10/09/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La délivrance des médicaments antibiotiques en pharmacie est subordonnée par le vétériniare d'une ordonnance Dr

Les bonnes pratiques d’emploi des médicaments contenant une ou plusieurs substances antibiotiques en médecine vétérinaire décrites dans un arrêté du 22 juillet 2015 ont paru au JO du 10 septembre 2015.

Celles-ci restreignent la délivrance des antibiotiques aux vétérinaires et pharmaciens d’officine. En revanche, l’acquisition des antibiotiques par les groupements agréés d’éleveurs (troisième catégorie d’ayants-droits) est interdite.

En outre, ce texte précise que le vétérinaire prescrit des antibiotiques après un diagnostic et les délivre sans tenir officine ouverte, c’est-à-dire uniquement pour les animaux auxquels il donne personnellement les soins ou dont la surveillance sanitaire et les soins lui sont régulièrement confiés.

La validité de sa prescription d’antibiotiques - à visée principalement curative - se conçoit dans un usage immédiat. Tout renouvellement est à éviter et leur usage préventif est limité à des situations particulières.

La délivrance des médicaments antibiotiques en pharmacie est subordonnée à la rédaction par le vétérinaire d’une ordonnance. Cette délivrance n’est possible que dans la limite de validité de la prescription et le plus près possible de la date de son émission.

On notera aussi que tout droit de substitution est interdit. En cas d’indisponibilité de la spécialité antibiotique prescrite, le pharmacien doit se rapprocher du prescripteur pour ne pas retarder de manière préjudiciable la mise en route du traitement.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 10/09/2015 à 23:13
    titusloustic
    alerter
    droit de substitution interdit ! concernant une ordonnance "véto"

    nos animaux de compagnie n'ont pas les memes problèmes que les humains que nous sommes avec les princeps et les generiques.....
    bizarre, ce doit pourtant etre un humain qui a rédigé cet interdit de substitution
    on ne sait plus à quel Ane s'en remettre !

  • 11/09/2015 à 09:35
    potard49
    alerter
    les bonnes pratiques consisteraient surtout à interdire les aliments adjuvés aux antibiotiques destinés aux volailles et porcins qui en reçoivent aujourd'hui des tonnes ! ( avec la complicité de ?? les groupements vont être embêtés.. tant pis ce sera les véto qui les délivreront directement !) et ensuite réserver la délivrance normale des antibiotiques ( formes orales, injectables et intrammamaires, hors besoins de soins injectables des véto) aux pharmaciens comme pour la médecine humaine.
  • 12/09/2015 à 17:03
    Yam
    alerter
    Pour qui nous prend on ? En cas d'indisponibilité,pas question de génériques ,il faut contacter le prescripteur?
    C'est l'avilissement complet du pharmacien tout juste bon à être à la botte de la sécu!! Tous mobilisés !!'

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...