignement (salaire dun professeur de lycee agrege pour des horaires hautement plus compliques!!
  • 29/12/2015 à 10:42
    verdure
    alerter
    et gerer une officine a 600.000 e au jour d aujourd hui ne vous laisse quasiment que .....des dettes !
  • 29/12/2015 à 11:10
    FoldeDOL31
    alerter
    Bonjour les pharmaciens d'officine,
    Je suis bien désolée de cette correspondance qui pourrait expliquer le potentiel futur crash de la profession et mettre du baume au coeur d'Edouard le conquérant défenseur du peuple ou autre consortium financier aux aguets !!!
    Retroussez vos manches, nous ne sommes pas un sous-métier, bossez, substituer, faite du conseil personnalisé, titulaires et adjoints soyez investis ensemble et n'attendez pas que cela tombe tout cru, montrez que vous êtes de vrais pro au service de tous ... nous avons les produits sur site et les patients devant nos comptoirs ! Alors fonçons et soyons solidaires entre pharmaciens mais aussi avec les professionnels de santé plus largement.
    Pour ceux qui n'en ont pas sous le pied et qui ne sont pas des fainéants qui crachent sur leur patron, la SEL est une solution !
    Arrêtez de focaliser sur le fric tout puissant, nous valons mieux que cela. Se lever le matin avec l'idée que notre métier est formidable et que nos équipes sont exceptionnelles, est bien plus satisfaisant que de se payer un train de vie, indécent aux yeux des pauvres du monde qui ne savent pas ce s'ils vont manger ou mourir de faim dans quelques heures.
    Verdure : changes de profession et va voir si les pâturages sont plus verts ailleurs ... avec ton pseudo cela devrait passer !!!
    A bon entendeur, salut
  • 29/12/2015 à 11:11
    FoldeDOL31
    alerter
    Bonjour les pharmaciens d'officine,
    Je suis bien désolée de cette correspondance qui pourrait expliquer le potentiel futur crash de la profession et mettre du baume au coeur d'Edouard le conquérant défenseur du peuple ou autre consortium financier aux aguets !!!
    Retroussez vos manches, nous ne sommes pas un sous-métier, bossez, substituer, faite du conseil personnalisé, titulaires et adjoints soyez investis ensemble et n'attendez pas que cela tombe tout cru, montrez que vous êtes de vrais pro au service de tous ... nous avons les produits sur site et les patients devant nos comptoirs ! Alors fonçons et soyons solidaires entre pharmaciens mais aussi avec les professionnels de santé plus largement.
    Pour ceux qui n'en ont pas sous le pied et qui ne sont pas des fainéants qui crachent sur leur patron, la SEL est une solution !
    Arrêtez de focaliser sur le fric tout puissant, nous valons mieux que cela. Se lever le matin avec l'idée que notre métier est formidable et que nos équipes sont exceptionnelles, est bien plus satisfaisant que de se payer un train de vie, indécent aux yeux des pauvres du monde qui ne savent pas ce s'ils vont manger ou mourir de faim dans quelques heures.
    Verdure : changes de profession et va voir si les pâturages sont plus verts ailleurs ... avec ton pseudo cela devrait passer !!!
    A bon entendeur, salut
  • 29/12/2015 à 11:23
    verdure
    alerter
    foldedol 31 je ne connais ni votre age ni votre anciennete ds le metier pour ma part cela fais 39 ans que j exerce cette activite la SEL s est du bidon un cache misere avez vous deja vu beaucoup de COMMERCANTS ASSOCIES?evidenment non! a terme l association est forcement un echec
    pour l apport personnel je maintiens un apport indecent necessaire a l achat d une officine du reste combien de metier liberaux peuvent t ils se targuer d avoir plus de salaries(les assistants) que de patrons?? es ce sans raisons??
  • 29/12/2015 à 11:28
    verdure
    alerter
    et le remede serait (meme si AUCUN GOUVERNEMENT ne le mettra en vigueur naturellement.......) la fin des regles d installation des "officines" de pharmacie
    et oui!
  • 29/12/2015 à 11:32
    verdure
    alerter
    et ne confondons pas "association de "moyens" telle q uelle est pratiquee a merveille dans lesVRAIES professions liberales et ou on assiste a un echange de secretariat de locaux tout en CONSERVANT SA PROPRE CLIENTELE et la pharmacie entreprise commerciale ou la toute decision prise est suceptible d tre contrecarree par son associe(e) a terme
  • 29/12/2015 à 11:33
    brucine
    alerter
    Parce que, première nouvelle, les pharmacies n'auraient pour salariés que ou surtout des pharmaciens?

    Il existe une foule d'activités où la loi et/ou une nécessaire compétence exigent de s'entourer de nombre de salariés diplômés, les métiers du droit (notaires, avocats...) en sont un exemple flagrant.

