11/09/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacie, cigarette, tabac, santé, Sénat © D. R.
Cela s’appelle enfoncer le clou. Après les médicaments à prescription médicale facultative, ce sont les substituts nicotiniques qui font l’objet d’un amendement en faveur de leur mise à disposition en dehors des officines sous le contrôle d’un docteur en pharmacie.

Cet amendement au projet de loi de modernisation du système de santé a été déposé le 9 septembre par la sénatrice (PS) du Haut-Rhin Patricia Schillinger.

« A l’heure où les cigarettes électroniques sont en vente libre, les substituts nicotiniques (patchs, gommes, sprays…) restent reconnus comme le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer. Il est aujourd’hui nécessaire d’étendre l’autorisation de vendre ces substituts nicotiniques hors des pharmacies d’officine pour permettre de faire baisser les prix et de renforcer leur accessibilité. En revanche, il est indispensable que des docteurs en pharmacie, ayant la même formation et le même diplôme que les pharmaciens d’officine, soient les seuls à pouvoir les vendre », indique le texte de l’amendement.

Le projet de loi de modernisation du système de santé sera discuté à partir du lundi 14 septembre au Sénat







Les dernières réactions

  • 11/09/2015 à 19:46
    mimi
    alerter
    quand cela s'arrêtera t il?
    défilerons nous avec les buralistes ?
  • 11/09/2015 à 19:48
    Y a plus simple
    alerter
    Mettre les substituts nicotiniques en GMS n'est pas nouveau mais si on veut que les gens arrêtent réellement de fumer il faut plus simplement interdire la fabrication, la vente et l'usage des cigarettes.

    Autres idées: mettre le Néocodion et les seringues en GMS pour arrêter que les jeunes se droguent !

    Bon, il ni y en plus que pour une vingtaine de mois à supporter ces branquignoles !
  • 11/09/2015 à 19:50
    Vandevyver
    alerter
    Quand on voit le résultat calamiteux chez les buralistes comment oser une proposition comme celle ci
    L objectif c est l arrêt du tabac non ?
  • 11/09/2015 à 20:20
    PF
    alerter
    Curieux quand on lit ce qui suit, publié presque un an jour pour jour :

    Extrait article la Dépêche 10/09/2014

    La FSPF a pu exprimer à nouveau sa vive opposition à la fin du monopole sur la vente de médicaments à ordonnance facultative. Le désir de Marisol Touraine de "moderniser" le métier de pharmaciens a été évoqué, et la fédération a plaidé à cette occasion pour la possibilité de vendre des cigarettes électronique dans leurs officines.

    "En-deçà 21 mg, ça n'est pas un produit de sevrage, ça doit être un produit de substitution, c'est un médicament. Nous sommes prêts à réfléchir pour tous les substituts nicotiniques (gommes, patches) en dessous de 21 mg", et leur vente ailleurs qu'en pharmacie, en contrepartie de la possibilité pour les pharmaciens de vendre des cigarettes électroniques qui auraient un statut "dispositif médical" puisqu'elles contiendraient plus de 21 mg, explique Philippe Besset.
  • 11/09/2015 à 23:07
    garfield83
    alerter
    pourquoi ne font ils pas comme pol pot (je ne me souviens plus de l'orthographe du nom de ce bienfaiteur de l'Humanité) tuer tous les pharmaciens et fermer leurs pharmacie
  • 11/09/2015 à 23:14
    mimi
    alerter
    On y vient......tout doucement mais sûrement
  • 11/09/2015 à 23:55
    info
    alerter
    c'est la même sénatrice qui a fait l'amendement pour les tests de grossesse en grande surfaces.....et qui a recu un hommage de la part de MEL....
  • 11/09/2015 à 23:59
    mo31
    alerter
    Cela veut donc dire que les GMS vont établir des feuilles de maladie pour le remboursement des substituts à hauteur du forfait annuel cpam
    Cela signera donc la fin du monopole et sera étendu alors également pour les ordonnances
    Qu attendons nous pour référencer des produits de GMS, au même prix que les GMS, histoire de faire le buzz au niveau des médias ?
  • 12/09/2015 à 05:12
    ausecours
    alerter
    Merci à la FSPF qui proposait la même chose que cet amendement en septembre 2014 pour donner un gage à Macron alors que la profession se mobilisait pour défendre le monopole. Ce double langage laisse des traces et donne des idées. L'incohérence de ce syndicat coute cher et il fait perdre toute crédibilité à notre profession
  • 12/09/2015 à 06:54
    coco
    alerter
    On va s occuper de leur cas aux élections régionales... C est ce qui s appelle voter
  • 12/09/2015 à 07:03
    PF
    alerter
    oui " au secours" j'ai publié l'extrait de l'article de la dépêche de septembre 2014 où Mr Besset était très clair

    et coco, n'oublions pas non plus les URPS en décembre
  • 12/09/2015 à 07:32
    ppp
    alerter
    n'oubliez pas non plus l'UDI et son amendement en faveur de MEL. C'est un sénateur exilé fiscal Olivier CADIC spécialisé dans l'informatique, qui défend ce projet ( voir son CV sur wikipedia).
  • 12/09/2015 à 07:48
    cocolapin
    alerter
    MAIS C'est VRAIMENT DU FOUTAGE de gueule !
    Ils n'ont pas encore compris ?
    UNE BONNE GREVE LEUR RAFFRAICHIRAIT LA MEMOIRE !

