03/08/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La ministre de la Santé, Marisol Touraine annonce un débat national sur la vaccination DR

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, annonce un débat national sur la vaccination à l'automne prochain. Elle a confié, dans une interview au journal Le Parisien samedi 1er août, vouloir lutter ainsi contre la défiance qui se développe envers les vaccins.

Le débat devrait avoir lieu après la remise du rapport commandé par le premier ministre Manuel Valls en mars dernier à Sandrine Hurel, députée PS. Ce rapport sur la politique vaccinale doit identifier les blocages et soumettre des préconisations. Les modalités du débat « restent à fixer, mais il est capital qu'il y ait des échanges et des réponses aux questions des citoyens, dans une complète transparence. Ne rien cacher est la meilleure manière de combattre ceux qui jouent sur des peurs scientifiquement infondées » . La députée souhaite y associer les médecins.

Un contexte de discrédit

Ce débat s'inscrit dans un contexte de discrédit grandissant qui s'étend à toutes les vaccinations. Sans revenir sur la gestion très controversée de la vaccination contre la grippe H1N1, de celle contre l'hépatite B en milieu scolaire, plusieurs causes alimentent rumeurs et amalgames, mais aussi interrogations pertinentes.

Les multiples ruptures de stock d'une durée encore jamais observée ont semé le doute sur la politique des laboratoires même si ceux-ci mettent en avant un accroissement de la demande mondiale et la longueur du processus de fabrication pour expliquer les pénuries. Les difficultés pour obtenir le vaccin avec les seules valences obligatoires renforcent sans doute la suspicion.

La pétition lancée par le Pr Henri Joyeux, qui réclame la mise à disposition courante du vaccin obligatoire DTP sans aluminium, a recueilli 726 000 signatures à ce jour. Le cas dramatique de la mort à Angers à la mi-juillet d'un bébé suite à une grave hyperthermie tardivement prise en charge après la vaccination conjointe par Infanrix Hexa et Prevenar 13 n'est pas là pour les rassurer... Le pharmacien aura en mémoire la notice de Prévenar 13 qui précise : « L’analyse des taux de déclaration depuis la commercialisation suggère un risque potentiel accru de convulsions, accompagnées ou non de fièvre et d’épisodes d’hypotonie-hyporéactivité (EEH) en cas d’administration concomitante de Prevenar 13 et d’Infanrix Hexa par rapport à l’administration de Prevenar 13 seul ».


Pendant ce temps, un jeune garçon de 8 ans, probablement non vacciné, est hospitalisé à Tours depuis plusieurs semaines après avoir contracté le tétanos. Deux enquêtes, administrative et judiciaire, doivent déterminer si la vaccination mentionnée dans le carnet a bien été faite, s'il s'agit d'un faux certificat, d'un vaccin mal conservé...

Autres éléments à verser au dossier : le Haut Comité de la santé publique (HCSP), qui reconsidère sa position sur les vaccins contre les rotavirus pour cause d'invagination intestinale aiguë (IIA), la réévaluation des risques de syndrome régional douloureux complexe (SRDC) et de syndrome de tachycardie posturale orthostatique (STPO) liés à la vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) et enfin la toute récente affaire sur le Meningitec...






