03/12/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
soins palliatifs, fin de vie, Touraine, euros, financement, personnes âgées © D. R.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a détaillé ce jeudi 3 décembre le Plan national 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs, notamment à domicile, et « réduire les inégalités » d'accès aux soins de fin de vie.

« Près de 225.000 personnes décèdent chaque année en France dans des conditions requérant des soins palliatifs, mais toutes n'y ont pas accès avant leur mort », a déclaré la ministre. Seulement 20 % d'entre elles y ont recours, a-t-elle précisé.

« Fortement développés » depuis plus de dix ans avec l'allongement de la durée de vie et la prise en charge de maladies chroniques, les soins palliatifs « ne bénéficient pas à tous les Français, ou du moins pas dans les mêmes conditions », a-t-elle pointé évoquant des accès « très disparates » sur le territoire.

Le plan, doté d'une enveloppe de 190 millions d'euros sur trois ans (2016-2018), prévoit que chaque région dispose d'au moins un lit de soins palliatifs pour 100 000 habitants d'ici à 2018.

Six nouvelles unités de soins palliatifs seront ainsi créées en 2016, a annoncé la ministre. Par ailleurs, « au moins 30 nouvelles équipes mobiles de soins palliatifs » seront mises en place l'année prochaine afin de renforcer les soins à domicile et dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) pour éviter « les hospitalisations inutiles ».

Chaque agence régionale de santé (ARS) devra en outre mettre en place « un schéma de repérage précoce » des patients qui ont besoin de soins palliatifs.

Des experts seront susceptibles de se déplacer au domicile du patient pour évaluer directement ses besoins en soins palliatifs, a esquissé Marisol Touraine.

Pour accompagner l'information aux patients sur leurs droits et les directives anticipées (déclaration écrite sur ses souhaits concernant sa fin de vie), une campagne nationale de communication sera également conduite en 2016.

Enfin, la formation des professionnels sera renforcée avec, entre autres, la création d'une filière universitaire dotée d'un corps enseignant spécifique, dédiée aux soins palliatifs.








Matthieu Vandendriessche avec l'AFP

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...