    30 septembre date idéale, manif devant le SENAT !
  • 12/09/2015 à 09:13
    margt
    alerter
    Parfait : un pharmacien diplômé donc avec les mêmes compétences qu'un installé pourra délivrer hors officine ces substituts ...Rien d'anormal car l'intérêt du patient est préservé ...Tout change en tout ...Il faut s'adapter...élémentaire mon cher watson ...Rien de dramatique ...
  • 12/09/2015 à 09:59
    14
    alerter
    mais Margt, MEL met depuis longtemps en avant ses docteurs en pharmacie.....que l'on ne trouve pas quand on les demande.Car lui,aucun texte,aucun inspecteur ne l'oblige a respecter ce qu"il dit.Il risque simplement 1 euro pour pub mensongere.Ceux et Celles qui esperent placer leur diplome dans ce circuit seront les cocus de l'histoire,la place sera prise....par une simple vendeuse.
    En fait ce qu'on peut repondre, c'est que dans la galerie marchande,il y a deja a 30 m des caisses une grosse phie,qui casse souvent les prix bas,avec des diplomés qui expliquenr et conseillent.Ouvrir un 2eme point de vente "corner medicament" n'apportera donc rien de plus au consommateur.
  • 12/09/2015 à 10:15
    PF
    alerter
    rectificatif ppp : l'UDI ne soutient en rien l'amendement Cadic. L'amendement a été déposé sans que sa hiérarchie soit au courant.

    par contre l'UDI dépose les trois amendements proposés par l'USPO.

    et certains sénateurs ont aussi déposé des amendements en faveur de la sous-traitance internet
  • 12/09/2015 à 11:14
    coco
    alerter
    Menteur!
    La fspf n a jamais propose les patch nicotiniques en grande surface!
    La désinformation nous tuera!
    Abstenez vous de colporter de telles inepties! Lez choses sont très claires a la fspf: Maintien du Monopole sur tous les Médicaments! La Fédé défendra TOUJOURS le monopole !
  • 12/09/2015 à 12:16
    antoine griffet
    alerter
    fait, écrit à notre sénatrice préférée:

    Bonjour Madame, de graves méconnaissances concernant notre métier de pharmacien
    d'officine sont glissées dans votre amendement.
    Permettre à mes confrères qui ne sont pas inscrits à l'ordre des pharmaciens et
    qui ne cotisent pas de la même manière que nous (rsi, urssaf, cavp, is.....)de
    vendre de l'otc revient à ouvrir indirectement le capital du médicaments à des
    non pharmaciens...ils seront au garde a vous au prés de la gms...perte de
    l'indépendance intellectuelle de notre métier !!!
    Vos raisons économiques ne sont pas valables non plus, je voudrai voir les
    statistiques des prix des substituts...
    Bref, il y en aurait tant à dire mais les lobbyings sont si intenses dans ce
    pays...
    Si vous voulez changer la règle du jeu, supprimer notre monopole mais aussi
    celui de la sécurité sociale? URSSAF et autre RSI et n'oubliez pas qu'à mon
    humble avis le premier fossoyeur des métiers reste la gms.

    Merci de m'avoir lu,
    un pharmacien de province ou les patchs de 28 jours sont accessibles si besoin à
    37 euros ?

    Antoine GRIFFET.
  • 12/09/2015 à 15:19
    ppp
    alerter
    à PF si l'UDI ne soutient pas CADIC, qu'elle le dise. Qu'elle le proclame haut et fort. Nous aimerions pouvoir travailler tranquillement sans avoir le premier député, sénateur venu s'acharner, encore et encore.
  • 12/09/2015 à 16:13
    14
    alerter
    et qu' elle lui retire l'investiture .
  • 13/09/2015 à 10:11
    mariette
    alerter
    Quand je lis toutes vos remarques et vos protestations ,très légitimes et réalistes,je me demande si un jour il va y avoir une vraie entente entre tous nos syndicats ,pour pouvoir enfin se faire entendre et obtenir des actions positives nous permettant d'exercer notre métier ,d'en faire reconnaitre les vraies valeurs et de gagner notre vie honorablement.Le syndicat des médecins obtient tout ce qu'il veut et fait plier A CHAQUE FOIS le gouvernement,car fort de son unité,il représente un poids,ce qui n'est pas du tout notre cas,car les syndicats se tire dans les pattes:c'est chacun pour soi!!
    C'est bien connu " il faut diviser pour regner" et pour le moment,c'est bien parti......
  • 13/09/2015 à 10:24
    Margt
    alerter
    Restez unis pharmaciens aux multiples exercices: ce qui compte c'est la compétence pour le patient et être compétitif sur le prix car les temps sont durs mais le mieux et le meilleur conseil à délivrer c'est celui de ne plus fumer en exerçant la volonté du patient addict ...Qui veut peut ...
  • 13/09/2015 à 10:51
    PF
    alerter
    mariette, il y a une solution à ça : qu'il n'y ai pas de majorité absolue aux prochaines élections et que les syndicats s'engagent, même en cas de majorité absolue à ne pas signer seule
    un est en train de s'y engager, quid des autres ?
  • 16/09/2015 à 15:01
    brezhoneg
    alerter
    Oui PF, on progresse: on ne sait pas encore pour qui on va voter,mais on sait pour quel syndicat on ne votera pas:o).

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...