04/11/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacien, publicité, CSA, Leclerc, message, TGI Dr

Après une accalmie de quelques mois, les spots publicitaires de Leclerc visant à obtenir l’autorisation de vendre les médicaments sans ordonnance sont de nouveau diffusés sur le petit écran.

De quoi irriter le syndicat USPO qui a déposé un référé le 10 octobre au tribunal de grande instance de Paris pour faire cesser cette publicité. « Nous nous sommes appuyés sur un avis rendu par le Conseil supérieur de l’audiovisuel », explique Gilles Bonnefond, président de l'USPO.

Cet avis rendu le 13 mai 2015 s’appuie sur le décret du 27 mars 1992. Il indique que si le message de Leclerc « offre indirectement une certaine visibilité aux parapharmacies, il n’en demeure pas moins que l’objectif premier du message était de promouvoir des idées, d’influencer l’opinion publique et non de faire la promotion d’un bien ou d’un service ou d’une entreprise publique ou privée. En ce sens, ce message n’apparait pas répondre à la définition de la publicité au sens du décret du 27 mars 1992 ».

« Depuis notre dépôt en référé, bizarrement, cette publicité a cessé. Mais nous avons demandé au CSA de rappeler sa position aux différentes télévisions qui ne l’ont pas respectée. Si jamais la publicité Leclerc est de nouveau diffusée, nous réattaquerons immédiatement en référé », explique Gilles Bonnefond.






Les dernières réactions

  • 04/11/2015 à 18:11
    14
    alerter
    Dans le cadre de la COP 21,il serait temps de demander la disparition progressive de ces circuits commerciaux basés sur l'utilisation de la bagnole,(hyper et drive).La consommation trop importante de terres agricoles,la destruction d'emplois de proximité,l'enlaidissement des sorties de ville,la perversion de la vie politique necessitent maintenant qu'on y mette fin.Entammons nous aussi une campagne agressive et devalorisante pour rabaisser des gens qui ne nous ont jamais fait de cadeaux.A notre epoque,il faut rendre les coups que nous recevons.
  • 04/11/2015 à 20:30
    robibi
    alerter
    Bravo M.Bonnefond !
  • 04/11/2015 à 20:34
    Wiwi
    alerter
    Oui Mr bonnefond fait un retour à l'envoyeur
    Comme on dit : j'aime +++
  • 04/11/2015 à 20:58
    Pada
    alerter
    Vive l'USPO !
  • 04/11/2015 à 21:06
    lapi
    alerter
    Bravo et surtout MERCI M Bonnefond.
    Plus que jamais heureuse d'adhérer à CE syndicat
  • 05/11/2015 à 06:59
    osiris
    alerter
    Bravo Uspo!
    N' oublions pas non plus toutes ces incitations à la surconsommation de produits avec les offres par lot de trucs sucrés et gras...Sur ce terrain Leclerc est champion avec des pubs efficaces.
  • 05/11/2015 à 07:20
    ppp
    alerter
    Et que fait la FSPF et l'Ordre.
    La démonstration est faite que l'on peut se battre.
  • 05/11/2015 à 08:33
    Patou64
    alerter
    Super! Pourvu qu'on n'ait pas le droit de vendre du médoc en para!
    C'est tellement plus stimulant d'y travailler sans toutes ces complications pour lesquelles j'avais quitté l'officine. Enfin, bon, faudra quand même se faire une raison un jour que les spécificités françaises et le côté réac des institutions médicales devront disparaitre dans le cadre d'une Europe équivalente dans tous ses états membres. Combien de fois dois-je refuser à des vacanciers d'autres pays européens des antalgiques qu'ils peuvent acheter en stations essences chez eux... Alors que je suis diplômé!
    Peut-être que lorsque les médocs, et surtout les prescriptions médicales, arriveront en GS, je m'en irai en courant afin d'éviter les complications administratives et que je passerai le CAPES.
  • 05/11/2015 à 08:37
    Patou64
    alerter
    Bien sûr, je vous respecte tous en tant que pharmaciens et vous tire mon chapeau pour tenir bon en faisant un métier si difficile, surtout en temps de crise. Je m'étais juste très mal orienté au niveau académique...
  • 05/11/2015 à 09:11
    Souris 33
    alerter
    Bravo et merci!! Enfin de la réactivité en temps et dans la bonne mesure.
  • 05/11/2015 à 10:03
    Philippe Lance
    alerter
    Voici l'email que j'avais envoyé à Philippe Gaertner et Philippe Besset et tous les présidents du Sud de la France le 14 octobre 2014:


    Bonjour,

    Je désire vous entretenir des publicités Leclerc.
    MEL met en place chaque année un budget publicitaire énorme. ce budget augmente de 12% par an et atteint un record en 2013. Leclerc est le 5ème français et le 1er dans la Grande distribution.

