01/07/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
EHPAD, Korian, étude, médicaments, paracétamol, pharmacie © D. R.
Une étude menée par le CHU de Nice, l'université de Nice Sophia Antipolis et l'Institut du Bien Vieillir Korian met en évidence la perception du mauvais goût des médicaments écrasés par un jury composé de 16 goûteurs issus de l’univers de la gériatrie ou de la gastronomie. Parmi eux, deux chefs étoilés au guide Michelin.

L’étude s’est déroulée sur le modèle des dégustations d’œnologie. Chacun était amené à goûter les dix médicaments les plus prescrits dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du groupe Korian. Ils étaient mélangés dans une verrine à de l’eau gélifiée ou de la compote de pomme. Une note était ensuite attribuée par le jury en fonction du goût perçu. Selon l'étude, la dose susceptible d’être ingérée était d’environ 1/500e d’une dose unitaire. Les membres du jury recrachaient et se rinçaient la bouche avec de l’eau entre chaque test.


Un mélange de très mauvais goût

La plus mauvaise note (1,5 sur 10 ) a été attribuée à un mélange de 6 médicaments (paracétamol, furosémide, lévothyroxine, mémantine, zopiclone, alprazolam).

Individuellement, les plus mauvaises notes sont attribuées au zopiclone (1,9), au clopidogrel (4,6) et au paracétamol (5,8) lorsqu’ils sont administrés écrasés dans de la compote de pomme. Elle-même remporte une note de 7,1.

L’alprazolam et le ramipril sont notés à 6,7, l’oxazépam à 6,9.

Les médicaments qui, selon le jury, ne dénaturent pas le goût des aliments sont la mémantine (7,2), la lévothyroxine (7,4), le donépézil (7,4) et le furosémide (7,9).





Les dernières réactions

  • 01/07/2015 à 14:50
    bofff
    alerter
    Vraiment très utile comme étude...surtout que si mes souvenirs sont bons on laisse un mauvais gout aux médocs pour que les gens ne les bouffent pas comme des bonbons (même si parfois c'est le cas)
  • 01/07/2015 à 22:48
    un retraité du comptoir
    alerter
    Quelle stupidité!
  • 02/07/2015 à 00:20
    inutile
    alerter
    Ils ont vraiment que ça a foutre, pour justifier des études parfois qui permettent d'obtenir des budgets surtout. Voila la réalité des prof des CHU. De plus, quelle boite exactement? des princeps? des génériques? quelle marque?
    et maintenant, ils vont en tirer quoi?
  • 02/07/2015 à 00:35
    A LA REDACTION!
    alerter
    ah oui, des vrais info aussi sur le site du moniteur, ça serait pas mal. parce que ce genre d'article sur un sujet parfaitement ridicule, relaté si vaguement, sans source, ni nom de l'étude, RIEN, c'est non seulement de la mauvaise presse, mais c'est aussi propre à dégrader la réputation de votre journal.

    Désolé, mais c'est un article qui ne sert à rien, et dont tout le monde se fout, désolé Matthieu, mais il y a surement des sujets plus intéressants à nous rapporter. Et si ce n'est pas de votre sort, il faut remonter ça au rédacteur en chef, car c'est vraiment pas terrible. Et c'est de plus en plus souvent le cas sur ce site, ça me donne de moins en moins envie de lire votre revue, qui devient de plus en plus "légère".
    Allez! La presse pharmaceutique a encore quelque chose dans le ventre, montrez le nous, et sélectionnez mieux vos sujets.

    On me souffle au fond de la salle que la canicule étant la, peut être pouvez vous relayer les numéros ou les conseils à prodiguer quant à cette vague de chaleur... je dis ça, je dis rien... Ca serait plus intéressant je pense.
  • 02/07/2015 à 00:37
    A LA REDACTION!
    alerter
    Pardon, le sujet sur la canicule est bien la, mais les conseils absents. donc je n'ai qu'a moitié tord
  • 02/07/2015 à 04:29
    ff
    alerter
    On s'en torche le ... de ton article
  • 02/07/2015 à 11:29
    Ben Vel
    alerter
    Je suis choqué par les réactions de mes confrères...

