- 08/09/2015" /> - 08/09/2015 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr" />

 
08/09/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacie, officine, grève, manifestation<br> Le Moniteur des pharmacies

Les différentes organisations représentantes de la profession (syndicats, Ordre, groupements, étudiants) doivent se rencontrer ce mardi 8 septembre pour « décider d’un plan d’actions communes » afin de faire face à de nouvelles menaces pour l’officine. 

C'est ce qu'indique le syndicat FSPF dans un communiqué diffusé le 7 septembre. Et de préciser ces menaces : nouvelles économies envisagées sur le médicament du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016, retour des exigences de libéralisation en matière d’installation commandées au niveau européen et retard d’application de la réforme de la rémunération qui ferait perdre 40 millions d’euros en 2015 à l’ensemble du réseau.

Le syndicat appelle les autres organisations à soutenir ses revendications auprès du gouvernement : inscrire dans le PLFSS 2016 des moyens nécessaires au maintien et au développement du réseau officinal, accélérer la réforme de la rémunération pour évoluer vers des honoraires à l’ordonnance, s’engager à conforter le monopole officinal et à protéger l’officine contre toute libéralisation de l’installation.

La FSPF indique qu'elle « proposera aux autres organisations professionnelles de se mobiliser ensemble le 30 septembre 2015, afin que le gouvernement n'oublie pas la capacité de mobilisation des pharmaciens d'officine et le soutien que leur apportent les patients ».

A ce jour, l'UNPF a annoncé qu'elle soutient la mobilisation du 30 septembre telle qu'elle est organisée par les collectifs Ma Pharmacie ne fermera pas et Pigeons Pharmaciens sous l'intitulé French Green Day. Pour sa part, l'USPO a indiqué qu'elle ne s'associe pas à la mobilisation du 30 septembre telle qu'elle est actuellement envisagée. « Nous devons mener une action commune efficace et non pas des choses qui relèvent de la cour de récréation et qui risquent de desservir la profession. »

Le syndicat avait par ailleurs appelé vendredi 4 septembre dans un communiqué au rassemblement de la profession.






