14/09/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
VIH, autotest, Marisol Touraine, pharmacie, SIDA © D. R.
La ministre de la Santé, Marisol Touraine a dressé le profil des acheteurs des autotests VIH en officine, dont elle a lancé ce lundi 14 septembre dans une pharmacie du 13e arrondissement de Paris la mise à disposition.

Sensible à la demande des associations de lutte contre le VIH, la ministre a donné son feu vert à cette commercialisation en pharmacie, à l’adresse « des personnes qui ne se retrouvent pas dans un dépistage tel qu’il est pratiqué dans le cadre associatif ou dans un hôpital et, qui de ce fait, préféraient ne pas se faire dépister ». Cet autotest « a son utilité à un moment précis, il n’a pas vocation à devenir un élément de routine », a précisé Marisol Touraine.


Retournement de la ministre

La ministre de la Santé a rappelé qu’elle n’était pas favorable, dans un premier temps, à cette mise à disposition des autotests VIH en pharmacie. « Mon inquiétude portait sur le fait que des personnes se retrouvent seules, chez elles, face aux résultats », a-t-elle reconnu.

Alors que 30 000 personnes en France ignorent actuellement leur statut séropositif au VIH, ces autotests n’ont pas vocation à se substituer aux dispositifs existants, mais à constituer une offre de dépistage la plus large possible, a rappelé Marisol Touraine.

Ces tests seront disponibles dès le mardi 15 septembre, à un prix public oscillant entre 25 et 28 euros selon les officines.

Pour la ministre de la Santé, les pharmaciens sont « formés et prêts à répondre aux personnes qui se posent des questions » sur leur statut sérologique au VIH et sur ces autotests. « Ils y répondront dans un espace de confidentialité, car ce n’est pas comme délivrer un antalgique ou un sirop contre la toux », a-t-elle estimé.


Des tests gratuits d'ici quelques mois

Dans un premier temps, environ 80 000 autotests fournis par la société AAZ seront livrés aux officines. Il n’est pas exclu que d’autres entreprises se lancent dans cette commercialisation. « A condition de se soumettre à l’ensemble de la procédure » d’obtention du marquage CE, a indiqué Marisol Touraine.

Les associations de lutte contre le VIH réalisent chaque année environ 60 000 tests dans des centres dédiés sous forme d’un test rapide d’orientation diagnostique (TROD).

Il est par ailleurs rappelé qu’un service téléphonique d'aide et de conseils pour l'utilisation et les résultats de cet autotest est accessible sur la plateforme Sida Info Service, 7 jours/7 et 24 heures/24, au 0 800 840 800 (appel confidentiel, anonyme et gratuit).

Lors de son intervention, la ministre de la Santé a rappelé à plusieurs reprises que dans quelques mois, lorsque la loi sur la modernisation du système de santé sera définitivement votée, les autotests VIH tels qu’ils sont désormais proposés à l’officine seront disponibles gratuitement dans les centres de dépistage gérés par les associations de lutte contre le VIH.








Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 14/09/2015 à 21:41
    gdj
    alerter
    On peut se faire un test VIH dans un labo, sans ordonnance pour 20.30e sans problème et prise eventuelle par un médecin si + !!!
  • 14/09/2015 à 22:42
    Nô comprendo
    alerter
    C'est payant et après ce sera gratuit ?, Donc les pharmachiens stockent et après ils se font traiter de voleurs par qu'ils demandent de la monnaie pour le test qui sera délivré sans rien débourser dans les centres !! Ça va vraiment redorer l'image du pharma chien.
  • 15/09/2015 à 07:13
    perplexe
    alerter
    conclusion envoyer le patient chez le médecin. Pour prescrire un test prix grossiste 20.88HT tva 20% pv 29 tva 4.83 marge 3€29 HT pour 1/4 d'heure d'explication puis 1/2 heure de soutien psychologique.
  • 16/09/2015 à 15:49
    briard
    alerter
    au départ , c 'est bien un autotest en pharmacie une bonne idée style test de grossesse bonne marge dialogue avec le patient ok mais ca foire vite: pas de formation, pas de marge, qui travaille gratuitement en ce moment et enfin un aspect psychologique important ; qui va annoncer la séropositivité; le pharmacien , le vigile, l apprentie????
  • 17/09/2015 à 07:43
    Apotheker
    alerter
    Pourquoi acheter et revendre (plutôt cher) un dispositif qui est gratuit ailleurs, et remis par des bénévoles ? A l'heure où l'on ne sait plus si on est autorisé à faire un dépistage du diabète en officine, autant passer directement par le médecin, le labo puis re le médecin. Mais ça coûte trop cher à la sécu... Alors autant rester dans l'ignorance et ça coûtera moins cher en traitements. Ouf, on a trouvé la solution pour éradiquer une épidémie. Pathétique.
  • 17/09/2015 à 08:13
    PIERRE81
    alerter
    La ministre MST prend les pharmaciens pour des C.O.N. Nous faire vendre des tests distribués gratuitement par des associations sous peu est IMMORAL. Cela va faire comme les éthylotests Sarkozy. Qui a des intérêts ?????
  • 17/09/2015 à 08:57
    GUITOU
    alerter
    c'est notre société qui est encore bien plus gravement atteinte que par le HIV, sans espoir de guérison

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...