    Avez-vous déjà entendu parler de ce que l'on appelle: l'observance?

    Il est évident que le goût du médicament va influer sur la bonne observance du traitement! On ne demande pas que celui-ci soit délicieux, mais au moins qu'il ne soit pas affreux!

    Le jour où vous serez vous-même des patients, forcés d'avaler des potions infâmes "pour votre bien", au fin fond d'un EHPAD douteux, peut-être changerez-vous d'avis...
  • 06/07/2015 à 11:46
    MVDD
    alerter
    Chers lecteurs,

    Merci pour votre retour, c'est satisfaisant de se savoir lu et je reçois avec beaucoup d'attention les critiques et réactions négatives qu'un article peut occasionner.

    Sur le fond, je ne suis bien-sûr pas d'accord avec vous. Cette enquête, baptisée MELA, semble légère mais elle a été menée de manière sérieuse en lien avec le CHU de Nice avec par exemple la mise en place obligatoire d'un service de réanimation à proximité du lieu de test. Vous avez raison, l'échantillon n'a pas une dimension significative. Ce qui importe ici, c'est de sensibiliser à l'impact du goût des médicaments sur l'observance. Car oui, en pratique, l'amertume d'un principe actif est un obstacle à l'observance. Et il ne serait pas inutile de l'intégrer au conseil au comptoir.

    Vous trouvez ce sujet léger, personnellement je trouve qu'il peut avoir des répercussions pratiques. Si vous êtes abonné au Moniteur, vous lirez les solutions qui sont proposées pour remédier à cette problématique, comme par exemple diluer le principe actif dans un volume minimum d'aliment sucré ou éviter de se rincer la bouche à l'eau après ingestion d'un médicament écrasé et amer. A vous de voir si cela est tellement évident que ce n'est plus la peine de l'évoquer au comptoir ! Cela dit, vous n'êtes peut-être pas pharmacien en exercice.

    Merci encore d'avoir pris le temps de nous faire part de vos remarques. Le débat reste ouvert !

    Bonne journée à vous,

    Matthieu Vandendriessche
    Le Moniteur des pharmacies
  • 07/07/2015 à 18:06
    seb
    alerter
    C'est fou les réactions de certains collègues sur ce sujet!!
    Je trouve qu'il faut en parler, environ 30 % des patients en EHPAD ont des problèmes de déglutition! On écrase les médicaments parfois dans de mauvaises conditions!! (médicaments écrasés plusieurs heures avant l'administration etc...) Et vu le gout de certains médicaments le malade ne prendra que partiellement son traitement!!
    Alors mes chères collègues, quand vous finirez dans une EHPAD avec des problèmes de déglutition vous obligeant à avaler des médicaments écrasés, peut être que là vous prendriez cet article au sérieux!!
    Surtout qu'il existe des astuces pour faire passer le médicaments sans que ce soit une punition! Et les labos pourrez travailler sur ce sujet!!
  • 08/07/2015 à 11:38
    Ben Vel
    alerter
    Il existe des solutions, comme des véhicules sucrés ou édulcorés permettant la dilution de comprimés écrasés, poudres ou principes actifs directement.
    Les américains, encore une fois, sont ici en avance sur nous, avec des produits comme Ora Sweet, Oral Mix, Syr Palta etc...
  • 08/07/2015 à 11:38
    Ben Vel
    alerter
    Il existe des solutions, comme des véhicules sucrés ou édulcorés permettant la dilution de comprimés écrasés, poudres ou principes actifs directement.
    Les américains, encore une fois, sont ici en avance sur nous, avec des produits comme Ora Sweet, Oral Mix, Syr Palta etc...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...