Les dernières réactions

  • 08/09/2015 à 13:09
    briard
    alerter
    alors mr bonnefon ne veut pas illuminer sa ville en vert , c 'est dommage car on rigole bien en pharmacie depuis plus de 40 ans ; vieux potard de la brie la ou les paysans ne crévent pas de faim car ils ont du blé
  • 08/09/2015 à 18:01
    PF
    alerter
    oui la FSPF a répondu présente, comme les autres intervenants, à l'invitation de l'USPO annoncée dans son communiqué de presse du 4 septembre.
    la réunion est effectivement prévue pour ce soir.
  • 08/09/2015 à 19:48
    fred
    alerter
    Barbotons dans les fontaines ...amusons nous ...mais ne venons plus nous plaindre après !Les pharmaciens sont de grands enfants immatures incapables de se concerter pour défendre leur profession Quelle image on donne au public!
  • 08/09/2015 à 20:05
    Ysa
    alerter
    Ok réagissons , mais pas en faisant des potions vert fluo ou en colorant les fontaines ! Soyons sérieux , l'heure n'est pas à la rigolade !
  • 08/09/2015 à 20:42
    PF
    alerter
    et oui, aujourd'hui la situation est suffisamment grave pour organiser autre chose
  • 08/09/2015 à 20:53
    rix
    alerter
    soit vous organiser quelque chose de TRES sérieux, soit vous les personnes du syndicat vous vous disqualifié. Suiveur ou guide, à vous de décider.
  • 08/09/2015 à 22:45
    mma
    alerter
    il faut prendre exemple sur les agriculteurs....
  • 09/09/2015 à 06:08
    pharma17
    alerter
    Après avoir signé seule la convention,
    la FSPF demande l'unité, c'est bien tard.
    Quant-a cette action ridicule, je n'en vois pas l'intérêt.
    Aucun syndicat ne veux être en retrait:
    élections URPS en vue.
  • 09/09/2015 à 08:02
    PF
    alerter
    rectificatif, la FSPF demande l'unité suite à la demande d'unité de l'USPO de vendredi dernier.
    mais seul le résultat compte
  • 09/09/2015 à 09:19
    Mike 26
    alerter
    Il est peut être temps de bruler des pneus et de bloquer les autoroutes, l'état ne comprend que ce langage.
    Quelques gens du voyage ne peuvent être plus entendus que notre profession !
    La FSPF est bien gentil mais demande à soutenir ses propositions et la rémunération de merde quelle a négocié. Il faut accepter ses erreurs !
    Ouvrez les yeux nous sommes au pied du mur !
    Laissons les querelles et arrêtez de tirer tous la couverture, l'heure est grave.
    Un syndicat n'est pas une association de notables élus pour arrondir les angles !
    Le 30 septembre peu très bien réunir les ''pigeons'' dans leur action et intégrer d'autres actions.
    Espérons que nos syndicats aurons la sagesse de se retrouver.
    ..
  • 09/09/2015 à 09:41
    lolorigolo
    alerter
    tous au combat, on ne peut plus laisser ceux qui nous dirigent et qui n'ont jamais travailler nous manger tout crû, plus que hier et moins que demain....
    Bloquons l'A7!!!!!
  • 09/09/2015 à 09:51
    antoine griffet
    alerter
    chaque année on remet le couvert, épuisant pour tous..une première chose à faire
    - que l'uspo ou autre collecte toutes nos charges avec mise sous séquestre chez un huissier le temps de négocier....la on va les gêner rapidement !!!!
    Avec un bon avocat si besoin , pour ne pas avoir de pénalités !!
    on paiera avec 3 mois de retard si on obtient ce que l'on veut sinon on continue à provisionner....x 22 000 officines...cela représente beaucoup d'argent ....
  • 09/09/2015 à 10:01
    PF
    alerter
    mais hier soir a eu lieu la réunion, en présence des syndicats ( FSPF, UNPF, USPO), du président de l'ordre ( A), de Federgy, de l'APR, du CNGPO, de l'UNGPO, et des groupes FB : Pigeons, ma pharmacie ne fermera pas, pharma cool et pharma's friends
  • 09/09/2015 à 10:10
    rix
    alerter
    La profession, les agriculteurs, tout le monde en fait, la France a besoin de gens efficace. Les tout mous qui se contentent de miettes qu'ils ne partagent pas et qui essayent de se cacher derrière un vocabulaire économique compliqué pour faire jolie mais fait surtout du vent, ceux la il faut les disqualifier. Le temps n'est plus à la négociation, ils ont prouver qu'il étaient prêt à évincer notre profession au profit d'une économie ultra libérale. Le temps est venu d'avoir un discours ferme et plus musclé. Il faut lutter car nous sommes en pleine guerre économique contre des puissance financière qui, elles, ne reculeront devant rien pour en avoir toujours plus.
  • 09/09/2015 à 10:57
    coco
    alerter
    Oui M.Bonnefonds arrêtons la cour de récréation... Cessez donc de pourrir mon fax avec des chiffres non fiables voir mensongers. Le 30 je ferai ce qu il y a a faire. Mais c est pas votre idée c est surement pour ça...
  • 09/09/2015 à 11:56
    lolorigolo
    alerter
    En tout cas, il faut que tout le monde y aille et dans le même sens, sinon on perd en crédibilité, Pharmastat m'annonçait que je perdrai de la marge avec la nouvelle rémunération, je peux vous le confirmer....j'en ai perdu sur le vigneté
    Quoi qu'il en soit, signer un texte qui va dans le sens des produits pas chers mais qui risquent d'être déremboursés ou déconditionnés (homéopathie et paracétamol) dans le sens où la marge est à 0 si produits >1500€, n'est pas digne de représentants de notre profession!!!! Ça c'est le bon sens...
    Apres on peut raconter ce qu'on veut!!!
  • 09/09/2015 à 12:01
    PF
    alerter
    les chiffres fournis par l'USPO, sont ceux fournis par IMS-Pharmastat, et ils sont même minorés par rapport à la réalité. J'en ai eu confirmation, suite à divers entretiens