    Top 5 de la grande distribution
    Les 5 marques du secteur de la grande distribution qui ont le plus dépensé en publicité
    1. 5ème français E. Leclerc 312,8 millions € +12,4% 46,5% en radio
    2. 12ème français Carrefour 207,1 millions € -25,9% 38,7% en radio
    3. 15ème français Intermarché 186,3 millions € -8,5% 58,6% en radio
    4. 20ème français Système U 155,3 millions € +7,5% 56,4% en télévision
    5. 23ème français Auchan 132,3 millions € -14,6% 56,1% en radio
    La radio est nettement leur média.


    Je voulais savoir si, compte tenu de la définition de la publicité dans le Petit Larousse:
    PUBLICITE: Activité ayant pour but de faire connaître une marque, d'inciter le public à acheter un produit, à utiliser tel service, etc. ; ensemble des moyens et techniques employés à cet effet (abréviation familière pub) : Agence de publicité.
    Annonce, encart, film, etc., conçus pour faire connaître et vanter un produit, un service, etc. : Passer une publicité à la télévision.
    N'était il pas possible d'attaquer ou, au moins de signaler à l'ARPP qu'il y a abus de position dominante ou dérive propagandiste et politique éloignée de la publicité sur les publicités de Leclerc, personne qui essaye de faire du lobbying auprès des médias en inondant d'argent la radio et télé ce qui lui permet d'avoir une écoute payante ET gratuite alors que la profession attaquée dans son monopole ne se défend qu'en se médiatisant grâce à des grèves et fermetures et manifestations.
    Peut on comparer la propagande sur la non-présence de médicaments dans le circuit de la grande distribution comme une réelle publicité en prenant la définition du Larousse ou comme un acte politique jouant sur la santé Publique sachant que de nombreux rapports mondiaux ou européens (que je vous avais fourni il y a un mois) se permettent de signaler qu'il vaut mieux que l'officine reste la propriété d'un pharmacien.
    Cette omniprésence de la propagande payante de Leclerc le 30 septembre 2014 prouve que ce personnage se sert de ces messages payants comme de la propagande, du trafic d'influence et indirectement de moyen de corruption des médias radiotélévisuels qui vivent en grande partie des "publicités" de MEL.
    Pouvez vous voir cela auprès de juristes ou auprès du CNOP?
    je pense que si nous attaquons, cela lui fera de la publicité négative car les français comprendront comment ce type fonctionne à coup de pognon pour se faire entendre.
    Le matraquage de ses annonces le 30/09/2014 et 01/10/2014 est bien la preuve de la publicité utilisée comme une arme politique et lobbyiste (argent) et non comme une action comme définie dans le Larousse.
    Un courrier à l'ARPP n'engage à rien.
    A méditer

