31/08/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
rapport Polton, ministère de la Santé, USPO, Pharma'a friends © D. R.
Constitué sur Facebook et regroupant plus de 1 250 membres, le groupe Pharma’s friends a lancé une pétition contre la stratégie de déremboursement proposée par l’économiste de la santé Dominique Polton dans un rapport établi à la demande de la ministre de la Santé Marisol Touraine.

Les pistes de ce rapport, qui préconise notamment la fin de la prise en charge des médicaments à 15 %, doivent faire l’objet d’une réunion le 8 septembre prochain au ministère de la Santé.

Le syndicat USPO relaie ce lundi 31 août dans un communiqué cette pétition. Elle peut être signée en ligne ou à la pharmacie à partir d'un document à imprimer.

L’USPO propose que le nombre de signatures recueillies à l’officine soit transmis chaque vendredi à l’adresse mail uspo@uspo.fr

« Gardez vos pétitions papier, vous pourriez être appelés à les déposer vous-même au ministère dans un délai très bref », précise le syndicat.

Une affiche peut être également être apposée dans l’officine.

Le groupe Pharma’s friends regroupe des pharmaciens adhérents ou non à un syndicat, des étudiants, des préparateurs et des sympathisants de la défense de l’officine.





Les dernières réactions

  • 31/08/2015 à 20:36
    Durogesic
    alerter
    C'était aux présidentielles qu'il fallait réfléchir et se bouger...
  • 31/08/2015 à 21:45
    anonyme
    alerter
    Tout le monde sait que la création de la vignette jaune par R.Bachelot était politique et sans rapport avec l'intérêt médical.....alors...on peut toujours pleurer pour une prolongation...mais???
  • 31/08/2015 à 22:12
    pharmaco2b
    alerter
    sachons avoir un coup d avance sur nos enarques.Mutuelles obligatoites dans les entreprises=deremboursements sur le petit risque a venir.l axiome dans les annees 2000/2010 etait de consrrver un remboursement secu a 15% et meme a 1% pour que les mutuelles puissent intervenir.Aujourd hui si la secu derembourse le petit risque les mutuelles devront offrir un panier de soins mais sur quelles bases et quid du tiers payant.Quant a moi je ne signerais pas cette petition car j estime que c est un combat d arriere garde
  • 31/08/2015 à 22:18
    Reagir
    alerter
    Alors faut il se laisser mettre au tapis et ne rien faire,comme si nous étions satisfaits de ces mesures ??
    Les français vont être heureux...le monde merveilleux est en devenir
  • 31/08/2015 à 22:47
    pharmaco2b
    alerter
    @reagir..quel est le pourcentage de francais qui ont une prise en charge des vi oranges a 100%..moi je dirais 20%.Les autre ils reglent 85%-colossal-et se prennent un forfait de 0,50 euros a la boite..ex spasfon lyoc 2,13 euros..remboursement secu 0,32ctd...retenue forfait secu 0,50 cts...elle est pas belle la vie pour la secu
  • 31/08/2015 à 22:52
    Potard17
    alerter
    En tant que professionnel de la santé (docteur en pharmacie), j'ai signé cette pétition en ligne sur ttps://www.change.org/p/ministère-de-la-santé-non-au-déremboursement-des-médicaments.
    MAIS pour avoir exercé en officine dans une banlieue très "défavorisée" , je déplore vivement les commentaires de certains signataires de la pétition qui s'en prennent aux bénéficiaires de la CMU ou de l'AME. Ils ne connaissent et ne pratiquent visiblement pas la solidarité vis-à-vis des plus démunis (citoyens français ou étrangers)...
    Quant aux commentaires politiques sur les élections présidentielles, soyons honnêtes: la "médecine à 2 vitesses" et la "pharmacie à 2 vitesses" ne datent pas de 2012 et le déremboursement préconisé dans le rapport Polton prouve une continuité quel que soit le parti en place!
    En effet, en instaurant en 2010,un 4ème taux de remboursement du médicament à 15 % (vignette orange), Roselyne Bachelot - ministre de la santé dans le gouvernement nommé par Nicolas Sarkozy (Président de la France du 16 mai 2007 au 15 mai 2012) - avait marqué la volonté de l'Etat de se désengager de la prise en charge du médicament en la transférant vers les organismes complémentaires et les ménages. Et, pour rappel:
    - Ce taux à 15 % avait déjà été mis en place en 2008 dans le cadre d’un plan d’économie de l’Assurance maladie. Il était annoncé comme provisoire et ne concernait que des médicaments à service médical "insuffisant" qui devaient ensuite ne plus être remboursés à l’instar des veinotoniques.
    - En 2010, ce taux était confirmé et renforcé avec l’arrivée de nouveaux médicaments dont certains à service médical rendu "faible" selon les critères de la Haute Autorité de Santé (HAS).