    Pour le reste, les cours de morale de bistro des uns ou des autres sont sans doute déplacés: verdure n'est sûrement pas tout seul à avoir vécu des difficultés en tant qu'installé et, si je ne peux pas me prononcer sur son cas particulier, cela n'enlève rien à la volonté ou au courage des uns ou des autres ou à leur absence, et qui en tout cas ne sont pas forcément corrélés au fait d'avoir ou non réussi.
  • 29/12/2015 à 11:39
    verdure
    alerter
    brucine regardez la proportion salaries/patrons entre nos diverses activites et on en reparlera!! pour ce qui est du salaire combien gagne un avocat salarie un notaire salarie dites moi et combien un assistant pharmacien allons soyons resonnable!!
  • 29/12/2015 à 13:02
    Locdu
    alerter
    Verdure, un jeune notaire ou un jeune avocat salarié débute à moins de 2000 €/mois, 1500 € pour un architecte et les salaires des jeunes ingénieurs sont du même ordre avec des horaires élastiques, hormis les diplômés de polytechnique ou de centrale mais ce sont des études plus difficiles.
    Nos jeunes adjoints démarrent souvent à 2500 €/mois pour 35h. Ce n'est peut-être pas Byzance mais c'est beaucoup mieux que beaucoup de jeunes diplômés.
  • 29/12/2015 à 14:25
    verdure
    alerter
    locdu votre commentaire est fallacieux un assistant ne gagne pas 2500 NET par mois(voir coef 400 de la convention) j ai suffisament connu de jeunes notaires salaries pour vous dire que leur salaire est de l ordre de 3500 e net par mois!
    que dire d un jeune plaideur remunere 2000e net par mois vous galegez je presume!!!
    effectivement un centralien est nettement mieux remunere
    mais leur mission nest pas la meme!!
    notez que je suis toujours pharmacien liberal a ce jour
  • 29/12/2015 à 14:29
    verdure
    alerter
    quant a l architecte si je suis votre raisonnement(et j ai cotoye lors de mes lointaines etudes des etudiants architectes) il a aussi vite fait de s engager caissier au super u du coin alors que chacun sait que la crise ne gagne guere (le chomage) dans ce secteur d activite ou les jeunes diplomes sont nettement moins nombreux!
  • 29/12/2015 à 20:07
    desherbant
    alerter
    verdure , très aigri ,mais en 91 j'ai commencé à 2500 euros net par mois et au bout de 4 ans avant de m'installer j'ai fini à 4500 euros net avec en plus en poche diplome d'orthopedie , attestation cerah , diplome de pharmacie veterinaire .installation avec apport zéro , j'ai du emprunter à mes parents pour les frais en 1995 , qui se montait alors à 20% et non à 4% .j'ai galéré pendant 7 ans puis j'ai agrandi la boutique en prenant des dettes pour une deuxiéme tour et ne voit le bout du tunnel que maintenant . malgré les merdes balançées depuis des années .jamais de vacances (4 mois en 20 ans ) , j'ai créé jusqu'à 5 postes dans l'officine et n'ai pu qu'en conserver que 2 et perdu 2 médecins il y a 6 ans , deux diplomes sup à mon actif MAD ET homéopathie ( avec soutenance de mémoire ) tous les diplomes ont été valorisés mais la pharmacie veterinaire arretée etant donné que la pratique actuelle de filer 200 euros en dessous de table pour avoir des ordonnances par un véto pour les éleveurs , c'est pas dans mon éthique ah. il me reste encore 3 ans à payer ....donc pas nantis .
  • 29/12/2015 à 20:30
    verdure
    alerter
    du bidon tout cela j ai fait de l assistanat bien bien avant vous j en ai connu des collegues salarie(es) j ai meme bosse chez notre ami leclerc et bien jamais personne ne m a accorde de tels salaires vos chiffres sont FAUX tout simplement un DIRECTEUR DE PRODUCTION CHEZ SANOFI apres 20 ans de metier les percoit tout juste....
    au fait pourquoi avoir renonce a une si belle place et un salaire autant attrayant?
  • 29/12/2015 à 20:43
    desherbant
    alerter
    pour avoir le plaisir aussi de réaliser mon diplôme .rien de bidon bien au contraire j'etais en seine maritime prés de dieppe chez un pharmacien qui m'a tout appris , de la gestion au management , le service , la réactivité ; l'anticipation et surtout pas les regrets .regrets superflus !mais pour avoir ce poste j'ai traversé la France .j'avais la responsabilité de 9 personnes , et le pharmacien avait créé son officine en pleine campagne 5 ans auparava
  • 29/12/2015 à 20:46
    verdure
    alerter
    un cas atypique donc PARFAITEMENT EXCEPTIONNEL!!.....
  • 29/12/2015 à 21:27
    desherbant
    alerter
    non , il en existe d'autres . à l'epoque nous étions 15% de pharmaciens assistants, de toute la France ,(enquête du moniteur de l'époque ) à cette rémunération (paris compris avec la prime intégrée ans le salaire ) .j'ai proposé à mon employeur une forme d'association avant de partir (société et vente de parts progressivement sur un certain nombre d'années ) , il n'était pas prêt ...il l'a fait 10 ans plus tard avec une jeune pharmacien de j'avais eu sous ma responsabilité lors de son premier stage . deux pharmaciens titulaires aujourd'hui pour reprendre dont 1 à 5 ans de la retraite et à sa troisiéme installation , et l'assistante n'est pas mal lotie . et je suis toujours en contact avec mon ancien employeur .j'ai toujours eu comme ligne de conduite de travailler pour moi , en tant qu'assistant , me constituer ma clientèle , travailler de telle façon que l'on me réclamait moi et plus le patron ; cela prouvait que je pouvais par mon travail et la qualité de mon travail apportait quelque chose d'autres ou en plus . Mais mon employeur était au top dans tous les domaines donc un challenge de tous les jours .
  • 29/12/2015 à 21:35
    verdure
    alerter
    on ne fait pas une majorite avec 15% !! demandez donc a hollande il commence a en savoir quelque chose .. c est bien ce que je disais vous restez un cas parfaitement marginal.
  • 30/12/2015 à 07:08
    Xixi Chateau
    alerter
    À mourir de rire .
    J'ai l'impression que notre ami cherche un job bien payé, 35h , a côté de la maison , ne pas travailler le samedi et finir le soir à 17h30 pour pouvoir récupérer les enfants. si possible activité à moins de 15 minutes ...
    Il faut se réveiller sauf solution pour toi
    Devenir fonctionnaire et pour le salaire
    Il faudra être moins regardant ....
  • 30/12/2015 à 07:16
    Xixi Chateau
    alerter
    Pourquoi ne pas envisager une remise à plat de l'organisation de la pharmacie.
    Par exemple :
    Éliminer l'ordre qui ne sert pas à grand chose ...
    Revoir le rôle et la fonction des pharmacien assistant et Preparateur qui sont dès distributeur de boîte sans aucun sens commercial.
    Arrêter d'attendre je ne sais quoi de l'état qui n'a aucun intérêt à gérer la santé , son seul but gérer son budget qui consiste à ouvrir les robinets dans tous les sens et prendre l'argent où il pense et où il ne declenche aucune réaction ....
  • 30/12/2015 à 07:27
    brucine
    alerter
    "Revoir le rôle et la fonction des pharmacien assistant et Preparateur qui sont dès distributeur de boîte sans aucun sens commercial"

    C'est curieux, ces gens qui ne considèrent leurs personnels, sans qui eux-mêmes ne pourraient pas gagner leur croûte, que comme des charges.

