02/09/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
FSPF, pharmacie, mobilisation © D. R.
La mobilisation professionnelle organisée par les collectifs « Ma Pharmacie ne fermera pas » et les « Pigeons Pharmaciens » pour le mercredi 30 septembre recevra « certainement » le soutien de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), indique son président, Philippe Gaertner.

Ce sont les instances du syndicat qui en décideront lors du conseil d’administration du mercredi 9 septembre, rappelle-t-il.

Cette décision pourrait être adoptée au moins pour deux raisons. D’abord en prévision d’un projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 qui promet de faire porter au poste médicament d’importants efforts d’économies.
Par ailleurs, la mobilisation de 2015 doit faire écho à celle de 2014. « Le 30 septembre dernier, ce n’était pas le combat d’un jour. C’est un combat permanent. Il faut que nos interlocuteurs se rendent compte de notre détermination », assure Philippe Gaertner.





Les dernières réactions

  • 02/09/2015 à 18:39
    briard
    alerter
    il est prévu : le déremboursement des vignettes oranges, aprés un taux unique à l 'américaine environ 20 à 50 p 100 qui serait proposé pour le reste , il ne restera que les grosses pharmacies avec de la para et les autres fermeront petit à petit en douceur ; sans bruit sans manif sans déverser du purin dans les cours de préfecture ; inchallah
  • 02/09/2015 à 21:11
    rix
    alerter
    Alors là, lamentable. Le "certainement" c'est en fonction du vent? ou juste la motivation du matin?
    On a l'impression que les représentant ne font que limiter la casse. Bravo, petit à petit sans bruit et fracas les petits disparaissent. Triste France.
  • 02/09/2015 à 21:11
    rix
    alerter
    upr.fr
  • 02/09/2015 à 21:35
    Wiwi
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 02/09/2015 à 22:46
    coolmicheline
    alerter
    le "certainement" est signe de démocratie ;
    En effet, le président national comme il le dit attend la validation des membres du CA NATIONAL.
    Vous remarquerez par ailleurs que les revendications des collectifs, toutes légitimes, n'incluent pas la nouvelle rémunération ;
    Tout le monde a maintenant compris que nos difficultés viennent des baisses incessantes de prix non prévues lors des négociations.
  • 03/09/2015 à 09:03
    rix
    alerter
    De toute façon dans l'ensemble, on est pas attaché à la date du 30 septembre. Le but n'est pas de faire une fête d'anniversaire. Pourquoi ne pas faire cause commune avec les toubibs? On aurai plus de poids. Nous sommes dans la même galère aux dernières nouvelles. Avant tout nous sommes là pour défendre un régime social égalitaire et solidaire. Une action commune serai tellement plus efficace et cohérente. Médecin pharmacien même combat.
  • 03/09/2015 à 09:39
    mvdd
    alerter
    Bonjour,

    En effet, il s'agit ici du point de vue du président de la FSPF, d'un ressenti général au sein du syndicat.

    Comme indiqué, cette décision sera validée ou non par les instances de la FSPF mercredi prochain. Encore un peu de patience !

    Bonne journée à vous,

    Matthieu Vandendriessche
    Le Moniteur des pharmacies
  • 03/09/2015 à 17:49
    Ben Vel
    alerter
    "Baisses de prix non prévues lors des négociations" ?

    Bien sûr qu'elles étaient prévues, et connues, c'est bien pour cela que la FSPF a défendu son honoraire, pendant que l'USPO et l'UNPF étaient contre, vent debout, car persuadées que ce dit honoraire ne serait jamais suffisant, et qu'il fallait continuer à négocier dur.

    Mais le syndicat "majoritaire" a décidé pour toutes les officines. Et maintenant, tout le monde s'en mort les doigts.

