13/07/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
ecran ordinateur fotolia

Les internautes sont de plus en plus nombreux à utiliser des logiciels ou des applis proposant une aide au diagnostic et à la prise de décision. Prudence, car ces outils donneraient souvent des résultats inappropriés !

Dans une étude publiée en ligne par le British Médical Journal, des chercheurs ont testé 23 logiciels anglais en leur soumettant 45 tableaux cliniques standardisés émanant de 770 patients fictifs. Résultats : le diagnostic correct a été donné en premier dans 34 % seulement des cas, et le bon diagnostic a été mentionné dans une liste de 20 possibles dans 58 % des cas.

Les logiciels de contrôle des symptômes semblent donc peu fiables. Incitant en outre fréquemment à consulter pour des problèmes qui ne le nécessitent pas, ils n’aident finalement pas réellement les patients à prendre les meilleures décisions pour leur santé, estiment les auteurs.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...