    Sauf, évidemment, à appeler de ses voeux des "distributeurs de boîtes" qui seraient rémunérés comme tels comme, ici ou là, les apprentis ou conjoints sans aucune qualification.

    Je rappelle que rien n'interdit de rédiger un contrat de délégation à un préparateur, et qu'il s'agit d'une obligation concernant un pharmacien.

    Et que rien n'interdit non plus (mais je ne crois pas que cela soit le problème...) de se séparer de ceux de ces personnels qui ne peuvent pas ou ne veulent pas prendre part à toutes les missions, et d'en recruter des qui auront ces compétences (mais qui, bien sûr, seront rémunérés plus cher peut-être pas indirectement que le conjoint, mais assurément que l'apprenti).
  • 30/12/2015 à 17:54
    Kannah
    alerter
    Quel plaisir de lire sur le forum d'une revue "professionel" que je suis qu'un "distributeur de boite sans aucun sens commercial". Réellement merci. Personnellement, je voyais mon métier comme de la santé et non comme de la "grande distribution" comme vous le sous entendez si bien.

    Encore merci de nous montrer en partie pourquoi le GMS va gagner du terrain.

    Bonne fête de fin d'année, ô saint titulaires, si fort et si fier.
  • 30/12/2015 à 20:15
    xi pong
    alerter
    les rats se bouffent la rate ! en effet spectacle désolant mais qui laissent beaucoup d'espoir pour les vrais pharmaciens qui aiment défendent leur métier et non pas fait ça pour le fric .comme désherbant j'ai toujours travaillé pour moi et pour réaliser mon métier avant toute chose sans réclamer et la récompense est là dans la satisfaction d'avoir fait son travail et assurer sa fonction . sans faire de cas des nouvelles missions car elles ne sont pas nouvelles . pour le numerus clausus rien de grave , 50 % n'exerce pas le métier au final à temps plein , 35 % râle et le fond mal , il reste 15 % .surtout avec la montée des groupes comme lafayette qui prépare le terrain à la grande distribution à sec et sans dérivé de pétrole .
  • 30/12/2015 à 20:19
    du trou
    alerter
    en effet si la majorité est nul , cher verdure , il vaut mieux 15 % qui relèvent le niveau .
  • 30/12/2015 à 20:40
    verdure
    alerter
    ben vous avez une drole de conception de la deontologie et du devoir de loyaute a l egard de vos CONFRERES on dirait..
    et le serment d hippocrate dans tout cela??
    pour ma part apres 39 annees passees dans ce metier jai pris soin de toujours-TOUJOURS- respecter un confrere(consoeur) fusse t il ASSISTANT!!!(reponse a du trou)
  • 31/12/2015 à 06:10
    brucine
    alerter
    Du fait de sa connotation religieuse, les médecins ne prêtent plus le serment d'Hippocrate, et les pharmaciens ne l'ont jamais prêté.

    A la même époque, les pharmaciens prêtaient " le serment des apothicaires chrestiens et craignans Dieu".

    Ce dernier évoque le respect et l'honneur du aux maîtres, mais aucun des deux ne se préoccupe de déontologie autre que celle concernant les malades.

    Mais, une fois les choses remises dans leur contexte, je suis évidemment d'accord sur le fond.
  • 31/12/2015 à 08:01
    verdure
    alerter
    cette notion de loyaute envers son confrere figure bien dans le CSP
  • 31/12/2015 à 10:50
    BREZHONEG
    alerter
    je viens d'assister a la these de medecine de ma filleule....qui a prété serment apres son succes.
  • 31/12/2015 à 11:18
    ppp
    alerter
    la loyauté existe bien , mais si votre assistant veut être déloyal cette notion, ne sert strictement à rien.Nous avons eu le cas de détournement de clientèle. On a encaissé une perte de CA de 20%. Rien a faire, on a retroussé nos manches, travaillé, pas pris de vacances, réduit notre train de vie, etc... Ce sont les risques du métier.
  • 31/12/2015 à 12:24
    phar
    alerter
    serment de galien ;-)
  • 31/12/2015 à 13:23
    verdure
    alerter
    je m exprimais a titre GENERAL naturellemernt ! du reste la clause de non concurence existe bien dans tout acte de vente bien formate
  • 31/12/2015 à 20:38
    du trou
    alerter
    verdure c'est vous au départ qui avait une drôle de conception : voir votre premier écrit , il est facile de faire la vierge effarouchée lorsqu il est dit simplement une vérité au sujet de tous les pharmaciens sortant de fac et ce n'est pas d'aujourdhui . votre remarque correspond à votre identité .vous seriez un peu platina sur les bords et trés souvent staphysagria mais lachesis vous guette comme médicament de fond .j'ai toujours respecté les professionnels qui nous respectent comme assistant et comme titulaire mais si ils franchissent la ligne en tant que professionnel j'ai le droit de dire ce qui est .maintenant vous parlez de majorité majorité majorité , l'exemple de désherbant est courant , il est vrai qu'il faut aussi savoir s'exiler pour faire son nid .personne est à l'abri d'un coup dur , d'un POS mal ficelé ou de pertes de prescripteurs comme désherbant .si 15% relèvent la tête et bien tant mieux , c'est mieux que rien .A la sortie de la fac par rapport à l'entrée (c'est le sujet me semble t il , pas question de loyauté etc...) de tout temps , combien finissent par exercer tous les jours et toute une vie leur métier de pharmacien ...la proportion est faible , et nul n'est question de nantis comme vous avez signalé et LA IL Y A INSULTE donc vos règles de déontologie commencez par les appliquer à vous même dans vos propos aigris . personne vous a mis le couteau sous la gorge pour exercer , vous installer , c'est un choix perso ? alors ne cherchez pas de coupable et comme disaient certains sur le forum la remise en question de soi même est déjà la réponse à la question , dans quelle proportion ?cela dépend .et c'est une autre histoire ..;hors sujet ici .point final .
  • 31/12/2015 à 20:47
    Verdure
    alerter
    Redressez vous apres un dépôt de bilan réinstallez vous on en reparlera! À qui ai je a faire. Un gamin?
  • 31/12/2015 à 20:58
    verdure
    alerter
    je me suis toujours erige contre le corporatisme de cette profession regie largement par les lois de petain et du regime d extreme droite de vichy c est pas 60000 pharmaciens salaries (dont certains remuneres 1900 e par mois) qui pourront dire le contraire!
  • 01/01/2016 à 18:22
    brucine
    alerter
    J'essaie, verdure, d'être objectif y compris à défendre certains de tes propos qui peuvent l'être eu égard sans doute pas au pétainisme, mais au moins au poujadisme de certains des interlocuteurs céans.