    Maintenant, il faut vite redemander des négociations, sinon nous courrons tous à la catastrophe. Et les 3 syndicats représentatifs devraient avoir leur mot à dire, pas juste un seul...
  • 03/09/2015 à 18:03
    rix
    alerter
    Bienvenue dans le monde ou les syndicats, pour d'obscures raisons, trahissent ceux qu'ils sont censé défendre. Aux RSI ils ont les mêmes. Partout. Pour des décisions dites "démocratique" qui représente la MAJORITE de la profession une délégation de tous les syndicats devrait pouvoir voté ensemble.
  • 03/09/2015 à 23:00
    mma13
    alerter
    il faut faire comme les agriculteurs.. et greve illimitée...
  • 04/09/2015 à 07:45
    rab74
    alerter
    il me semble que les honoraires ont été validés avec l'antienne "à enveloppe constante". Là, on en est très loin compte tenu des baisses continues des prix; l'enveloppe est clairement en baisse, n'Est-ce pas un cas de réouverture de négociations? une fois encore, il faut faire comprendre à nos dirigeants que des économies réalisées sur 17% du budget ne peuvent résorber le déficit. Quant à la réintégration du Solvadi dans l'évaluation des dépenses de ville, c'est jouer sur les mots et c'est inadmissible, car non programmé dans les négo initiales de l'honoraire. Syndicas bougez vous, s'il faut aller à la castagne, allons y! bloquer DASTRI et Cyclamed ça ferait quoi?
  • 04/09/2015 à 10:07
    briard
    alerter
    il est possible que nos dirigeants méprisent tant les pharmaciens de base parce que30 ou 40 p 100 des pharmaciens sont des affairistes sans scrupule et ca se sait en haut lieu!!
  • 04/09/2015 à 10:49
    Ben Vel
    alerter
    Rab74, je te confirme que lors des négociations et de la signature, les honoraires ont bien été validés en sachant que les trois prochains PLFSS (2015, 2016, 2017) seraient assassins.

    C'est bien la raison d'être de ces honoraires, selon la FSPF. Si on était à enveloppe constante, ce serait le paradis...
  • 05/09/2015 à 07:47
    rab74
    alerter
    merci, hélas, ben vel, de confirmer ce que je pense de tout ce cirque: un outil de destruction du réseau au profit des moins endettés et des plus gros, mais pas forcément des plus impliqués en terme de santé. Dans ces conditions, une mobilisation générale efficace me semble bien improbable. MEL n'aura plus qu'à récupérer les résidus d'effondrement!
  • 05/09/2015 à 11:16
    COOLMICHELINE
    alerter
    les faits, rien que les faits :
    1) la nouvelle rémunération a joué son rôle en nous pénalisant moins que l'ancienne rémunération
    2) cette nouvelle rémunération n'est pas suffisante, donc il faut continuer à revendiquer et se battre
    3) il faut très vite passer à 1 euro par boite et on a assez perdu de temps
    4) parallèlement, notre revendication doit porter sur une augmentation de la rémunération à l'ordonnance : 0,60 ; 0,70 ; 0, 80 .... jusqu'à compenser les pertes du réseau .
    CQFD
  • 07/09/2015 à 07:48
    rab74
    alerter
    0.8 à l(ordonnance! cool! quand on passé 1h avec un épileptique lourd à lui programmer son changement de traitement, ou une 1/2h avec un dnid qui n'a aucune idée de sa prise en charge diététique car aucun médecin n'a voulu s'y coller, 0.80 c'est magnifique! c'est indécent d'appeler ça un honoraire. encore une fois, une codification de nos actes, pas si nombreux, et leur rémunération décente (mini smic horaire c'est cadeau) me semblent un minimum si on veut nous décrocher d'une logique commerciale et sélectionner notre profession autrement que par le fric et la concurrence qui n'apporteront rien en terme de sante et donc d'économie secu
  • 07/09/2015 à 12:54
    COOLMICHELINE
    alerter
    Il ne faut regarder juste 0,80 mais multiplier cela par le nombre d'ordonnances ; vous imaginez bien que nous n'aurons jamais 50 euros par ordo ...
    Ensuite, la majorité de la profession n'est pas prête à ne plus travailler du tout avec de marge commerciale ; donc, il faut un mix des deux.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...