    Mais libre à vous de faire l'autruche, Coco
  • 09/09/2015 à 12:03
    PF
    alerter
    les chiffres fournis par pharmastat et relayés par l'USPO ne concernent que les médicaments concernés par la réforme, donc ne sont pas compris le NR, et les LPP ( dont le prix de remboursement baisse également pour certains : compresses, pansements techniques )
  • 09/09/2015 à 12:28
    rix
    alerter
    On l'aura compris, la sécu n'a plus d'argent à consacrer à ses médicaments.
    OK, donc soit elle vire (ce qui semble être un projet à moyen terme de l'UE)
    Soit on sort de ce foutoir qu'est l'UE, qui étrangle toute notre économie ( il est interdit d'interdire la délocalisation par l'article 32 et 63 du TFUE )
    Quand des personnes sont prêtes à sacrifier un pays (Grèce) pour sauvez leurs monnaies, il faut en prendre peur.
    Allez sur upr.fr
    vous vous croyez encore en démocratie?
    la démocratie n'est possible que dans un état souverain, hors la France n'est plus souveraine depuis qu'on l'a vendu à l'UE.
    Tout ça pour dire que nos problèmes de pharmacien sont peu de chose devant le reste. Vous voulez sauvez votre profession? D'accord, il faut sauvez le pays d'abord.
  • 09/09/2015 à 14:34
    MAÏE
    alerter
    Rix et bien d'autres hélas pourraient peut-être profiter du 30 septembre pour prendre des cours d'orthographe.Je suis attérée par un tel niveau,c'est affligeant.
  • 09/09/2015 à 14:37
    MAÏE
    alerter
    rectificatif:attérrée
  • 09/09/2015 à 15:04
    rix
    alerter
    Oui pardon, je m'en excuse. L'orthographe n'est pas mon fort mais bon, je vous propose de parler de ça un autre jour.
  • 09/09/2015 à 16:28
    ouvaton
    alerter
    rigolez pas!! pendant qu'on s'amuse ds les fontaines-affligeant- on va louper l'heure du gouter...!!!! et que faire d'autre que se foutre de nous ????
  • 10/09/2015 à 07:31
    rab74
    alerter
    au lieu de verdir les fontaines on peut:
    - envoyer chacun une lettre au ministere du travail expliquant combien on a détruit d'emplois cette année
    - envoyer au même ministère un préavis de licenciement économique (22000 personnes chômeuses en +)
    - déposer dastri et cyclamed devant les mairies ou les préfectures, afin que les élus puissent évaluer les économies que notre profession leur fait faire.
    -faire la grève de l'explication d'ordonnance et compter le nombre d'admissions en + à l'hôpital
    -bousiller la campagne de vaccination grippe en ne faisant que du papier...
    pourquoi aucun syndicat n'envisage-t-il de taper là où ça fait mal? l'année passée, la FSFPF nous a expliqué vouloir graduer les actions. Il n'y en a eu qu'une, passons à l'étape suivante. Autant je suis à 100% d'accord avec la lettre des pigeons, autant leur moyen d'action proposé me semble pusillanime et voué à l'échec
  • 10/09/2015 à 08:25
    Wiwi
    alerter
    Commentaires et actions envisagées me semble ?
    Seul point positif notre union et une manifestation qui va légèrement les déranger .
    Il nous faut communiquer sur un sujet globale : la santé désertification .... Commerce de proximité ... Hôpitaux gouffre financier , médecins libéraux saturé ... Politique aberrante .. Pour le publique et les politiques nous sommes des riches sans réelle utilité ...
  • 10/09/2015 à 09:01
    Olivier
    alerter
    L'élixir était distribué par la Charlatans à l'époque... ce n'est peut être pas très judicieux !!!!!!!!!!
  • 10/09/2015 à 09:34
    Piedalloues
    alerter
    Réagissons rime avec Union !!
    Même si nos syndicats ne sont pas capables de s'entendre, faisons nous écouter par nous-mêmes, ensemble.
    Nos patients nous connaissent et nous apprécient, bloquons les CPAM, reprenons les grèves de garde en refusant les réquisitions, refusons le TP pour les mini factures de moins de 5 ou 10€ selon ce que le patient accepte, expliquons et ils nous suivront.
    Je suis aussi pour le blocage des péages, facile sur l'Yonne il y en a plein.
  • 10/09/2015 à 12:06
    rix
    alerter
    le problème avec la grève du TP c'est que la profession n'est pas assez uni pour la faire.
    Je me répète peut être, mais j'insiste que notre "mouvement" rejoigne celui des médecins qui aura lieu peu de temps après.
    Fermeture des pharmacie avec un refu des réquisitions? la pharmacie qui refuse est toute seule, elle prend un risque pour elle.
    Tout le monde est mécontent des dernières négociations, il ne serai que justice que les responsables qui ont échoué à satisfaire la profession démissionne dans l'honneur plutôt que s’accrocher comme une moule à son rocher au peu de pouvoir qu'elle a.
  • 10/09/2015 à 12:18
    YB
    alerter
    Ce n'est peut être pas assez mais c'est la seule action proposée actuellement. Agitateurs d'idées , nous incitons les pharmaciens à se mobiliser , en dehors des querelles de syndicats.