    Mais ce n'est pas une raison pour atteindre le point Godwin.

    Pour mémoire, et même si je ne l'aime pas, l'ordre des pharmaciens a été institué par ordonnance du gouvernement provisoire de la République Française en date du 5 mai 1945, signée Charles de Gaulle, et précisément passant par pertes et profits le système corporatiste qui avait été mis en place par "l'état français".

    Il s'agissait alors notamment de mettre fin à la joyeuse (?) anarchie qui prévalait avant guerre, notamment en matière de compérage, pratiques commerciales douteuses, licéité des diplômes...

    Plus généralement parlant, à la Libération, on a tondu, on s'est découvert des faits d'armes de résistant tardif, mais on a passé à la moulinette toutes les lois votées pendant la période vichyste (sauf celle de rétablir Charles de Gaulle en ses rangs et prérogatives de général de brigade à titre provisoire).

    Même si ce n'est pas le cas ici, il est abusif de déclarer que toute loi qui aurait été prise pendant cette période par un état sans aucune légitimité mais validée ensuite à la Libération n'aurait de ces faits aucune légitimité.
  • 01/01/2016 à 18:57
    verdure
    alerter
    il est parfaitement evident qu un rapport direct est etabli entre cette fameuse loi de repartition et le fait que l on assiste a la fermeture de pharmacies nouvellement crees parfaitement viables;au refus de transfertLEGITIME(ce qui a ete mon cas voila bientot 20 ans) a l impossiblite de creer en zone rurale ce qui ne fait qu accentuer le desequilibre de ces zones par ailleurs fortement fragilisees a ce jour
    avec les pleins pouvoirs donnes a un"ordre" cree par le fameux de gaulle!
  • 01/01/2016 à 20:01
    brucine
    alerter
    Il faudrait tout de même arrêter de mélanger tout et le reste, y compris maintenant soutenir que cet ordre aurait été créé par de Gaulle alors que, il y a 5 minutes, il l'était par Pétain.

    Pétain (pas paix à son âme) n'a rien à voir avec les actuelles lois de répartition.

    On ne peut ainsi confondre création, transfert et regroupement, il n'est pas totalement illogique, en tout cas globalement, qu'au vu d'un tissu historique qui date de bien avant Pétain, les regroupements et transferts soient privilégiés par rapport aux créations alors que les centre ville, dont beaucoup se meurent, sont surdotés.

    Sauf difficultés géographiques particulières (insulaires, montagne...) il est devenu exceptionnel qu'une création (hors peut-être villes nouvelles et centres commerciaux dont chacun sait qu'ils sont largement habités) ait un sens, alors que la localité en question n'est le plus souvent même pas "viable" pour un cabinet médical, un bureau de poste, ou même une boulangerie ou un bistro.

    Les syndicats de pharmaciens (dont il convient de rappeler qu'ils ne représentent qu'une partie des titulaires installés) sont dans leur rôle à refuser tout ce qui bouge: tout au plus peut-on leur reprocher de ne pas représenter l'ensemble de la profession, et d'être souvent de collusion évidente avec l'ordre qui est censé en être indépendant.

    Cela dit, dans un transfert réellement "légitime", et je l'ai vécu, on va forcément finir par gagner, mais il faut savoir avant de commencer que l'on devra être prêt à "porter le pet" au plus haut niveau, et que cela coûtera une fortune qu'on doit avoir prévue en termes d'obstruction et d'honoraires d'avocats spécialisés.

