11/12/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
code, déontologie, Ordre, pharmacien, communication, publicité, information © D. R.

Pas moins de 75 000 pharmaciens inscrits à l’Ordre sont invités à répondre à la consultation lancée par l’instance dans le but de rénover le code de déontologie des pharmaciens.

« Certaines de ces 77 règles de conduite (déontologiques) ne vous semblent plus nécessairement adaptées, tandis que d’autres à l’inverse, en prise directe avec l’évolution de nos métiers respectifs, mériteraient probablement d’y figurer », reconnaît Isabelle Adenot, présidente de l’Ordre, dans un courrier adressé aux pharmaciens.

Cette consultation est ouverte jusqu’au 8 janvier 2016 à l’adresse www.csa.eu/pharmaciens. Elle prend la forme d’un questionnaire de 17 pages administré par l’institut de sondages CSA.

« Un temps très rapide de contribution, n’excédant pas 10 à 15 minutes, vous est demandé. Le plus parfait anonymat vous est garanti », indique Isabelle Adenot.

Les contributions vont nourrir les travaux des groupes de travail pour aboutir en juin 2016 à un nouveau code de déontologie qui sera soumis au gouvernement, avant son passage auprès de différentes autorités, notamment l’Autorité de la concurrence, pour examen final par le Conseil d’Etat et publication d’un nouveau décret.

En parallèle de la refonte du code de déontologie, une réflexion lancée par l’Ordre s’engage au sein de la profession sur les questions de communication, d’information et de publicité.








Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 11/12/2015 à 16:51
    tiaion
    alerter
    bonjour
  • 15/12/2015 à 13:02
    Ath
    alerter
    Ça ne gène personne de prétendre de "lutter contre le charlatanisme" et de vendre du Rescue et de l'Oscillo ???
  • 16/12/2015 à 11:37
    catpha
    alerter
    rescue car inscrit dans mivilude
    pourquoi oscillo ,
  • 19/12/2015 à 00:37
    ADH
    alerter
    @catpha

    Car Homéo=charlatanisme
    Le seul avantage d'un homéopathe par rapport aux restes des charlatans c'est qu'il risque pas d'empirer les choses.
  • 31/12/2015 à 15:22
    jla
    alerter
    Je présume que ces brillants pourfendeurs de l'homéopthie ont été parmi les premiers à mettre en libre accès l'ibuprofène, ce que je ne ferai jamais, car c'est totalement irresponsable à mes yeux.
    A chacun sa vision de la déontologie

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...