    La stratégie du French Green Day est purement d’interpeller nos politiques sur le pouvoir que nous avons, au quotidien, sur l’opinion publique. Chaque jour nous rencontrons 4 millions de patients, cela représente autant de personnes à qui nous pouvons «passer des messages». En organisant cette journée conviviale, dans toutes les pharmacies et villes de France, nous pourrons en plus démontrer que nous avons un impact supérieur à celui d’une manifestation (qui ne fait pas toujours l’unanimité) car l’action se déroule sur tout le territoire. Nous pourrons ainsi relayer ces animations sur les réseaux sociaux et via la presse locale, ce qui permettra de créer beaucoup de bruit et de secouer nos dirigeants.
    Le principe (décalé et bon enfant) de l’Elixir de longue Vie* nous est apparu comme le meilleur fil rouge car il peut être facilement mis en place dans tout au long de cette journée et chacun peut l'accommoder à sa façon. Il crée une proximité avec nos patients et ouvre le dialogue sur nos revendications pour la pharmacie. De plus, visuellement l’impact est très percutant, ce qui suscite encore plus de curiosité.

    Nous vous ferons suivre un programme très précis, que chacun pourra adapter selon son degré d’implication. Durant ces prochains jours, nous allons travailler de concert avec les syndicats pour valider les messages clés à communiquer aux patients. Ce sont ces messages qui serviront de base de négociations à nos syndicats pour les prochaines réunions de concertation avec les tutelles.