    Autrement exprimé, et il ne s'agit pas de savoir si cela est juste ou pas, le temps où quelqu'un pouvait se constituer une rente sur une création est mort depuis longtemps parce que ceux qui se partagent autour la rente en question feront tous pour que le gâteau ne soit pas partagé tant que, en quelque sorte, ils ne rendront pas les armes pour avoir, impuissants, constaté que vous étiez prêts à dépenser plus qu'eux pour faire valoir un nouveau droit.
  • 01/01/2016 à 20:11
    verdure
    alerter
    vous etes en train de reconnaitre que le fonctionnement du metier est pourri puisse qu" il faudra envisager des honoraires d avocats disproportionnes pour faire valoir son droit!!"
    pour ma part 2 demandes de transfert dans la localite ou J EXERCAIS!! on ete rejetes 1 demande de creation dans une localite voisine(soutenue en prefecture a egalement ete negativee)alors que dans le meme temps le quartier etait demantele
    pour la petite histoire DE GAULLE etait le filleul de PETAIN de la a faire partie de la meme clique...
    l ordre a ete cree par une ordonnance de 1945 pas la loi de repartition geographique qui date bien de l epoque"petain"
  • 01/01/2016 à 20:27
    verdure
    alerter
    aucune installation n a un sens lorsque vous investissez une fortune pour la realiser! meme si l officine realise 2m d euros dans une localite de 3000h
    en revanche une implantation (sans rachat de clientele a vil cout) est parfaitement envisageable meme en rural
    du reste la suppression de la loi de repartition des officines regulerait de facon quasi certaine le fonctionnement de l officine.
  • 01/01/2016 à 21:32
    Verdure
    alerter
    C est donc bien la loi du 11 septembre 1941(loi de Vichy) qui instaura un "code d accès" à la profession !
  • 02/01/2016 à 18:39
    quid
    alerter
    et le dépôt de bilan puisqu'on en est au déballage ? c'est la faute à qui ? la société , pétain , de gaulle ? c'est pétain qui vous a obligé à faire ce métier , à ne pas calculer les risques , quelle est votre banque (qu' on puisse l'éviter )? quel est votre expert comptable (pareil pour l'éviter ) ?mes formateurs (qui ont aujourd'hui 80 ans ) j'en ai 52 m'ont toujours appris qu'il fallait dans les premières années mettre de côté pour payer les charges futures (rsi , impôt etc..) , qu'il y avait des règles de calcul pour connaître les capacités de remboursement de l'entreprise acquise (rien à voir avec les plans de financement fourni par les banques ), ayant débuté avec zéro mais zéro même pas les frais 16% + 4%de commission d'agence il y a 20 ans .agrandissement (au centimes !!!) il y a 12 ans à hauteur de 10% du CA maxi avec 3 années de suite progression à deux chiffres sans vacances sans salaires , comme les 3 premières années d'installation et du produit vétérinaire ( 300 000 euros d'achat par an avec une boutique dont les meubles datés de 1960 dans un village de 800 habitants pour un chaland de 2500 et la pharmacie datant de 1870 pour une surface de 25 m2 -meubles comptoirs surface client /9m2) , car en campagne et pour amener le chaland : produits vendus sans marge avec parfois 70 000 euros de découvert en banque (les agriculteurs ne payant pas mais préférant s'acheter des appartements dans la ville voisine - j'ai fait travailler l'huissier de justice qui a vite fait rentrer les choses dans l'ordre ) . les labos versaient la RFA 1 an après !j'ai arrêté il y a 7 ans . le médecin prescripteur parti il y a 6 ans , la mairie qui espère que les commerces dont la pharmacie disparaissent depuis 8 ans ....plus de vacances ...alors le bidonnage déballé est ridicule et je suis sûr qu'il y a d'autres histoires encore plus merdique . la multiplication des points de vente pharmaceutique que vous souhaitez sans rien payer sera en effet la prochaine étape de l'évolution de notre métier sauf que vous n'avez pas réfléchi plus loin que votre "aigritude " (et là aussi votre confraternalité est bancale ) : plus de remboursement des médicaments , changement du statut du médicament par sa nouvelle définition , et la grande distribution vous mettra le nez dedans car aura repis le flmbeau plus les points de vente virtuel ....par internet . le gamin car toujours envie de me battre et de prouver la qualité de mon travail et exercer mon Art , rien à voir avec l'âge , vous conseille de vous reprendre , car comme le signalaient d'autres intervenants témoignage oui , déballage et attaques .A coeur vaillant rien d'impossible .
  • 02/01/2016 à 18:52
    verdure
    alerter
    pepere je me suis reinstalle voila 18 ans et dans le 93!!et reinstalle ensuite bref les lecons de morale d un peteux je n en ai guere a faire sachant que vous ne m arrivez pas a la....cheville!!
  • 02/01/2016 à 19:01
    quid
    alerter
    au même titre : des fausses données : avant de balancer des fausses vérités "internetisées " , il faut connaître son Histoire et ne pas survoler : De Gaulle n'a jamais été le filleul de Pétain , et la légende que ce soit son fils philippe (de philippe Pétain ) qui soit le filleul est une autre ânerie .Xavier de Gaulle était le parrain de Philippe De Gaulle , et Pétain a été un des professeurs de De Gaulle .relisez ou lisez les livres de Lacouture et les mémoires du général . et rassurez vous macron mais d'autres avant lui travaillent sur la fin de la définition du médicament pour ne plus avoir à rembourser dans la branche maladie le médicament mais éventuellement par des accords d'assurance privée (mma était une des premiéres à la proposer dans les années 80 lors du mandat de mitterand ) .et ce n'est pas une légende .la pharmacie vit à 80% grâce au remboursement de la sécu , libéralisez le système et fin de la pharmacie .réflèchir avant de dire des bêtises quel que soit l'âge ....
  • 02/01/2016 à 19:05
    du trou
    alerter
    quel bel exemple de confraternité , respectant la déontologie , enfin sous le vrai jour ce donneur de leçon aigri et vindicatif .en effet trés platina(se prend supérieur au autre ) avec staphysagria (frustration et aigri )et assurement le tableau clinique de lachesis (je vous laisse découvrir vous recommandant l'ouvrage de michel guermonprez pinkas et torck la matiére médicale ) .quelle trouvaille , c'est exactement le portrait ).
  • 02/01/2016 à 19:30
    Verdure
    alerter
    Connaissez vous le médecin malgré lui de Molière ?le plus imbu de soi n est pas celui que l on pense!
  • 02/01/2016 à 19:30
    Verdure
    alerter
    Connaissez vous le médecin malgré lui de Molière ?le plus imbu de soi n est pas celui que l on pense!
  • 02/01/2016 à 20:02
    Verdure
    alerter
    il s agit de Philippe degaulle le fils de Charles qui était bien le filleul de Pétain d ou les prénoms donné à celui ci!
  • 02/01/2016 à 20:05
    Verdure
    alerter
    il s agit de Philippe degaulle le fils de Charles qui était bien le filleul de Pétain d ou les prénoms donné à celui ci!
  • 02/01/2016 à 23:31
    xi pong
    alerter
    ben , à part vous comme donneur de leçon , redresseur de tort et commençant cette discussion par insulter des confrères futurs que vous appelez NANTIS (l'avez vous écrit ou est ce le fantôme de Pétain qui l'a fait ?) .relisez vous et arrêtez de dire des nullités , le contraire , son opposé et l'inverse , la réciproque , du blablatage . c'est un travers de lachesis après lecture en effet de la matière médicale ... trés imbu de vous même .
  • 03/01/2016 à 00:07
    Verdure
    alerter
    il n est pas du ressort de la sécurité sociale(donc de la collectivité toute entière ) d.assurer la capitalisation d une corporation fusse t elle "de santé" cette notion vous ne l acceptez pas et pourtant le choc entre les 2 conceptions est inévitable compte tenu des conjonctures économiques à venir il est dans ces conditions urgent de bouleverser un système amplement démodé!
  • 03/01/2016 à 00:07
    Verdure
    alerter
    il n est pas du ressort de la sécurité sociale(donc de la collectivité toute entière ) d.assurer la capitalisation d une corporation fusse t elle "de santé" cette notion vous ne l acceptez pas et pourtant le choc entre les 2 conceptions est inévitable compte tenu des conjonctures économiques à venir il est dans ces conditions urgent de bouleverser un système amplement démodé!
  • 03/01/2016 à 07:57
    The Big Boss
    alerter
    mais quel forum!! Quel forum...
    De la "verdure", du "désherbant".. une vache "brucine".... Mais on est a la ferme!!
    Et "du trou" pour dégager le méthane de celle ci, et des "pong" pour la sono.
  • 03/01/2016 à 07:57
    The Big Boss
    alerter
    mais quel forum!! Quel forum...
    De la "verdure", du "désherbant".. une vache "brucine".... Mais on est a la ferme!!
    Et "du trou" pour dégager le méthane de celle ci, et des "pong" pour la sono.
  • 03/01/2016 à 08:07
    Verdure
    alerter
    Bien voilà un pharmacien ayant de l humour!!
  • 03/01/2016 à 09:30
    brucine
    alerter
    "De la "verdure", du "désherbant".. une vache "brucine".... Mais on est a la ferme!! "