    Amitiés


    Philippe LANCE
    Président
  • 05/11/2015 à 10:05
    Philippe Lance
    alerter
    et je dis bravo à Bonnefond de la part d'un président FSPF.
    Il a fait ce que je souhaitais que la FSPF fasse en 2014!
  • 05/11/2015 à 11:00
    B. Thomé
    alerter
    Leclerc lance son site de vente en ligne de parapharmacie début 2016, selon nos informations: voir www.median-net.com. En termes de publicité, ça promet !
  • 05/11/2015 à 11:08
    migroute
    alerter
    UN MOT: BRAVO!!!!!
  • 05/11/2015 à 12:09
    az
    alerter
    y-a-t-il une régulation de la pub sur le net??? En l’occurrence il y en a ici une belle pour l'USPO! a la veille d’élection hummm , humm. Ca me laisse pensif sur le contrôle
  • 05/11/2015 à 12:31
    14
    alerter
    PEUT ETRE QUE LES MESSAGES LECLERC NE SONT PAS DE LA PUB....ET DONC NON DEDUCTIBLES FISCALEMENT
  • 05/11/2015 à 14:40
    bm
    alerter
    oui az bien d'accord avec toi, qui serait derrière tous ces pseudos pour lancer un tel BRAVO unanime???
  • 05/11/2015 à 18:41
    pharmoclin
    alerter
    Cette "publicité" me blesse à chaque diffusion.
    Bravo pour avoir trouvé la faille juridique
  • 05/11/2015 à 20:02
    JamesP
    alerter
    Élections ou pas, il y en a qui se bougent et qui attaquent alors que d'autres sont dans la politique du "ça aurait pu être pire"§
    J'ai du mal à associer la fédé à la notion de syndicat, pour moi ce sont des béni-oui-oui craintifs manipulés facilement par les autorités.
    En tous cas, bravo Bonnefond !
    Hervé James Dpt 78
  • 06/11/2015 à 14:45
    vincent
    alerter
    merci à l'USPO de continuer le combat de l'ensemble des pharmaciens, même en période électorale
  • 17/11/2015 à 16:58
    pharmacien sp
    alerter
    Bonjour à tous

    Je suis à l' origine de l' avis rendu par le CSA
    Nous sommes tous citoyens avant d'être pharmaciens. Si ces pubs vous choquent demandez vous pourquoi ?
    Je dis souvent si un accident à eu lieu au bord d 'une route ne vous dite pas" quelqu'un a surement appelé des secours " et ainsi de suite ...appelez vous

    J ai écrit (extrait) à Monsieur Schromeck président du CSA

    .........Si les GMS à travers les médicaments accaparent notre système de santé, ils seront nos interlocuteurs et pourront imposer comme dans d'autre secteurs leurs dictats.
    Il s'agirait là d'un viol de nos droits et d'un vol de nos valeurs. Notre système de santé appartient au peuple, il s'est construit sur la solidarité et le travail des citoyens conformément à notre constitution.

    Des puissances financières s'introduisent actuellement, sans aucune légitimité,comme interlocuteur du peuple en créant un pseudo-débat à travers un matraquage médiatique.Les messages diffusés les présentent tel des robins des bois, alors qu'au contraire ils s'accaparent des richesses de la population pour leur seul profit indifférent aux répercussions dans notre société.Le but de cette propagande est d'aboutir à la modification ou la création de nouvelles lois.
    Quant elles y parviendront, il n'y aura plus de démocratie.


    Ces pseudo-débats différents des véritables débats animés par les groupes politiques,les syndicats,représentant légitimes de la population.
    Ils participent à des des discussions à travers nos représentants au sein de l'Assemblée Nationale et le Sénat en vue d'élaboration de lois ou, s'adressent directement à la population par les médias et ce avec des temps de parole controlés dans un souci équité.


    Monsieur Le Président Olivier Schromeck et membre du CSA , je vous demande de vous auto saisir rapidement conformément à loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication qui préserve nos valeurs, afin d'empécher tous groupements industriels ou financiers(ici E Leclerc et GMS) d'utiliser leur puissance pécunière dans le but de manipuler une partie de l'opinion publique pour l'opposer à une autre partie de la population dans la recherche d'intérêts particuliers (ici acquérir les médicaments) .Ils se moquent du caractère pluraliste des courants de pensés et de la dignité, provoquant des troubles de l'ordre publique.Ils sont clairement désignés par la population dans la rue au cours des manifestations du 30 septembre 2014 à travers toute la France.

    Le message diffusé ne revêt aucune nature promotionnelle,dans ce cas ce message ne peut être inséré aux sein des écrans publicitaires.

    Personne ne doit être au-dessus des lois.

    Le respect de l'individu et de la société sont des qualités indispensables de la liberté dans une démocratie.

    Cette attaque médiatique nous a choqué, personne désormais n'est à l'abri de ce type de manipulation, notre démocratie est fragile. Elle est capable de se défendre en imposant des limites.

    C'est à chacun de nous de veiller à la préserver......(fin de l'extrait)

    Un citoyen de France tous simplement
    ps

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...