10/12/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacien, médicaments génériques, RPPS, avenants conventionnels Dr

Alors que les résultats aux élections professionnelles URPS sont attendus ce vendredi 11 décembre, les trois syndicats de pharmaciens (FSPF, USPO et UNPF) se sont vus proposer quatre avenants conventionnels pour une éventuelle signature le 15 décembre lors de la dernière séance de négociations le 9 décembre.

Comme prévu, les deux premiers textes portent sur la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) de substitution des médicaments génériques. Souhaité par Nicolas Revel, directeur général de l'Assurance maladie, le nouvel objectif de substitution devrait être de 87 % pour 2016 et 2017.

Le troisième avenant introduit une rémunération pour inciter les pharmaciens à transmettre les numéros RPPS (répertoire partagé des professionnels de santé) des médecins hospitaliers. L’enveloppe allouée par la Cnamts serait de 8 millions en année pleine, soit en moyenne 350 euros par officine et par an.

Quant au quatrième avenant, il prévoit comme annoncé d’intégrer les malades traités par anticoagulants oraux directs (AOD) dans le suivi des patients sous AVK. Par ailleurs, le suivi des patients asthmatiques sera aussi élargi à l’ensemble des patients. Ce qui permettrait de passer d’une population de moins de 800 000 à environ 3 millions de patients potentiels selon la FSPF.

Quant à la rémunération, elle devrait évoluer : 40 euros pour les deux entretiens la première année et 30 euros pour un seul entretien par patient et par an les années suivantes.






Les dernières réactions

  • 10/12/2015 à 20:45
    Intox
    alerter
    Les dés sont pipés ,il faudrait exiger une rémunération dès le premier entretien ,quels professionnels hormis les officinaux acceptent de travailler en étant incertain d'être payé ? Si le patient change d'avis ,déménage ou plus grave disparaît,pourquoi le pharmacien doit il perdre sa rémunération ? Au nom de quoi ? Est ce juste ?
  • 10/12/2015 à 20:52
    padaOne
    alerter
    1) On s'engage à 95% de substitution avec sortie des NS et des ruptures de stock pour le comptage ;
    2) Multiplier l'allocation RPPS par 2 et on en reparle ;
    3) Entretiens payés dès le premier, et dans les 2 mois maxi, comme pour les gardes.
  • 10/12/2015 à 20:52
    padaOne
    alerter
    1) On s'engage à 95% de substitution avec sortie des NS et des ruptures de stock pour le comptage ;
    2) Multiplier l'allocation RPPS par 2 et on en reparle ;
    3) Entretiens payés dès le premier, et dans les 2 mois maxi, comme pour les gardes.
  • 10/12/2015 à 22:12
    Xixi château
    alerter
    Est oui acheter vous un tube de vaseline ça sera moins dur
  • 10/12/2015 à 22:24
    Xixi château
    alerter
    Arrêtons de parler :
    Éléments déterminants du circuit santé du patient
    Élément actif du circuit santé du patient
    Arrêtons d'accepter n'importe quoi !!!!
    L'acte à l'ordonnance = €
    Complexité et analyse ordonnance = €
    Conseil = €
    Pilulier = €
    Si ils veulent diminuer nos prestations, ils doivent comprendre le gratuit n'existe pas ......
  • 11/12/2015 à 02:13
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Avec la campagne électorale qui vient de s'achever, j'avais cru comprendre que nos syndicats militaient tous pour une rémunération détachée des volumes et un honoraire à l'ordonnance, hors les négociations pour la ROSP montrent qu'aucun n'a proposé une alternative à une rémunération basée essentiellement sur des volumes et dont le calcul est d'une telle complexité qu'il est invérifiable.
    Avec les 8 millions proposés pour fournir les n°RPPS des médecins hospitaliers la ROSP apporterait environ 150 millions d'€ au réseau ce qui correspondrait à un honoraire de 1 € par dispensation d'ALD.
    Obtenir 1 € par dispensation d'ALD apporterait la même rémunération au réseau que la ROSP et aurait l'énorme avantage de ne pas être remis en question tous les 2 ou 3 ans. De plus cet honoraire rémunérerait un acte permettant d'améliorer l'observance pour les traitements les plus lourds et permettrait de faire des économies substantielles puisque la mauvaise observance couterait 9 milliards par an.
  • 11/12/2015 à 07:22
    ppp
    alerter
    SERRONS les FESSES. L'esclavagisme n'est pas mort
  • 11/12/2015 à 10:23
    lucien
    alerter
    Une rémunération pour inscrire les RPPS ? Bonne idée ! Mais a négocier A CHAQUE inscription par le pharmacien, et pas en objectif à atteindre.
  • 11/12/2015 à 12:15
    Mr Bricolage
    alerter
    Quel bricolage !
    Si on laisse faire, la Rému va finir par dépendre d'une multitude de paramêtres tous aussi incontrolables dans le temps qu'insaisissable sur le plan économique.
    Quel prévisionnel avec autant de bouts de gras ? Personne ne pourra dire combien il va toucher sur les objectifs de substitution, les entretiens et tous les ajustements à la c.. savement mis en place par la Secu et consorts .
    Ou bien nous sommes commerçants et on tourne avec une marge pleine et entière ou bien nous sommes Agents de l'Etat et on fonctionne avec une rému mensuelle.
  • 11/12/2015 à 19:18
    CLAIRED.
    alerter
    comment ça !!!! travailler pour la sécu lui faire son travail pour que les médecins hospitaliers puissent toucher des capi !!!! et prescrivent un doliprane aux urgences en faisant partir le patient à 3 h du mat et faire appeler la pharmacie pour cela !!!!!! qu'ils prescrivent avec des contre-indications évidentes et vous envoient balader quand vous les contacter pour qu'ils prescrivent autre chose . non je ne travaillerai pour qui grossissent un peu plus !!!!!!
  • 12/12/2015 à 15:09
    ppp
    alerter
    Maintenant que la représentativité des syndicats, est rééquilibrée, il faut forcer la renégociation dans l'unité de la profession. a moins bien entendu qu'une fois les élections passées, c'est messieurs reprennent le train-train de l’acceptation, sans contre-partie.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...