    « l’Elixir de longue Vie » a été choisi comme un symbole multiple : le médicament qui permet de soigner et donc d’être en bonne santé, le pharmacien qui est l’expert des médicaments (et donc de la santé). Ainsi, si les pharmacies disparaissent, c’est la santé de tous qui est mise en danger. Pour créer un affectif supplémentaire avec la pharmacie, nous avons imaginé une boisson verte, facile à réaliser avec quelques microgrammes de chlorophylle. Cette «potion» est donc facile et rapide à préparer, et elle peut être aromatisée selon les désirs de chacun. Elle permettra aussi de créer l’animation au sein de votre officine. Elle pourra être également distribuée autour des fontaines, colorées à la fluorescéine, pendant la soirée.
  • 10/09/2015 à 12:37
    rix
    alerter
    heu... sans moi
  • 10/09/2015 à 12:41
    fred
    alerter
    Retour à la case départ !pas de kermesse pour moi non plus !
  • 10/09/2015 à 12:43
    rix
    alerter
    je préfère me souler à la chartreuse, produit comme l'élixir de longue vie par les frère Chartreux, mais en beaucoup plus efficace pour oublier cette journée.
  • 10/09/2015 à 12:43
    fred
    alerter
    retour à la case départ ...pas de kermesse pour moi ...
  • 10/09/2015 à 12:59
    ouvaton
    alerter
    pour moi non plus
  • 10/09/2015 à 13:45
    Des au lait
    alerter
    Bon enfant décrédibilise la gravité de la situation
  • 10/09/2015 à 14:48
    rix
    alerter
    Il est vrai que l'on se doit de concéder que la forme du message à été travaillé (manque les confettis) . Par contre le fond manque d'audace, de force de conviction, trop gentil. On attend d'un syndicat plus de poigne. 22000 pharmacie en colère, ça doit compté. Ne vous trompez pas, le mot colère est bien pesé. Sachez canaliser celle-ci dans un projet qui vaille la peine. Parce que demain vous les syndicats vous ne représenterez qu'une profession morte.
  • 10/09/2015 à 15:40
    phlac
    alerter
    pour obtenir des résultats c'est simple comme un recommandé.
    Un recommandé du plus grand nombre de pharmacien à la Sécu pour dénoncer la convention !!!!

    Alors fini les 1/3 payants et autres travaux administratifs.

    Et là c'est certain, 'il y aura une réaction très rapide du gouvernement.
    Quitte à tout perdre .............
  • 10/09/2015 à 16:03
    phlac
    alerter
    "élixir de longue vie" on hallucine, sensibiliser le client c'est peine perdue vu ce qu'est devenu l'image du pharmacien.

    Pourquoi pas monter à pied à Paris avec nos croix sur l'épaule et attendre un miracle !!!
  • 10/09/2015 à 16:03
    rix
    alerter
    tout perdre? et d'un point de vu pratique comment ils font? On nous enlève nos "privilèges", genre demain?
    Je vais vous expliquer quelque chose: aujourd'hui il est impossible pour le gouvernement de faire sans nous. Demain quand les Leclerc et compagnie auront gagnés leur combat, le gouvernement aura le choix dans la distribution des médicaments sur prescription et la nous aurons tout perdu.
    Tout perdre....c'est ce qui se passera si nous ne faisons rien.
  • 10/09/2015 à 16:12
    rix
    alerter
    bon c'est un peu sombre la je vous l'accorde, on perdra pas tout, mais notre capacité de négociation en sera sacrement amoindri
  • 10/09/2015 à 16:14
    phlac
    alerter
    comment tout perdre.
    Laisser quelques pharmacies à la campagne qui suiviveront tant bien que mal et installer des pharmacies mutualistes dans les grandes villes avec receptions des ordonnances directemet des medecins par transmission, préparation des ordonnances par un automate (plus d'erreur humaine) et mise à disposotion du client ou livraison par Amazone dans les 4 heures (voir article dans les Echos). On peut même imaginer des applications Iphone pourt le respect des posologies etc ....
    On devient de moins en moins indispensable.

    négociation des génériques au niveau nationale etc ...
    et bonjour les économies.

    Pour l'insrtant le client vient à la pharmacie le plus proche car c'est gratuit sinon il fer
  • 10/09/2015 à 16:16
    phlac
    alerter
    a des kilomètres pour ne pas payer comme avec les grandes surfaces.