    Oui, il y a ceux qui ont besoin de réviser leurs leçons d'histoire, d'autres leurs cours de matière médicale (et je ne parle pas du pipeau homéopathique): les vaches, ça s'apelle Marguerite; la brucine,quant à elle, est un alcaloïde extrait de Strychnos nux vomica et, je vous l'accorde, passablement empoisonnant.

    Il ne se serait rien trouvé d'anormal ni de déshonorant lors de sa naissance que Pétain ait été le parrain de Philippe de Gaulle: mais c'est Xavier de Gaulle qui l'était comme quoi, quand on veut raconter n'importe quoi...
  • 03/01/2016 à 10:00
    verdure
    alerter
    dixit wikipedia..
  • 03/01/2016 à 11:55
    brucine
    alerter
    Contrairement à vous, Wikipedia ne raconte pas QUE, puisqu'il est question de la ferme, des âneries.

    Cela dit, la personnalité du parrain de Philippe de Gaulle, et somme toute logique dans une famille très catholique de l'époque, est documentée en la personne de son oncle par Philippe de Gaulle lui-même (Mémoires accessoires 1921-1946, Plon éd, Paris, 1997, page 82) et qui prie à cet égard le lecteur de consulter les registres paroissiaux idoines:

    "(..) je suis baptisé en l'église Saint François Xavier le 8 janvier 1922.Comme en témoigne les registres paroissiaux, mon parrain est mon oncle Xavier de Gaulle ..."
  • 06/01/2016 à 19:46
    cd
    alerter
    vous vous eloigne bien du debat de depart , mais vous les pharmaciens qui comptaient a longueur de temps vos petits vous aimez bien les petits étudiants en pharmacie futurs chomeurs pour remplir vos pharmacies et faire le travail , a moindre cout , vous aimez aussi les preparteurs que vous ne payaient guere et je ne parle pas des apprentis que vous exploiter sans rien leur apprendre du vrai metier que votre aigritude " du metier malmenee par cette mechante secu .
    prenez quelques minutes pour interroger votre clientele , leur demander si ils voyent une difference hormis le badge entre un pharmacien et un preparateur quand ils sont servis et conseilles ..... vous serez surpris mais attention apres cela la deprime vous veille ......
    une preparatrice qui aimerait qu'on parle d'elle avec un peu plus de reconnaissance ......
  • 06/01/2016 à 19:46
    cd
    alerter
    vous vous eloigne bien du debat de depart , mais vous les pharmaciens qui comptaient a longueur de temps vos petits vous aimez bien les petits étudiants en pharmacie futurs chomeurs pour remplir vos pharmacies et faire le travail , a moindre cout , vous aimez aussi les preparteurs que vous ne payaient guere et je ne parle pas des apprentis que vous exploiter sans rien leur apprendre du vrai metier que votre aigritude " du metier malmenee par cette mechante secu .
    prenez quelques minutes pour interroger votre clientele , leur demander si ils voyent une difference hormis le badge entre un pharmacien et un preparateur quand ils sont servis et conseilles ..... vous serez surpris mais attention apres cela la deprime vous veille ......
    une preparatrice qui aimerait qu'on parle d'elle avec un peu plus de reconnaissance ......
  • 08/01/2016 à 20:58
    homeo
    alerter
    pour un pharmacien dire que l'homeopathie c'est du pipeau montre l'étendue de votre incompétence et résume là toute votre ignorance .l'homéo repose sur des bases de chimie organique , pathogénésie , toxicologie , pharmacognosie dont vous étalez quelques connaissances avec nux vomica etc... la vente de granules mal faite prouve le charlatanisme de certain , le conseil approprié avec l'homéo comme corde supplémentaire à l'Art d'exercer la pharmacie ça c'est plus dur , d'où la réaction je ne connais pas donc c'est du pipeau . et savoir expliquer à un patient la prescription (quelle que soit cette prescription homéo ou allo ou aroma ou phyto ) est notre rôle .j'espére que vous avez au moins l'honnêteté de ne pas vendre de produits de boiron ou welleda . et je dirai tant mieux que vous ayez cette réaction de dénigrement car les professionnels que nous sommes avons des droits et des devoirs vis à vis de tous les enseignements et les fonctions que nos Maîtres et Professeurs nous ont confié , et là c'est un manque de respect , et la différence se fera sur le travail au comptoir , l'information auprés des patients , mais la bonne en tant que professionnel de santé . ceci hors sujet numerus clausus , mais devant de telles déclarations , l'ART pharmaceutique est un peu sali .ayez un peu plus de respect .
  • 09/01/2016 à 09:42
    dico
    alerter
    à vrdure wikipédia source de votre savoir , cela montre bien l'etendue des dégâts si vous n'avez que ça comme culture générale et comme seule source de votre savoir .je me fendrais de kalium bromatum rien que pour vous .wikipedia n'est qu'un déversoir d'âneries alimentés par des intellectuels de broussailles , étalant comme la confiture une science plus que douteuse , n'importe qui peut alimenter ce site .nous en avons fait le test avec d'utres parents d'éléves et la complicité des profs des colléges et lycée : 90% des élèves avaient recopié bêtement sans comprendre prenant pour argent comptant les infos au lieu de chercher dans un dictionnaire ou chercher dans les documents disponibles aux cdi ..;on comprend mieux votre débâcle perso . science sans conscience n'est que ruine de l'âme ! pour votre gouverne .vous êtes un cas d'école , d'où le niveau du forum .
  • 09/01/2016 à 10:06
    xi pong
    alerter
