26/05/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Depuis le mardi 26 mai, le projet de loi portant réforme territoriale est examiné par le Sénat en deuxième lecture. Parmi les nombreux amendements, un texte émanant du sénateur Alain Bertrand, élu de la Lozère et membre du groupe Rassemblement Démocratique et Social Européen risque de faire grincer quelques dents. Il propose la libre installation des officines dans les territoires hyper-ruraux afin d’améliorer l’accessibilité des services à la population.

 « Le critère du seuil minimum de 2 500 habitants, qui devait éviter une trop forte concurrence entre pharmaciens dans des zones faiblement peuplées, est totalement inopérante dans les territoires hyper-ruraux. En Lozère par exemple, seules 4 villes possèdent plus de 2500 habitants, ce qui conduit à un véritable désert pharmaceutique », peut-on lire dans l'exposé du motif.

Cet amendement a peu de chance d’être soutenu par le gouvernement. Il faut rappeler que les syndicats de pharmaciens et l’Ordre des pharmaciens négocient actuellement avec la Direction générale de l’offre des soins (DGOS) sur les règles de simplification du transfert et de regroupement.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...