Les dernières réactions

  • 03/08/2015 à 20:08
    Ludo
    alerter
    C'est donc forcément de la responsabilité du pharmacien qui a délivré les deux spécialités citées. Nous le savons tous, ce sont les pharmaciens qui déterminent les protocoles de vaccination...
  • 03/08/2015 à 20:28
    Gégé
    alerter
    Peu importe les protocoles! Il est de notre devoir d'informer les patients des risques accrus pour la santé de leurs enfants s'ils les vaccinent et s'ils ne les vaccinent pas. Pour cela, nous devrons nous armer des publications à jour sur le sujet, préférablement sans connection avec les labos qui fabriquent les vaccins.
  • 03/08/2015 à 20:37
    Pat29
    alerter
    Très bon article résumant les préoccupations des français. En effet, les réseaux sociaux se mobilisent et de plus en plus de professionnels de santé, en France et ailleurs (notamment des pointures américaines et allemandes à la pointe des technologies médicales), questionnent les protocoles de vaccination imposés, directement ou indirectement, par les laboratoires et les autorités sanitaires des pays occidentaux.
  • 03/08/2015 à 20:40
    Pharmasi
    alerter
    Merci au Pr. Joyeux pour avoir sacrifié sa carrière en exposant les manipulations politico-sanitaires...
  • 04/08/2015 à 07:33
    elido
    alerter
    Au lieu de mettre tant d'énergie et d'argent pour communiquer sur un rapport risques/bénéfices de plus en plus aléatoire et .....un rapport politique/économique de plus en plus dépendant ,il me semblerait pertinent de se pencher sur les CAUSES de l'augmentation de ces effets secondaires: Notre alimentation moderne(plats industriels, repas rapides, pollution alimentaire ....stress... )crée de GRAVES DEFICITS micronutritionnels qui sont préjudiciables au bon fonctionnement de l'organisme : la mère ,elle même en déficit , met au monde un enfant qui aura un héritage déficitaire particulièrement délétère au niveau IMMUNITAIRE : une sollicitation antigénique aux premiers mois de la vie dans un contexte de vulnérabilité accrue par les déficits micronutritionnels pourrait être responsable des graves réactions AUTOIMMUNES ou autres lors de toutes ces vaccinations . Alors pourquoi ne mettons nous pas tout cet argent dans ces études pour évaluer qualitativement et quantitativement ces déficits et les corriger ?Agir en amont pour diminuer les dégats en aval serait pour moi bien plus cohérent !
    Notre société change , notre alimentation change , nos pathologies changent et augmentent chez des sujets de plus en plus en plus jeunes , alors il me semble évident que l'approche thérapeutique ne doit pas restée figée sur des acquis parfois obsolètes, mais doit évoluer en même temps que notre société !
  • 04/08/2015 à 23:56
    tapagenocturne
    alerter
    Merci de bien s'occuper de notre santé. Sauf qu'historiquement les vaccinations n'ont jamais fait montre d'efficacité. Il faudrait plutôt regarder du coté de l'hygiène et de l'eau potable. L'histoire concernant les vaccins est truffée de mensonges et d'approximations et là même où nous croyons savoir il est fort possibles que ce ne soit pas le cas. Il n'y a pas que pour Thernobyl qu'on nous a menti mais là ça dure depuis Pasteur.
  • 05/08/2015 à 00:08
    tapgenocturne
    alerter
    Juste un mot concernant le tétanos. 1 Cette maladie n'est pas immunisante. 2 Un traitement à base de chlorure de magnésium a été découvert dans les années trente: rejeté par l'accadémie de médecine:" l'intéret est de vacciner". 3 Les anticorps dus au vaccin ne rencontrent jamais les toxines tétaniques. Ils sont dans le sang circulant et elles se trouvent dans les voies nerveuses en dehors des anticorps. 4 Des personnes vaccinées ou non mais avec des taux d'anticorps très élevés ont déjà eu le tétanos contrairement a ce qu'on nous dit. 5 Là ou le tétanos a baissé suite aux vaccinations semble-t-il, il ne faut pas oublier que des mesures d'hygiène ont été prises dans la même période où se pratiquait la vaccination. 6 Lisez et vous vous ferez une opinion étayée par des faits solides.
  • 05/08/2015 à 07:21
    rab74
    alerter
    le tétanos est un germe tellurique ubiquitaire, les mesures d'hygiene pour l'éviter? laver les plaies à l'eau et au savon, quand c'est possible, dans la minute qui suit l'inoculation. Difficile à réaliser en toutes circonstances...pour ceux qui doutent du bénéfice/risque des vaccinations, faites 3 mois d'humanitaire en Afrique (ou ailleurs)...Nos réactions vis à vis des vaccins sont des réactions de gosses pourris gâtés, même s'il n'est pas question pour autant de vacciner contre tout et n'importe quoi et de signer un blanc-seing aux multi-nationnales. On n'accepte plus 2 h de fievre post-vaccinale, mais on n'a pas peur de mourir de la grippe à 30 ans (âge de mon dernier patient, sans risque défini, décédé cet hiver)...."Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens"
  • 05/08/2015 à 08:49
    Wiwi
    alerter
    La vaccination , comme la prise de médicament n'est pas un geste anodin et il comporte des risques. Comme le dit notre confrère, les temps changent et nous devons nous adapter. Toutefois, la vaccination est une action globale , son efficacité est intimement liée à son respect par tous. Le non respect de certain rend caduque notre politique de prévention . Maintenant, il est normal d'animer un débat pour expliquer et s'assurer d'avoir des vaccins efficaces et utile . J'ai lu un article sur la vaccination pour la tuberculose fait sur une population en Inde ou les résultats font froid dans le dos . Maintenant , nous devons comprendre que l'excès n'a jamais été bon , l'environnement doit être pris en compte et l'état doit s'assurer de la sécurité de la population . malgré les scandales du médiator... l'état n'a rien fait pour une meilleur transparence , il suffit de lire prescrire sur l'interet des nouveaux médicament et les nouvelles AMM pour en être convaincu . En conclusion, comme Xavier Bertrand et aujourd'hui Marisol Tourraine bla bla bla bla
  • 05/08/2015 à 08:51
    Wiwi
    alerter
    La vaccination , comme la prise de médicament n'est pas un geste anodin et il comporte des risques. Comme le dit notre confrère, les temps changent et nous devons nous adapter. Toutefois, la vaccination est une action globale , son efficacité est intimement liée à son respect par tous. Le non respect de certain rend caduque notre politique de prévention . Maintenant, il est normal d'animer un débat pour expliquer et s'assurer d'avoir des vaccins efficaces et utile . J'ai lu un article sur la vaccination pour la tuberculose fait sur une population en Inde ou les résultats font froid dans le dos . Maintenant , nous devons comprendre que l'excès n'a jamais été bon , l'environnement doit être pris en compte et l'état doit s'assurer de la sécurité de la population . malgré les scandales du médiator... l'état n'a rien fait pour une meilleur transparence , il suffit de lire prescrire sur l'interet des nouveaux médicament et les nouvelles AMM pour en être convaincu . En conclusion, comme Xavier Bertrand et aujourd'hui Marisol Tourraine bla bla bla bla
  • 05/08/2015 à 08:56
    Wiwi
    alerter
    Au sujet du professeur Joyeux , vu son AGE il n'a pas sacrifier sa carrière , pour avoir assisté à différentes conférences il est un homme de bon sens et il est certain qu'une personne de sa qualité et la connaissance du système actuel totalement à remettre à plat est un atout
  • 05/08/2015 à 09:50
    Kannah
    alerter
    Il est dommage de pas pouvoir publier le tableau sur la "Morbidité de 10 maladies infectieuses avant et après introduction de la vaccination aux états unis" qui quantifie l'efficacité de la vaccination. Cela rabaisserait peut être le caquet à certains. Quand je vois les énormités publiées sur le net, ça fait peur...

    Lire qu'il y a des cas de tétanos ou de diphtérie, cela me choque. On devrait retirait la responsabilité de l'enfant aux parents.

    @tapagenocture : penses tu réellement être le seul à lire ? Tous professionnel de santé qui se respecte se doit de lire les actualités, et pas sur des sites dont la véracité des propos est douteuse.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...