11/06/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Quid de l'anonymisation des données de santé ? © D. R.

La sécurisation et la confidentialité des données de santé, il en a beaucoup été question lors du salon de la santé connectée Connected Health Monaco, dont la première édition s’est déroulée mercredi 10 juin 2015.

Intervenant lors d’une table ronde intitulée « Big Data, Smart Data, Internet of things et confidentialité des données », Raphaël Mastier, responsable du marché santé de Microsoft France a indiqué que le géant de Seattle travaillait sur une technologie « permettant d’ajouter du bruit sur des données déjà anonymisées afin de réduire le risque de ré-identification. »

 « La donnée de santé anonyme est un mythe », a lancé tout de go Pierre Desmarais, avocat en droit de la santé et correspondant informatique et libertés*, entraînant un petit frisson dans la salle de conférence. L’avocat parisien a, pour appuyer son propos, cité l’exemple des virements de remboursements de soins figurant sur les relevés bancaires. Pour lui, le niveau de ces prestations peut en soi être un indicateur rapidement précis de l’état de santé du détenteur du compte. Pince-sans-rire, Pierre Desmarais a livré ses propres astuces : « Pour savoir à qui sont revendues mes données de santé, je ne renseigne pas sous mon vrai nom les objets connectés que je possède. »

Benjamin Pitrat, co-fondateur de Ad Scientiam combat lui une idée qu’il décrit comme « très côte Ouest américaine » selon laquelle « si l’on sait tout on saura tout traiter ». Que va-t-on faire de ces données, s’interroge-t-il : « La technique n’est qu’un moyen. Si elle devient une fin, on entre dans le solutionisme. C’est ainsi que l’on réduit un problème aussi complexe que l’obésité à 10000 pas par jour. »


*Intermédiaire entre le responsable des données concernées (par exemple, une entreprise) et la Commission nationale Informatique et libertés (CNIL).








Laurent Lefort

Les dernières réactions

  • 12/06/2015 à 16:12
    naïf
    alerter
    Surtout ne pas croire du tout à l'anonymat avec le numérique même en changeant de nom on finira par vous retrouver ...c'est d'ailleurs le but des big data ...alors niet à ces merveilles numériques ...car la confidentialité et c'est le plus important ...n'existe pas ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...