    à cd , ici mes clients voient la différence car nous travaillons en bonne intelligence et le savoir est fait pour être partagé (tout ce que j'ai appris doit être connu de mes préparatrices ) .certes je compte mes petits et gros sous pour savoir si je pourrais continuer à payer mes collaboratrices avec un treizième mois et les charges qui vont avec , les emprunts et autres budgets liés au fonctionnement de l'officine . pas de vente à outrance car ce n'est pas le rôle de l'équipe mais une bonne délivrance des ordonnances , avec les conseils associés (ce qui ne veut pas dire vente associée , souvent confondu ), observance et bonne utilisation , c'est du temps c'est de la formation continue que "j'administre réguliérement " .quant aux pharmaciens stagiaires : pas chez moi , et apprentis , c'est fini étant donné l'absence de volonté d'apprendre et de suivre les directives de formation .je m'explique : pas notre métier pas de séchage de cours ou de cours non travaillé parce que cela n'intéresse pas .c'est un tout qui vous est enseigné malheureusement pas de façon assez fouillé et profonde , ce n'est pas assez riche donc en effet des matières pouvant passer pour inintéressante .donc mes collaboratrices me disent ce qu'elles en pensent (car participent à l'éducation : une responsables des exercices de chimie , l'autre l'enseignement galénique , etc..) et moi je supervise et fait travailler l'apprenti jusqu'à ce que les cours soient sus par coeur et compris .il en va de même pour les décisions d'achat et la politique de prix .donc si vous n'êtes pas bien où vous êtes n'en faites pas une généralité .vous travaillez pour vous pour vous accomplir dans vos missions ? maîtrisez vous vos domaines (je ne parle pas de la vente , ne pas confondre vendeuse et préparatrice ) de compétence ? êtes vous rentable pour la pharmacie (votre salaire plus les charges tous les mois ,...)? si tout cela est positif alors si l'ambiance n'est pas la bonne ...il faut savoir se vendre ou se rendre indispensable .
  • 09/01/2016 à 11:56
    nest
    alerter
    étant donné l'absence de professionnalisme de certains , les sources de savoir d'autres , les bêtises de non pharmacien qui se reconnaitront (déjà chopés sur d'autres sujets ) , le manque de respect et les insultes "195 NANTIS " , il serait plus intelligent de réduire le numérus clausus au tiers , jusqu'à disparition , j'en suis un partisan à la lecture de ses élucubrations ; quant à cd : vous avez déjà donné cette version sur d'autres questions .
  • 09/01/2016 à 12:06
    Verdure
    alerter
    A dico c est votre avis de pharmacien a l esprit plus qu étriqué replie réfugié dans un corporatisme à toute épreuve désolant décidément les études de Pharmacie ne vous ont guère ouvert le jugement! Pour la petite histoire j ai termine les miennes a 22 ans!
  • 09/01/2016 à 12:57
    cd
    alerter
    a xi pongc vous etes surement une espece en voie de disparition ou vous racontez ce que vous voulez , vous avez aussi beaucoup de chance d'avoir des employes aussi devoues et d'avoir le temps de faire apprendre les cours a vos apprentis , vous avez du vous rendre compte que un infime pourcentage des cours va leur servir dans le travail de tous les jours et que c'est sur "le tas" que l'on apprend notre travail avec des professionnels qui ont les facultés de transmettre leur savoir , cela ne s'improvise pas .que deviennent les apprentis que vous avez formé ? vous avez surement dû les garder .
  • 09/01/2016 à 12:57
    cd
    alerter
    a xi pongc vous etes surement une espece en voie de disparition ou vous racontez ce que vous voulez , vous avez aussi beaucoup de chance d'avoir des employes aussi devoues et d'avoir le temps de faire apprendre les cours a vos apprentis , vous avez du vous rendre compte que un infime pourcentage des cours va leur servir dans le travail de tous les jours et que c'est sur "le tas" que l'on apprend notre travail avec des professionnels qui ont les facultés de transmettre leur savoir , cela ne s'improvise pas .que deviennent les apprentis que vous avez formé ? vous avez surement dû les garder .
  • 11/01/2016 à 19:35
    dico
    alerter
    à verdure, complétement à côté de la plaque , les qualificatifs que vous utilisez vous vont comme un gant .vous auriez fini vos études à 30 cela n'aurait rien changé .wikipédia est un amas d' âneries .en aucune façon une source d'information fiable .
  • 11/01/2016 à 19:56
    xi pong
    alerter
    erreur , étant en campagne , tout ce qui a été appris sert ; enrichi par mon expérience et celles de mes collaboratrices qui ont été formées ailleurs mais qui reconnaissent en avoir appris plus 1 an dans mon officine que des 5 ans dans les hyper structure d'où elles viennent . mes papprentis ont eu le choix de rester mais les amours ont fait qu'elles sont parties .celle restée ne s'en plaint pas , bloquant ainsi la place pour d'autres . toutes pratiquent l'homéopathie (et non la vente des spécialités / conseils ), l'orthopédie , le matériel médical pour le MAD , LE VETERINAIRE GROS ET PETITS ANIMAUX , le véhicule pour handicapé l'aromathérapie , la phytothérapie , la reconnaissance des champignons , de la botanique la dermo cosmétologie , etc... appris sur le "tas " comme vous dites mais dont les bases ont été enseignées dans une école tenue par un pharmacien (école qui a fermé car départ à la retraite ) et son équipe . la pharmacie c'est la science de la molécule et du médicament , avec ses bases de chimie , de physique , rien d'impossible .les classes thérapeutiques la pharmacologie la galénique (même si il n'y a presque plus de préparations ) pour expliquer les différentes libération et vitesse d'action des molécules ....toutes les connaissances acquises sont mobilisées .oui , j'ai pris du temps pour que chaque personne formée sortent avec le maximum de chance de se débrouiller et toutes ont des postes à responsabilités