27/07/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Selon des chiffres du 24 juillet, récoltés par IMS-Pharmastat auprès de 14 000 officines partenaires, la marge officinale chute de 1,87 % au 1er semestre 2015 par rapport au même semestre en 2014.

Cette baisse, dans un contexte d'augmentation d'activité due aux pathologies hivernales en janvier et février, est un mauvais signal pour l'Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Le nombre d'unités vendues recule tandis que davantage d'ordonnances ont été dispensées. Des résultats qui confortent l'USPO dans son analyse selon laquelle « l'honoraire à la boîte ne protège pas de la baisse des prix des médicaments. Il est inadapté à l'évolution de l'économie de l'officine» .

Des relations plus difficiles avec les patients

Gilles Bonnefond, président de l'USPO, exprimait le 22 juillet son inquiétude concernant le climat agressif dont sont victimes les pharmaciens au Pays-Bas à propos de l'honoraire. Ces événements signaient selon lui « que mettre l'honoraire à la boîte et l'afficher de manière aussi ostentatoire crée immédiatement des conflits entre les patients et les pharmaciens. Nous avons déjà des alertes très sérieuses au niveau des pharmacies françaises. Les patients s'interrogent sur ces 82 cents, certains font l'amalgame avec les 50 cents que l'Assurance-maladie prélève sur chaque boîte, ils demandent des explications» .

Pour toutes ces raisons, l'USPO réclame avec insistance une renégociation de la réforme du mode de rémunération. Il incite toujours les pharmaciens à envoyer un courrier en ce sens au directeur général de l'Assurance maladie, Nicolas Revel.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...