03/11/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
ARS, Auvergne, URPS, ASIP Santé<br style=" width="143"/> Flydragon-Fotolia

Certains s’en font toute une montagne, d’autres le font tout simplement. Le CHU et le centre de lutte contre le cancer Jean Perrin à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), ainsi que le centre hospitalier de Montluçon (Allier), font partie des premiers établissements en France à être équipés de messagerie électronique sécurisée.

Ce système (MSSanté développé par l’ASIP Santé) améliore la coordination des soins en envoyant aux professionnels de santé avec qui les établissements sont en contact les compte-rendus d’hospitalisation ou de consultation de leurs patients par mail. Le tout de façon entièrement sécurisée. Depuis septembre, 4 500 comptes-rendus ont ainsi été envoyés par le CHU de Clermont-Ferrand à 351 correspondants équipés de messagerie sécurisée. Ce système peut éviter par exemple l’écueil de recevoir au cabinet ou à la pharmacie un patient qui sort de l'hôpital en ne disposant que des informations fournies par le patient lui-même ou sa famille.

L’enjeu est maintenant d’inciter les professionnels de santé libéraux de la région à s’équiper. Dont les pharmaciens.

Ainsi, les trois centres hospitaliers sus nommés, l’ARS d’Auvergne, le GCS-Simpa (relais opérationnel pour la mise en œuvre des projets de e-santé en Auvergne) et l’URPS-Médecins libéraux d’Auvergne invitent, le 5 novembre prochain, tous les professionnels de santé de la région à une réunion sur le sujet. Cette réunion aura lieu au Stade Michelin ASM-Auvergne de Clermont-Ferrand de 19h à 21h. Pendant la soirée, des solutions de messageries sécurisées devraient également être présentées par les éditeurs de logiciels






Les dernières réactions

  • 03/11/2015 à 16:56
    Jean Michel Ferrando, Pharmacien titulaire
    alerter
    en Languedoc Roussillon , les pharmaciens hospitaliers et les pharmaciens de ville des bassins de Nimes, Alès et Sète (et prochainement Carcassonne et Montpellier) sont invités et accompagnés à faire de même depuis juin , avec l'aide notamment de l'Urps Phiens Languedoc Roussillon
    Les SSII travaillent actuellement pour intégrer la MSS dans le logiciel métier
  • 04/11/2015 à 10:20
    baloue
    alerter
    Bonjour Jean-Michel !
    Merci pour l'info.
    Nous allons donc nous rapprocher de ces confrères pour qu'ils nous en disent plus.
    Laurent Lefort
    Rédacteur en chef

  • 05/11/2015 à 15:14
    candide
    alerter
    Les SSII ne travaillant pas bénévolement ,du point de vue économique ça se passe comment ? Étant entendu que les officinaux eux n'ont pas à être rémunérés puisque ayant des revenus plus que confortables comme nous l'ont appris les CGA ?
  • 05/11/2015 à 15:24
    jmf34
    alerter
    détrompez vous , l'Urps a fait comprendre aux SSII l'intérêt d'intégrer la MSS dans le logiciel et ce sera fait gratuitement !
    très prochainement au moins une SSII va présenter à ses clients l'avancée de ses travaux

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...