dans les officines ou hopitaux grillant la politesse à des plus anciens ou anciennes (ou des postes en saisonniers , réclamés par les titulaires ) . c'est en effet une satisfaction pour moi . une ancienne préparatrice qui avait arrêté 10 ans est revenue( mais que je n'avais pas formée) , se mettre à niveau . j'ai passé certainement comme beaucoup d'autres confréres plus de temps en formation pour mes collaborateurs qu'avec mes propres enfants ! et sans regret pour mes préparatrices , pour les enfants ils avaient la même technique d'ensseignement et de travail à suivre et cette même méthode est adaptée par mes collaboratrices pour leur propre enfant .beaucoup de travail et comme il a été signalè auparavant : science sans conscience n'est que ruine de l'âme .il faut savoir utiliser ses connaissances et avoir la curiosité de chercher (pas sur wikipédia , certes ) , la curiosité du métier et éviter la routine qui tue , simple fait de réviser ses molécules et ses classes thérapeutique , ses contre indications etc... lors des rangements des médicaments livrés .en tant que titulaire je range mes commandes .
  • 12/01/2016 à 07:36
    atome
    alerter
    à verdure .c'est bien beau de terminé à 22 ans quand on voit le résultat ...c'est pas un critère de réussite vous citant comme exemple à suivre , surtout si votre source est celle que vous donnez , vous êtes encore plus étriqué et sclérosé que ceux que vous insultez à longueur de phrase sur ce forum en accusant les autres d'être insultant pour la profession alors que c'est vous qui ouvrez le feu .complétement instable .sans argumentaire , mauvaise digestion des études et mal vécu du professionnel . à fuir d'où la réduction du numerus clausus .
  • 13/01/2016 à 15:48
    homéo
    alerter
    à verdure , the big boss n'est pas pharmacien .
  • 17/01/2016 à 15:57
    Canari59
    alerter
    Bonjour à vous tous, j'ai trouvé la plupart de ces réactions bien déconcertantes! Je suis une assistante au chômage après un licenciement économique et j'espère n'avoir jamais été considérée comme un simple distributeur de boîtes!
    Côté salaire, sans ancienneté et à 35h je ne peux guère espérer plus que 2300 net, mais des postes à 35h ce n'est pas si fréquent! Pour 1 annonce, il y a un nombre hallucinant de candidats et g malheureusement le sentiment qu'on nous demande plus d'être de bons commerciaux! Alors oui le numerus clausus, je ne comprends pas trop, former 6 ans des futurs chômeurs?
  • 17/01/2016 à 23:33
    "adjoint"59
    alerter
    bonjour Canari59. Je suis dans le même cas que toi ! Bien du mal à retrouver du travail ! Tu es diplômée depuis longtemps ? Tu travaillais depuis longtemps dans cette pharmacie ? Partout il y a disparition de postes d'adjoints au profit de préparateurs, alors pourquoi en former autant ?
  • 18/01/2016 à 09:55
    Canari59
    alerter
    A adjoint59: 17 ans ds la même officine, quasiment tte ma carrière! Et dixit l'ordre nous sommes malheureusement de plus en plus nombreux ds cette situation!
    Autour de moi tt le monde est étonné! Tabou le chômage des pharmaciens?
  • 18/01/2016 à 10:38
    Locdu
    alerter
    En effet ! C'est irresponsable de la part de nos pouvoirs publics de former 3100 pharmaciens par an quand les besoins sont en décroissance et le chômage en augmentation. Tout le monde sait qu'une pharmacie ferme en France tous les deux jours et ce n'est pas fini !
  • 18/01/2016 à 10:46
    cd
    alerter
    a canari59 et adjoint 59 , et oui , un patron va préférer prendre deux préparateurs contre un poste d'adjoint . un bon preparateur va pouvoir lui sortir le meme chiffre qu'un pharmacien , c'est tout ce qui compte . meme si le preparateur vend m'importe quoi et n'a pas les connaissances requises , et faire travailler des préparateurs seuls dans la pharmacie pendant les gardes ne le gênera guère, quand aucun contrôle n'est réalisé .
  • 18/01/2016 à 10:46
    cd
    alerter
    a canari59 et adjoint 59 , et oui , un patron va préférer prendre deux préparateurs contre un poste d'adjoint . un bon preparateur va pouvoir lui sortir le meme chiffre qu'un pharmacien , c'est tout ce qui compte . meme si le preparateur vend m'importe quoi et n'a pas les connaissances requises , et faire travailler des préparateurs seuls dans la pharmacie pendant les gardes ne le gênera guère, quand aucun contrôle n'est réalisé .
  • 18/01/2016 à 20:24
    homéo
    alerter
    il y a toujours eu un décalage entre les besoins des entreprises , les connaissances à la fac -parfois avec 10 ans de retard , et le terrain .il y a 20 ans que le numerus clausus aurait du être réduit de moitié étant donné les besoins ; cela aurait aussi permis une refonte et des rachats de licences à des prix plus normaux .
  • 19/01/2016 à 15:09
    Adjoint59
    alerter
    Dans ma région, le numerus clausus a plutôt augmenté de 30% en vingt ans !!
    Ils vont faire quoi, tous ces pharmaciens ??
  • 19/01/2016 à 15:09
    Adjoint59
    alerter
    Dans ma région, le numerus clausus a plutôt augmenté de 30% en vingt ans !!
    Ils vont faire quoi, tous ces pharmaciens ??
  • 23/01/2016 à 11:53
    homéo
    alerter
    aberrations comme bien d'autres choses .voilà pourquoi le numerus clausus doit baisser , car moins de pharmaciens , permettrait plus de regroupements possibles et surtout à des prix correspondants à 4 fois l'EBE maximum , certains jeunes se sont installés à ses conditions et ils ont réussi . le premier signe qui aurait dû faire tilt c'est le tronc commun , le regroupement du concours d'entrée pour les médecin , pharmacien , sage-femme .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...