  • 31/08/2015 à 22:57
    pharmaco2b
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
  • 01/09/2015 à 00:11
    Wiwi
    alerter
    Arrêtons de vivre caché , Il faudrait dans toutes les pharmacies sur leur vitrine avec un slogan accrocheur montrer par un comparatif que l'argent et les effort demandé au français pour pouvoir conserver notre système de santé et un mensonge.
    On pourrait faire un comparatif entre l'argent soit disant prélevé pour la santé et la somme réelle utilisée pour la santé . Et ensuite Chiffrer les nombreuses aberrations de l'Etat. Autre possibilité chiffrer les dépenses aberrantes de l'état semaine par semaine et additionner semaine après semaine . toutes les semaines en afficher une ou deux dépenses et additionner semaine par semaine .
    Il suffit de savoir que toutes les associations d'expert ou comité d'expert nous coûte 50 milliards d'euro . Bonne réflexion .
  • 01/09/2015 à 07:13
    pharma17
    alerter
    J'ai rajouté a l'affiche en gros
    PRODUIT REMBOURSE TVA 2.1%
    PRODUIT DEREMBOURSE TVA 10%
    Ce qui démontre que le seul gagnant c'est l'ETAT.
  • 01/09/2015 à 07:19
    Wiwi
    alerter
    Oui le seul gagnant est l'état .
    Il fait tout pour vider le portefeuille des français et de montrer du doigt les gens qui travaille ou qui ont travaillé beaucoup plus simple ....
  • 01/09/2015 à 07:41
    rab74
    alerter
    on nous demande d'être créatifs pour le service du patient et préserver nos emplois, et la seule chose que nos enarques et gestionnaires de grands comptes propose, depuis des lustres, c'est de diminuer les dépenses du médicament (voir les suggestions très modernes de mme lignot, de la cnam, pour "financer l'innovation": réduire le prix des médicaments courants de 4% par an). Encore une fois, ce n'est pas aux 17% du budget qu'il faut s'attaquer, mais à toutes les "mal gestions" du systeme: redondances d'ordonnances et d'examens médicaux lors des passages ville-hôpital et vice-versa, coulage de traitements chers (vu des hospitaliers se servir en zophren dans la pharmacie d'étage pour leur gueule de bois par ex, ou en comfeel pour l'ampoule d'orteil du conjoint randonneur), arrêter la gestion purement comptable des mêmes hôpitaux(qui n'évite pas ces abus et met tout le monde sous pression), j'en passe et des meilleures...Sans compter que si le rapport polton est suivi, adieu à 40% de nos honoraires, qui, même dérisoires, sont encore mieux que rien, et à environ 6% de notre marge tous les ans.
  • 01/09/2015 à 10:19
    Marco75
    alerter
    Aux armes Pharmaciens!
  • 01/09/2015 à 14:01
    Reagir
    alerter
    Curieux ,je n'arrive plus à faire paraître mon opinion sur ce problèmes ,Censure ?,
  • 01/09/2015 à 14:13
    Wiwi
    alerter
    Pour ma part je ne dis pas : au arme, je dis INFORMER
    Nous devons communiquer et devenir le canard enchaîné en accès libre et démocratique . Nous devons montrer et démontrer que nos politiques et grands fonctionnaire nous roule dans la farine . Le dire haut et clair ...
    Regarder pour l'affaire alcatel au sujet de son parachute, les politiques disent on gère ? Le dernier qui a fait polémique à ce sujet , est à 64 ans nouveau salarié chez Areva .
    Il touche 500000€ par an à la retraite plus son salaire actuelle trouver l'erreur
  • 01/09/2015 à 17:49
    Aron
    alerter
    Quelqu'un peut-il m'expliquer la raison de la suppression des vignettes ?
  • 01/09/2015 à 18:06
    Wiwi
    alerter
    Les vignettes ont été supprimé par la volonté d'un haut fonctionnaire qui préconise cela depuis plus de 10 ans.
    Il a profité de la signature de notre grand syndicat pour faire appliquer sa volonté au milieu de la nouvelle réforme .
    Il faut savoir que l'état était dans illégalité la plus totale quand elle nous imposait le changement de prix, car nous n'avions pas le droit de changer le prix que nous obtenions en scannant la vignette qui incluait le prix de vente .
    Les textes disent : scanner
  • 01/09/2015 à 18:09
    Wiwi
    alerter
    Les vignettes ont été supprimé par la volonté d'un haut fonctionnaire qui préconise cela depuis plus de 10 ans.
    Il a profité de la signature de notre grand syndicat pour faire appliquer sa volonté au milieu de la nouvelle réforme .
    Il faut savoir que l'état était dans illégalité la plus totale quand elle nous imposait le changement de prix, car nous n'avions pas le droit de changer le prix que nous obtenions en scannant la vignette qui incluait le prix de vente .
    Les textes disent : scanner

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...