    Un peu de réalisme dans l'avenir de notre profession.
  • 10/09/2015 à 16:28
    rix
    alerter
    oui alors la c'est effectivement notre avenir dans 20 ans. Peut importe ce qu'on fait aujourd'hui, la pharmacie que vous décrivez arrivera un jour ou l'autre. D'ici la on aura trouvé autre chose à faire. C'est comme taxi, ils seront à remplacer par les voitures automatique de Google. Mais pas tout de suite.
    Les syndicats sont calmes car pour une minorité de la profession tout va bien (grosse grosse pharmacie), il y a une concentration des richesses, donc c'est pas si mal. Mais c'est comme chez les agriculteurs, pour les très grands domaines tout va bien. Ce sont les petits et moyen qui meurent. Aux syndicats de montrer s'il représentent une minorité ou bien l'ensemble de la profession.
  • 11/09/2015 à 08:03
    Wiwi
    alerter
    Pourquoi ne pas faire une action d'information ou on explique au patient
    La pharmacie de 2020 , 2025, 2030 si vous citoyen acceptez la mise en place des réforme qui touche la santé '
    Regroupement des pharmacies donc rentabilité = dans les grandes villes supérieur à 25 000 habitants , centre commerciaux et à la sortie des hôpitaux . Donc en moyenne une distance de transport multipliée par au moins 10.
    Désertification des centres villes : la pharmacie leader de la vie du centre villes en temps que commerce devant la boulangerie et la boucherie et petite supérette .
    Maison médical ou regroupement : dans les centres commerciaux ou zone industrielle distance .....
    Il faut montrer aux patients la galère que le gouvernement met en place .
    Leur solution: les même conséquences qu'une certaine canicule qui sera elle non périodique mais permanente et entraînera des économies ....
  • 11/09/2015 à 09:34
    briard
    alerter
    le fond du pb c 'est que les politiques qui ne sont jamais malades grace à l 'immunité parlementaire n 'en ont rien à cirer de la pharmacie des médocs et de la santé en général , c est une ligne de dépenses dans le budget de l 'état; alors génériques oupa, para oupa, orthopédie oupa, materiel médical ou pa , le pharmacien perd sur la marge sur le chiffre et ne peut plus vendre son affaire sauf montage finabcier tiré par les cheveux , nos syndicats peu représentatifs peu virulents ne peuvent rien faire sinon proposer de la vaseline à moins 50 p 100 pour que ca passe mieux, triste....
  • 11/09/2015 à 09:47
    lolorigolo
    alerter
    Il n'y a qu'à voir la liste pour les URPPS, c'est toujours Gartner et Cie, lui qui ne veut pas aller à l'encontre de la Ministre....Ah on n'est bien défendu!!!
  • 11/09/2015 à 18:58
    PF
    alerter
    il reste une solution, qu'ils perdent la majorité absolue qui les empêcherait d'avoir la légitimité pour signer seuls
  • 14/09/2015 à 14:41
    Piedalloues
    alerter
    D'accord avec l'impact possible des URPPS, il faut absolument rééquilibrer les forces syndicales pour qu'il n'y ait plus 1 seul syndicat décideur....on voit où ça nous a mené.
    Je refuse l'idée de l'Elixir de longue vie, je veux bien expliquer mais pas abreuver, d'ailleurs je n'ai pas le temps (réduction de personnel) et j'ai une clientèle âgée ou maghrébine...boirons pas n'importe quoi.
    Je maintiens qu'une bonne journée de grève avec les médecins (peu d'impact sur le CA) et une GROSSE manif avec blocages seront seules écoutées.
  • 17/09/2015 à 09:34
    Cerveau
    alerter
    Vous avez raison : il nous faut 3 syndicat avec 33.33% de vote pour chacun. Comme cela, on ne signe jamais rien, on garde l'ancienne marge pendant 30 années et tout va bien. Je vous propose aussi de revenir à la IVème République. :-)
    Je vends des cerveaux. 12 achetés, 20% de remise.
  • 17/09/2015 à 10:20
    Pf
    alerter
    si aucun syndicat n'a la majorité à lui tout seul, ça va surtout les obliger à s'entendre, ce qui devrait déjà être le cas aujourd'hui.
    s'ils allaient unis aux négos, on n'en serait pas là
  • 17/09/2015 à 14:06
    Clarhaut_FOPhie
    alerter
    C'est bien de se regrouper...
    C'est bien de communiquer, de bloguer, de twitter, de facebooker...
    Ne croyez-vous pas qu'AGIR dans le cadre syndical, serait plus productif et plus utile que commenter ?
    Cordialement,
    OC

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...