09/11/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
code, pharmacien, déontologie, ordre, officine, éthique © D. R.

La pharmacie disposera d’un nouveau code de déontologie en 2016. C’est ce qu’a annoncé ce lundi 9 novembre l’Ordre national des pharmaciens dans un communiqué.

« Le premier code de déontologie date de 1953. Révisé en 1995, il comporte actuellement 77 articles. L’objectif aujourd’hui est de formuler une proposition de nouveau code de déontologie dans le courant de l’année 2016 », indique l’Ordre des pharmaciens.
Pour sa présidente, Isabelle Adenot, « si le pharmacien ne trouve pas dans ces lignes de conduite les réponses à ses interrogations, c’est qu’il n’est plus parfaitement adapté et doit donc être repensé. Des désuétudes peuvent apparaître, des manques également. C’est l’objet des travaux qui vont être lancés ».

Une vaste consultation professionnelle

Aussi, dans un premier temps, les 75 000 pharmaciens seront consultés via une plateforme dédiée en novembre et décembre 2015, tout comme les organisations professionnelles, les étudiants et les associations de patients. Passée cette étape de consultation, les conseillers ordinaux se rassembleront au sein de groupes de travail, puis les différents conseils de l’Ordre national s’exprimeront et le conseil national délibérera, précise l’instance.

La communication également revue

En parallèle, les règles de communication et de publicité qui s'imposent aux pharmaciens d’officine seront également revues, comme annoncé par l’Ordre en octobre dernier. Ces règles sont régies par le code de déontologie mais également par d’autres textes du code de la santé publique.

« Bien souvent, le pharmacien doute de ses possibilités d’agir dans certains domaines, laissant la place aux plus habiles et aux plus hardis. C’est pourquoi la remise à niveau des textes doit permettre à tout le monde de disposer d’un corps de règles claires, adaptées, connues et partagées », estime Alain Delgutte, président du conseil central A.

Dans cette perspective, des appels à contributions seront lancés en novembre auprès des syndicats, des collectifs de groupements, des étudiants, des associations de patients et des différents conseils de l’Ordre. Une plateforme Internet ouverte à tout contributeur sera également mise en place. La synthèse des réflexions menées par la section A sera publiée à la fin du premier semestre 2016. Un document élaboré par l’Ordre et servant de base de réflexion sur ce sujet sera mis en ligne sur son site dans les prochains jours.








Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 09/11/2015 à 19:54
    Comme d'hab
    alerter
    Enfin ....!La synthèse des réflexions menées par la section A sera publiée à la fin du premier semestre 2016 ...et les autres "sous sections " ? Elles ne méritent pas une publication ?Elles ne seront pas prises en considération ?
    Comme d'habitude ...
  • 09/11/2015 à 20:00
    barnabé
    alerter
    Un nouveau code de déontologie, pourquoi pas : ça fait vitrine sérieuse ! Il y a quand même un gros soucis lorsqu'on a besoin de l'utiliser pour être défendu : on est jugé par des employeurs potentiels et les résultats sont publics ... Le système laisse songeur ! J'y ai personnellement renoncé devant ces conditions.
  • 09/11/2015 à 21:50
    Gaou
    alerter
    À quoi ça sert si il n'est pas appliqué ni que personne ne sanctionne les abus......
  • 10/11/2015 à 09:06
    Lao Tseu
    alerter
    Je pense, qu' au contraire, il va y avoir une libéralisation plus ou moins sauvage, laissant les moins ambitieux plus vulnérables aux opportunistes de tout crin! Ach, la mondialisation!
  • 10/11/2015 à 09:06
    Lao Tseu
    alerter
    Je pense, qu' au contraire, il va y avoir une libéralisation plus ou moins sauvage, laissant les moins ambitieux plus vulnérables aux opportunistes de tout crin! Ach, la mondialisation!
  • 10/11/2015 à 11:32
    cF
    alerter
    Vive les soldes médicamenteuses...Vive les PUB...Vive la concurrence ..Enfin des textes pour y arriver ..DELGUTTE EST TROP FORT..
  • 11/11/2015 à 11:33
    BREZHONEG
    alerter
    et pendant que tout le monde se penche sur les relations confraternelles, la diminution du reseau qui deviendra squelettique (on en est maintenant a 4 fermetures par semaine),laisse nos autorités MORALES indifferentes a l'abandon des tres agés.Privation de soins premeditée,le chef d'inculpation......
  • 13/11/2015 à 22:57
    Xixi Chateau, Pharmacien titulaire
    alerter
    Arrêtons de nous prendre pour des imbéciles
    Plus de 4 pharmacie ferment par semaines
    Le FSPF doit être enchanté de sa signature
    L'ordre parle de déontologie , alors que nous nageons dans un monde de requin++++
    Ou certains pharmaciens démarchent des epadh et proposent leur service pour 0€ , certains délocalisent leur site de production loin de leur pharmacie et on vous parle de déontologie , je rêve ....
  • 28/11/2015 à 18:52
    gigi
    alerter
    A "Comme d'hab", je signale que toutes les sections sont impliquées dans la réflexion sur la réforme du code de déontologie. Elles se réunissent en commissions de travail et la synthèse sera assurée par le Conseil national.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...