04/09/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Plus de la moitié des salariés non couverts par des complémentaires santé collectives (57 %) s'estiment mal informés sur leur généralisation en entreprise à compter du 1er janvier 2016, selon un sondage Ifop publié vendredi pour l'assureur Swiss Life.

L'année prochaine, toutes les entreprises devront proposer une couverture santé (assurance, mutuelle ou institution de prévoyance) à l'ensemble de leurs salariés qu'elles financeront à moitié, en vertu de l'accord national interprofessionnel (ANI) de 2013.

Selon l'étude, près de la moitié des employés des entreprises de moins de 50 salariés (47 %) va bénéficier du dispositif de généralisation de la complémentaire santé collective, ceux des grandes entreprises étant déjà largement couverts.

Si parmi ces employés encore non couverts, la grande majorité (87 %) « est au courant du dispositif » , 57 % d'entre eux s'estiment « mal informés» sur sa mise en place chez leur employeur.

Au total, 62 % disent que leur entreprise n'a pas consulté ses salariés à ce sujet.


Le recours à une surcomplémentaire

« Autre signe de ce déficit d'information» , selon les auteurs de l'étude, les deux tiers des salariés (65 %) concernés ignorent que « leur couverture collective ne couvrira pas obligatoirement leurs ayants droit» .

Moins de la moitié d'entre eux (46 %) savent qu'ils doivent eux-même résilier leur contrat actuel pour basculer sur un contrat collectif.

D'autre part, 39 % jugent que « les conditions d'une couverture complémentaire collective vont être plutôt de nature à diminuer le niveau de couverture offert» par un contrat individuel, et 24 % que cela ne va rien changer.

Si le niveau de couverture du contrat collectif s'avérait insuffisant, 61 % seraient prêts à recourir à une surcomplémentaire. En moyenne, ces personnes seraient prêtes à débourser 27,20 euros de plus par mois, dans le cas où l'entreprise choisirait une complémentaire couvrant un niveau de garanties minimum pour 30 euros par mois, dont 15 euros à la charge du salarié.


Sondage réalisé en ligne du 1er au 6 juillet 2015 auprès d'un échantillon de 2.013 salariés, représentatif de la population employée dans les entreprises de 1 à 49 salariés relevant du secteur marchand (hors agriculture administration publique, santé et enseignement), constitué selon la méthode des quotas.






Matthieu Vandendriessche avec AFP



Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...