21/09/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
UNPF, génériques, prime, négociation, Assurance maladie, ROSP © D. R.
Les trois syndicats de pharmaciens ont été informés mercredi 16 septembre par l’Assurance maladie de nouvelles règles de calcul de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) en termes de dispensation de génériques pour 2015.

A son tour, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) réagit à cette proposition de l’Assurance maladie, qui prévoit une réduction importante de la ROSP pour l’année 2015. L’enveloppe était de près de 143 millions d’euros en 2014. « L’Assurance maladie annonce une base de négociation à 90 millions d’euros à partir de laquelle elle propose d’ajouter divers éléments rémunérés tels que le topage de la mention non substituable. Ce tricotage permettrait, selon l’Assurance maladie, d’arriver à une enveloppe de 107 millions d’euros », soit une baisse de 35 % par rapport à 2014, indique l’UNPF.


Des bases de négociation erronées

« Cette négociation est inacceptable, non seulement parce que la ROSP génériques est un moyen de soutenir l’économie officinale, mais aussi car les bases de négociation avancées par l’Assurance maladie sont erronées. En effet, les 90 millions d’euros de départ sont calculés par rapport aux prix au 1er janvier 2015. Or, depuis le début de l’année nous avons subi de nombreuses baisses de prix des princeps et des génériques, ce qui entraînera une enveloppe de départ inférieure à celle annoncée. En outre, l’Assurance maladie se base sur un taux de pénétration des génériques s’élevant à 80%, ce qui ne correspond pas à la réalité », pointe le syndicat.








Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 21/09/2015 à 17:18
    briard
    alerter
    j ai compris si on met le curseur à 85 p 100 on élimine tout le monde
  • 21/09/2015 à 20:04
    le pharmago
    alerter
    y'a bien un syndicat qui va signer quand même !
  • 21/09/2015 à 23:37
    Jeum37
    alerter
    Mais qu'est-ce que vous croyez ? Que la sécu va s'embêter à tout recalculer, chercher une nouvelle formule et de nouveaux indicateurs pour que le pharmacien gagne plus ? Aberrant !
    S'ils font autant d'efforts pour recalculer la ROSP, c'est pour la baisser ! Ils ont un budget à boucler et des médecins à calmer donc le médicament va encore servir de variable d'ajustement !
    Et quels que soient les retouches qu'on pourra apporter à cette nouvelle formule de calcul, on y perdra forcément !
    Vivement que la FSPF signe cette nouvelle injuste à la profession en clamant ensuite que ça aurait pu être pire (voire: en voulant renégocier cet accord quelques mois après l'avoir entériné...)
  • 22/09/2015 à 07:04
    ppp
    alerter
    hélas d'accord avec Jeum37
    les stats de l'ordre démontrent l'accélération des fermetures d'officines.
    Et les derniers qui resteront, n'en seront pas plus à l'aise.
    Nous avons affaire à des technocrates formés à L'ENA complètement incapables de comprendre quoi que ce soit aux petites entreprises.
  • 22/09/2015 à 09:13
    briard
    alerter
    beaucoup de pharmaciens bien installés ont cru a tort que la disparition des petits allait les enrichir, mais attention au proverbe chinois à l envers: quand le gros maigrit le maigre meurt LAO TSEU
  • 22/09/2015 à 14:20
    Reality
    alerter
    Et peu à peu tout le réseau officinal est détruit,une mesure par ci une autre par la ,quand nos fonds ne vaudront plus un kopec il sera temps de mettre les médocs en GMS avec un super service à la santé publique ,c'est un long travail de sape ...mais chut! Personne ne bouge ,j'ai un goût amer dans la bouche !
  • 22/09/2015 à 17:57
    14
    alerter
    Je crois qu'on peut prevoir une evolution tres semblable a celle des epiceries.Les petites et les tres tres grosses sont toujours là,et au milieu ,la Grande Alimentation du Marché,avec ses 3 vendeurs le crayon sur l'oreille et le carnet a la main pour noter la commande, a disparu.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...