27/10/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
UFC-Que choisir, consommateurs, pharmacie, Doliprane, médicament, association, honoraires Rino

Les consommateurs (sic !) paient-ils certains médicaments plus cher qu’ils ne le devraient ? Cette question, c’est l’UFC-Que choisir qui la pose dans « Etranges honoraires de dispensation », un article publié sur son site Internet le 25 octobre. « La lecture minutieuse de la réglementation montre que, sur le papier, la délivrance de médicaments remboursables achetés sans ordonnance (dits « de prescription facultative » ) ne devrait pas occasionner d’honoraires de dispensation », explique l’association.

Le Doliprane à 1,12 euro

Du coup, elle considère que « les consommateurs s’acquittent d’une somme indue lorsqu’ils achètent sans ordonnance un produit remboursable ! Par exemple, ils déboursent 1,94 € pour une boîte de Doliprane alors qu’ils devraient, si l’on applique strictement la réglementation la payer 1,12 € ».

Malhonnêtes les pharmaciens ? Certainement pas. L’UFC-Que choisir écrit noir sur blanc que les officinaux n’y sont pour rien : « Il serait cependant injuste d’accuser les pharmaciens de surfacturer ces médicaments et de braver délibérément la loi. Ils perçoivent ces honoraires de bonne foi, et même avec la bénédiction de l’administration. »

Un raté administratif

L’association de consommateurs explique en conclusion à ses lecteurs que l’objectif était bien d’appliquer les honoraires de dispensation à tous les médicaments remboursables qu’ils soient délivrés sur prescription ou pas. « Mais, pour une raison inconnue, le texte les mettant en œuvre n’a pas pris en compte cette évolution. » L’explication a au moins le mérite d’être claire.






Les dernières réactions

  • 27/10/2015 à 19:47
    pipo
    alerter
    ufc que choisir et d'autres et surtout 60 millions de consommateurs sont à la solde de la grande distribution , totalement pour l'accès du médicament en grande surface , soit disant pour être moins cher . pourquoi personne ne dit que 1.94 euro etait déjà le prix avant cette reglementation , et qu'il n'y a pas eu d'augmentation , la façon dont cela est formulé prête toujours à confusion et les médias diffusent une vérité tronquée , comme de coutume ; ce genre d'info et la façon de la traiter , c'est fait par chacun de nous quotidiennement (sauf constipation ) et nous tirons la chasse après .
  • 27/10/2015 à 20:46
    Jerome11
    alerter
    On ne peut que féliciter ...... la fspf pour cette loi et son application déplorable qui va encore plus ravager l économie des officines l année prochaine
    Quel bon syndicat que voilà qui défend si bien nos intérêts !!!
  • 28/10/2015 à 07:15
    Xixi
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 28/10/2015 à 07:27
    Jerome11
    alerter
    Hors de question d accepter un recalcul du rosp comme le voudrait la sécu sans renégociation préalable des honoraires
  • 28/10/2015 à 07:29
    Wiwi
    alerter
    Nota : copie de la Page Focus sur le site UNPF

    J'adore la conclusion :
    La DGCCRF nous a, par ailleurs, précisé que nous étions le seul syndicat à les avoir alertés sur ce sujet …


    Le 19/10/2015 | Contrôles DGCCRF
    Suite aux contrôles DGCCRF menés auprès de plusieurs confrères, l’UNPF a sollicité un rendez-vous auprès du cabinet du Ministre Emmanuel macron en présence des représentants de la DGCCRF. Cette dernière s’est engagée à communiquer officiellement les modalités précises de facturation des médicaments remboursables non prescrits et les informations obligatoires à transmettre aux consommateurs dans ce cadre.
    Les pharmaciens d'officine peuvent facturer une marge complémentaire sur ces produits dans la limite du prix maximum réglementé.
    Toutefois, il est omis de parler d'honoraire de dispensation d'un point de vue terminologique pour ces produits.
    Par ailleurs, le gouvernement envisage de déposer un amendement à la loi de santé permettant de facturer l'honoraire pour les médicaments remboursables non prescrits.
    Nous avons demandé à être consulté sur la rédaction de ce texte en vue d'assurer la sauvegarde des intérêts de la profession.

    Nous ferons une information dès que nous aurons des éléments nouveaux et vous proposerons un nouveau modèle d'affiche à apposer dans vos officines.

    La DGCCRF nous a, par ailleurs, précisé que nous étions le seul syndicat à les avoir alertés sur ce sujet …

  • 28/10/2015 à 07:31
    Wiwi
    alerter
    Je viens de me balader sur le site de UNPF
    Dans le focus j'ai adoré cette phrase :

    La DGCCRF nous a, par ailleurs, précisé que nous étions le seul syndicat à les avoir alertés sur ce sujet … ( honoraire)
  • 28/10/2015 à 09:18
    pharma17
    alerter
    S'il existe encore des pharmaciens convaincus de l'efficience de la FSPF, c'est a désespérer de leur esprit critique.
  • 28/10/2015 à 09:21
    el padre
    alerter
    Après les sirops trop chers, inutiles voir dangereux on remet le couvert avec un Doliprane trop cher, y aurait-il.
    anguille sous roche pour une fois de plus vouloir casser le monopole de dispensation des médicaments.
    A quand les 0.82cents par comprimé délivré?
    Un grand MERCI à la FSPF pour cet accord juteux pour ...
    qui en fait?
  • 28/10/2015 à 09:38
    yameris
    alerter
    Vous ne trouvez pas que 1.94€ ce n est vraiment pas cher! Cela vous soigne un mal de tête qui vous empêche d être performant au travail et donc joue sur votre salaire. (cigarette a 7€). Ce qui détruit la sante est beaucoup plus cher que ce qui la soigne.
    Alors, messieurs les gouvernants, arrêter de nous bassiner avec des médicaments "trop cher" dont vous avez vous-même fixé le prix. Messieurs les media soyez réaliste.
  • 29/10/2015 à 06:51
    ppp
    alerter
    et si on les attaquait pour harcèlement

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...